×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Matyah 23     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Matyah 23
André Chouraqui


1 Alors Iéshoua’ parle aux foules et à ses adeptes.
2 Il dit : « Sur le siège de Moshè siègent les Sopherîm et les Peroushîm.
3 Donc, tout ce qu’ils vous disent, faites-le et gardez-le. Seulement ne faites pas selon leurs œuvres. Oui, ils disent et ne font pas.
4 Ils lient des charges lourdes et les imposent sur les épaules des hommes ; mais eux-mêmes ne veulent pas les mouvoir de leur doigt.
5 Ils font toutes leurs œuvres pour être remarqués par les hommes. Oui, ils gonflent leur tephilîn, ils rallongent leurs sisit ;
6 ils aiment la première place dans les dîners, les premières stalles dans les synagogues,
7 les salutations dans les marchés, et à être appelés par les hommes ’Rabbi. ›
8 Mais vous, ne vous faites pas appeler ’Rabbi’ : oui, votre Rabbi est unique et vous êtes tous frères.
9 N’appelez personne sur terre ’Père’ : oui, il est unique, votre père des ciels.
10 Ne vous faites pas appeler ’Chef’ : oui, vous n’avez qu’un seul chef, le messie.
11 Le plus grand d’entre vous sera votre serviteur.
12 Qui s’élève sera humilié ; qui s’humilie sera élevé.
13 « Oïe, vous, Sopherîm et Peroushîm ! Hypocrites ! Vous fermez le royaume des ciels en face des hommes ; oui, vous-mêmes, vous n’y entrez pas ; et ceux qui y entrent, vous ne les laissez pas entrer.
14 Oïe, vous, Sopherîm et Peroushîm ! Hypocrites ! Vous dévorez les maisons des veuves et vous prolongez la prière pour l’apparence. Pour cela, vous recevrez la pire condamnation.
15 Oïe, vous, Sopherîm et Peroushîm ! Hypocrites ! Vous parcourez la mer et le continent pour faire un seul prosélyte. Et quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la Géhenne, deux fois pire que vous !
16 Oïe, vous, guides aveugles qui dites : ‹ Jurer par le sanctuaire des sanctuaires n’est rien. Jurer par l’or du sanctuaire oblige. ›
17 Fous et aveugles ! Oui, qui est plus grand ? L’or, ou le sanctuaire, qui consacre l’or ?
18 Et : ‹ Jurer par l’autel n’est rien. Jurer par le sacrifice qui est dessus oblige. ›
19 Aveugles ! Oui, qui est le plus grand ? Le sacrifice, ou l’autel qui consacre le sacrifice ?
20 Ainsi, qui jure par l’autel jure par lui et par tout ce qui est dessus.
21 Qui jure par le sanctuaire jure par lui et par celui qui l’habite.
22 Et qui jure par le ciel jure par le trône d’Elohîms et par celui qui y siège.
23 « Oïe, vous, Sopherîm et Peroushîm ! Hypocrites ! Vous qui dîmez la menthe, le fenouil, le cumin ; mais vous laissez le plus grave de la tora : la justice, la merci, l’adhérence. Il faut faire ceci, sans laisser cela.
24 Guides aveugles, qui filtrez le moucheron et avalez le chameau.
25 Oïe, vous, Sopherîm et Peroushîm ! Hypocrites ! Vous purifiez le dehors de la coupe et du plat, mais le dedans est plein de rapine, de voracité.
26 Peroush aveugle, purifie d’abord l’intérieur de la coupe, puis que son extérieur même devienne pur !
27 Oïe, vous, Sopherîm et Peroushîm ! Hypocrites ! Vous ressemblez à des tombes chaulées qui, au-dehors, semblent belles, mais qui, au-dedans, sont pleines d’ossements de morts et de toutes les contaminations.
28 Ainsi de vous-mêmes : au-dehors vous semblez justes pour les hommes, mais au-dedans vous êtes pleins d’hypocrisie et sans tora !
29 Oïe, vous, Sopherîm et Peroushîm ! Hypocrites ! Vous bâtissez les tombes des inspirés, vous parez le sépulcre des justes ;
30 et vous dites : ‹ Si nous étions aux jours de nos pères, nous ne serions pas avec eux les partageux du sang des inspirés. ›
31 Ainsi vous témoignez contre vous-mêmes de ce que vous êtes les fils de tueurs d’inspirés,
32 et vous complétez la mesure de vos pères.
33 Serpents, engeance de vipères, comment échapperez-vous au jugement, à la Géhenne ?
34 Aussi, me voici, je vous envoie des inspirés, des sages, des Sopherîm. Vous en tuerez, vous en crucifierez, vous les fouetterez dans vos synagogues, vous les persécuterez de ville en ville.
35 Ainsi retournera sur vous tout le sang juste versé sur la terre, depuis le sang d’Èbèl, le juste, jusqu’au sang de Zekharyah bèn Bèrèkhyah, que vous avez tué entre le sanctuaire et l’autel.
36 Amén, je vous dis : tout cela viendra sur cet âge.
37 Ieroushalaîm, Ieroushalaîm, tueuse d’inspirés, lapideuse de ceux qui te sont envoyés ! Que de fois j’ai voulu rassembler tes enfants, comme un oiseau rassemble ses oisillons sous ses ailes, et vous n’avez pas voulu !
38 Voici, votre maison vous est laissée déserte.
39 Oui, je vous dis : désormais, vous ne me verrez plus, jusqu’à ce que vous disiez : ‹ Il est béni, qui vient au nom de IHVH-Adonaï’. »

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf