×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Matyah 19.13     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Matyah 19.13
André Chouraqui


1 Et c’est quand Iéshoua’ achève ces paroles, il part de la Galil. Il vient à la frontière de Iehouda au-delà du Iardèn.
2 Des foules nombreuses le suivent ; il les guérit là.
3 Des Peroushîm s’approchent de lui. Pour l’éprouver, ils disent : « Est-il permis de répudier sa femme pour n’importe quel motif ?
4 Il répond et leur dit : « N’avez-vous pas lu : ‹ Entête, le créateur, mâle et femelle les fit’ ?
5 Et il dit : ‹ Sur quoi, l’homme abandonne son père et sa mère. Il colle à sa femme, et ils sont, les deux, une seule chair. ›
6 Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Donc, ce qu’Elohîms a uni, que l’homme ne le sépare pas. »
7 Ils lui disent : « Pourquoi donc Moshè a-t-il prescrit de donner un acte de rupture et de répudier ?
8 Il leur dit : « À cause de la sclérose de votre cœur, Moshè a permis de renvoyer vos femmes, mais entête, ce n’était pas ainsi.
9 Je vous dis : qui renvoie sa femme, sauf à propos de sexe, et en épouse une autre, il adultère. »
10 Les adeptes lui disent : « Si telle est la condition de l’homme avec la femme, il n’y a pas intérêt à prendre femme ! »
11 Il leur dit : « Tous ne saisissent pas cette parole, mais ceux à qui c’est donné.
12 Oui, il est des eunuques qui, du ventre de leur mère, sont nés ainsi. Il est des eunuques qui ont été faits eunuques par les hommes. Et il est des eunuques qui se sont faits eunuques eux-mêmes à cause du royaume des ciels. Qui peut pénétrer, qu’il pénètre » !
13 Alors ils lui présentent des petits enfants pour qu’il leur impose les mains et prie. Les adeptes les rabrouent.
14 Mais Iéshoua’ dit : « Laissez les petits enfants ; ne les empêchez pas de venir à moi. Oui, il est pour leurs pareils, le royaume des ciels. »
15 Il impose sur eux ses mains et s’en va.
16 Et voici, un homme s’approche de lui et dit : « Rabbi, que ferai-je de bon pour avoir la vie en pérennité ?
17 Il lui dit : « Pourquoi me questionnes-tu sur le bon ? Unique est le bon ! Mais si tu veux entrer dans la vie, garde les misvot. »
18 Il lui dit : « Lesquelles ? Iéshoua’ dit :  »Les ’n’assassine pas’, ’n’adultère pas’, ’ne vole pas’, ’ne réponds pas en témoin de mensonge’,
19 ‹ glorifie ton père et ta mère’ et ’aime ton compagnon comme toi-même’. »
20 Le jeune homme lui dit : « Tout cela je l’ai observé. En quoi suis-je en arrière ?
21 Iéshoua’ lui dit : « Si tu veux être parfait, va, vends tes biens et donne-les à des pauvres : tu auras un trésor dans les ciels. Puis, ici, suis-moi. »
22 En entendant cette parole, le jeune homme s’en va tout attristé : oui, il avait de nombreuses propriétés.
23 Iéshoua’ dit à ses adeptes : « Amén, je vous dis : un riche entre difficilement au royaume des ciels.
24 De nouveau je vous dis : il est plus facile qu’un chameau passe par le trou d’une aiguille, qu’un riche n’entre au royaume d’Elohîms. »
25 Les adeptes l’entendent, ils sont fort frappés et disent : « Alors, qui peut être sauvé ?
26 Iéshoua’ les fixe et leur dit : « Aux hommes, impossible ! Mais à Elohîms tout est possible. »
27 Alors Petros répond et lui dit : « Voici, nous, nous avons tout laissé et nous t’avons suivi. Qu’y aura-t-il pour nous ?
28 Iéshoua’ leur dit : « Amén, je vous dis : vous, qui m’avez suivi, lors de la régénération, quand le fils de l’homme siégera sur le trône de sa gloire, vous aussi vous siégerez sur douze trônes, pour juger les douze tribus d’Israël.
29 Quiconque laisse maisons, ou frères, ou sœurs, ou père, ou mère, ou enfants, ou champs, à cause de mon nom, en recevra cent fois plus, et il héritera la vie en pérennité.
30 Beaucoup de premiers seront derniers et de derniers premiers.

Cette Bible est dans le domaine public.