×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Matyah 15     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Matyah 15
André Chouraqui


La tradition des Anciens

1 S’approchent alors de Iéshoua’ des Peroushîm et des Sopherîm de Ieroushalaîm. Ils disent :
2 « Pourquoi tes adeptes transgressent-ils la tradition des Anciens ? Oui, ils ne se lavent pas les mains avant de manger le pain. »
3 Il répond et leur dit : « Pourquoi, vous aussi, transgressez-vous la misva d’Elohîms à cause de votre tradition ?
4 Oui, Elohîms a dit : ‹ Glorifie ton père et ta mère › ; et encore : ‹ Qui médit de père ou mère est mis à mort. ›
5 Mais vous, vous dites : ‹ Qui dit au père ou à la mère : ce qui, de mon bien, aurait pu t’être utile, je l’ai offert en présent pour Elohîms,
6 il n’a pas à glorifier son père ou sa mère ›. Vous annulez ainsi la parole d’Elohîms à cause de votre tradition.
7 Hypocrites ! Il a bien été inspiré par vous, Iesha’yahou, en disant :
8 ‹ Ce peuple me glorifie de ses lèvres, mais leur cœur est loin de moi.
9 Ils me rendent un culte vain. Les enseignements qu’ils enseignent ne sont que préceptes humains’. »
10 Il appelle la foule et leur dit : « Entendez et comprenez !
11 Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui contamine l’homme, mais c’est ce qui sort de la bouche qui contamine l’homme. »
12 Alors les adeptes s’approchent et lui disent : « Sais-tu que les Peroushîm, en entendant cette parole, ont trébuché ?
13 Il répond et dit : « Toute plante que mon père des ciels n’a pas plantée sera déracinée.
14 Laissez-les ! Ils sont des guides aveugles ; et quand un aveugle guide un aveugle, ils tombent ensemble dans une fosse. »
15 Petros répond et lui dit : « Explique-nous l’exemple. »
16 Il dit : « Êtes-vous aussi à ce point sans discernement ?
17 Ne réalisez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche descend dans le ventre et de là est chassé dehors ?
18 Mais ce qui sort de la bouche provient du cœur et cela contamine l’homme.
19 Oui, du cœur sortent ruminations criminelles, meurtres, adultères, puteries, vols, faux témoignages, blasphèmes.
20 C’est cela qui contamine l’homme. Mais manger sans se laver les mains, cela ne contamine pas l’homme. »

La Kena’anit

21 Iéshoua’ sort de là. Il se retire du côté de Sor et de Sidôn.
22 Et voici une femme, une Kena’anit ; elle sort de ces frontières et crie. Elle dit : « Matricie-moi, Adôn bèn David ! Ma fille va mal, par un démon. »
23 Mais il ne lui répond pas une parole. Ses adeptes s’approchent et disent : « Éloigne-la, parce qu’elle crie après nous. »
24 Mais il répond et dit : « Je n’ai été envoyé qu’aux ovins perdus de la maison d’Israël. »
25 Elle vient, se prosterne devant lui et dit : « Adôn, secours-moi ! »
26 Il répond et dit : « Il n’est pas bon de prendre le pain des enfants et de le jeter aux chiots. »
27 Elle dit : « Oui, Adôn ! Mais même les chiots mangent les miettes qui tombent de la table de leurs Adôn. »
28 Alors, Iéshoua’ répond et lui dit : « Ô femme, elle est grande ton adhérence ! Ce sera pour toi comme tu le veux ! » Sa fille est rétablie sur l’heure.

Sept pains

29 Iéshoua’ s’éloigne de là, vient au bord de la mer de Galil, monte sur la montagne et s’assoit là.
30 Des foules nombreuses s’approchent de lui, et avec elles, boiteux, aveugles, estropiés, muets, et bien d’autres encore. Ils les jettent à ses pieds, et il les guérit.
31 Les foules s’étonnent en voyant les muets parler, les estropiés s’assainir, les boiteux marcher, les aveugles voir. Ils glorifient l’Elohîms d’Israël.
32 Iéshoua’ appelle ses adeptes et dit : « Je suis pris aux entrailles pour cette foule. Oui, voilà déjà trois jours qu’ils demeurent près de moi, et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun ; ils risqueraient de défaillir en route. »
33 Les adeptes lui disent : « D’où aurions-nous, dans un désert, assez de pains pour rassasier une telle foule ?
34 Iéshoua’ leur dit : « Combien de pain avez-vous ? Ils disent :  »Sept, et quelques petits poissons. »
35 Il enjoint à la foule de s’étendre à terre.
36 Il prend les sept pains et les poissons. Il remercie, partage, donne aux adeptes et les adeptes aux foules.
37 Ils mangent tous et se rassasient. Des parts en surabondance, ils enlèvent sept paniers pleins.
38 Ceux qui mangeaient ? Ils étaient quatre mille hommes, sans compter femmes et enfants.
39 Il renvoie les foules, monte en barque, et vient aux frontières de Magadân.

Cette Bible est dans le domaine public.