×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Irmeyahou 22     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Irmeyahou 22
André Chouraqui


Contre le roi

1 Ainsi dit IHVH-Adonaï : Descends dans la maison du roi de Iehouda. Dis là cette parole,
2 dis : Entends la parole de IHVH-Adonaï, roi de Iehouda, toi qui sièges sur le trône de David ; toi, tes serviteurs, ton peuple, qui viennent en ces portes !
3 Ainsi dit IHVH-Adonaï : Faites le jugement, la justification ; secourez le spolié de la main de l’exploiteur. Le métèque, l’orphelin, la veuve, ne les maltraitez pas, ne sévissez pas contre eux. Ne répandez pas le sang innocent en ce lieu.
4 Oui, si vous faites, vous faites cette parole, les rois viendront aux portes de cette maison. Ils siégeront pour David sur son trône, montant sur le char et sur les chevaux, lui, ses serviteurs, son peuple.
5 Mais si vous n’entendez pas ces paroles, je le jure par moi-même, harangue de IHVH-Adonaï, oui, cette maison sera en ruine.
6 Oui, ainsi dit IHVH-Adonaï sur la maison du roi de Iehouda : Guil’ad, tu es à moi, tête du Lebanôn. Mais je te placerai en désert, en villes inhabitées !
7 Je consacrerai contre toi des destructeurs, l’homme et ses engins. Ils trancheront l’élite de tes cèdres, ils les feront tomber dans le feu.
8 Des nations passeront, nombreuses, par cette ville. L’homme à son compagnon dira : « Pourquoi IHVH-Adonaï a-t-il fait ainsi, à cette grande ville ?
9 Ils diront : « Parce qu’ils ont abandonné le pacte de IHVH-Adonaï, leur Elohîms, et se sont prosternés devant d’autres Elohîms. Ils les servent. » Ne pleurez pas un mort

Ne pleurez pas un mort

10 Ne pleurez pas un mort, ne hochez pas pour lui. Pleurez, pleurez pour le marcheur, car il ne retournera plus voir la terre de son enfantement.
11 Oui, ainsi dit IHVH-Adonaï à Shaloum bèn Ioshyahou, roi de Iehouda, qui règne à la place de Ioshyahou, son père : « Qui sortira de ce lieu n’y retournera plus.
12 Oui, là où ils l’ont exilé, là, il mourra ; et cette terre, il ne la reverra plus. »

Enseveli comme un âne

13 Hoïe, bâtisseur de sa maison sans justice, de ses étages sans jugement, par son compagnon qui sert gratis et auquel il ne donne pas son salaire ;
14 qui dit : « Je me bâtirai une maison de taille, des étages spacieux. » Il y perce des fenêtres, la lambrisse de cèdre, l’enduit d’ocre.
15 Règnes-tu, oui, toi, pour rivaliser avec des cèdres ? Ton père n’a-t-il pas mangé, bu, fait jugement et justification, c’était alors en bien pour lui ?
16 Il rendait la sentence de l’humilié et du pauvre. C’était alors un bien. N’est-ce pas cela, me pénétrer ? harangue de IHVH-Adonaï.
17 Oui, tes yeux, ton cœur ne sont plus qu’à ton profit, plus qu’au sang innocent à répandre, qu’à l’exploitation, au fracas, pour les faire.
18 Aussi, ainsi dit IHVH-Adonaï à Yehoyaqîm bèn Ioshyahou, roi de Iehouda : « Ils ne se lamenteront pas pour lui : ‹ Hoïe, mon frère, hoïe, ma sœur !’ Ils ne se lamenteront pas pour lui : ‹ Hoïe, Adôn, hoïe, majesté ! ›
19 De l’ensevelissement d’un âne, il sera enseveli ; traîné et jeté hors des portes de Ieroushalaîm. »

Habitante du Lebanôn

20 Monte au Lebanôn et vocifère, au Bashân, donne de la voix ; vocifère depuis les ’Abarîm : oui, ils ont été brisés, tous tes amants !
21 Je t’ai parlé dans tes quiétudes. Tu as dit : « Je n’entendrai pas. » Voilà ta route, depuis ta jeunesse. Non, tu n’as pas entendu ma voix.
22 Tous tes pâtres, le souffle les pâturera. Tous tes amants iront en captivité. Alors, oui, tu seras blême, dans l’opprobre, pour tout ton mal.
23 Habitante du Lebanôn, tu as nidifié dans les cèdres ; tu n’as pas été graciée à la venue pour toi des douleurs, du spasme, contre celle qui enfante.
24 Moi, le vivant, harangue de IHVH-Adonaï ! Même si Konyahou bèn Yehoyaqîm, roi de Iehouda, était le sceau de la main droite, de là je l’ôterais.
25 Je te donne en main des chercheurs de ton être, en main de ceux en face desquels tu es épouvanté, en main de Neboukhadrèsar, roi de Babèl, en main des Kasdîm.
26 Je t’enlève, toi et ta mère, celle qui t’a enfanté, pour une terre autre, où vous n’êtes pas nés, mais où vous mourrez.
27 Sur la terre où ils languissent de tout leur être de retourner, là, ils ne retourneront pas. Terre, terre, terre

Terre, terre, terre

28 Est-il un fétiche méprisé, éclaté, cet homme-là, Konyahou ? Ou un engin indésirable ? Pourquoi ont-ils été enlevés, lui et sa semence, et rejetés sur une terre, qu’ils ne connaissaient pas ?
29 Terre, terre, terre, entends la parole de IHVH-Adonaï !
30 Ainsi dit IHVH-Adonaï : Inscrivez cet homme : « Solitaire ! Un brave qui ne triomphera pas en ses jours ! » Il ne triomphera pas de sa semence, l’homme assis sur le trône de David qui gouverne encore en Iehouda.

Cette Bible est dans le domaine public.