×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Rois 2 18     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Rois 2 18
André Chouraqui


Hizqyahou roi de Iehouda

1 Et c’est en l’an trois d’Hoshéa’ bèn Éla, roi d’Israël, Hizqyahou bèn Ahaz, roi de Iehouda, règne.
2 Il a vingt-cinq ans à son règne. Il règne vingt-neuf ans à Ieroushalaîm. Nom de sa mère, Abi bat Zekharyah.
3 Il fait le droit aux yeux de IHVH-Adonaï, comme tout ce qu’avait fait David, son père.
4 Il écarte les tertres, brise les stèles, tranche l’Ashéra, concasse le serpent de bronze qu’avait fait Moshè, oui, jusqu’en ces jours, les Benéi Israël étaient à l’encenser. Il le crie : Nehoushtân.
5 Il se fiait à IHVH-Adonaï, l’Elohîms d’Israël. Après lui, personne n’a été comme lui, parmi tous les rois de Iehouda, ni aucun de ceux qui furent avant lui.
6 Il colle à IHVH-Adonaï, il ne s’écarte pas loin derrière lui. Il garde ses ordres que IHVH-Adonaï avait ordonnés à Moshè.
7 IHVH-Adonaï est avec lui, partout où il sort ; il est avisé. Il se révolte contre le roi d’Ashour et ne le sert pas.
8 Il frappe les Pelishtîm jusqu’à ’Aza et ses frontières, de la tour des vigiles jusqu’à la ville fortifiée.
9 Et c’est en l’an quatrième du roi Hizqyahou, l’an septième d’Hoshéa’ bèn Éla, roi d’Israël, Shalmanèssèr, roi d’Ashour, monte contre Shomrôn et l’assiège.
10 Ils l’investissent au bout de trois ans. En l’an six de Hizqyahou, c’est l’an neuf d’Hoshéa’, roi d’Israël, Shomrôn est investie.
11 Le roi d’Ashour exile Israël en Ashour. Il les mène à Helah, à Habor, au fleuve de Gozân et dans les villes de Madaï,
12 parce qu’ils n’ont pas entendu la voix de IHVH-Adonaï, leur Elohîms, transgressant son pacte ; tout ce qu’avait ordonné Moshè, serviteur de IHVH-Adonaï, ils ne l’ont pas entendu, ils ne l’ont pas fait. Ashour contre Iehouda

Ashour contre Iehouda

13 En l’an quatorze du roi Hizqyahou, Sanhérib, roi d’Ashour, monte contre toutes les villes fortifiées de Iehouda et s’en empare.
14 Hizqyahou, roi de Iehouda, envoie dire au roi d’Ashour, à Lakhish : « J’ai fauté ! Retourne loin de moi ! J’apporterai ce que tu fixeras contre moi. » Le roi d’Ashour exige de Hizqyahou, roi de Iehouda, trois cents talents d’argent et trente talents d’or.
15 Hizqyahou donne tout l’argent qui se trouve dans la Maison de IHVH-Adonaï et dans les trésors de la maison du roi.
16 En ce temps Hizqyahou démonte les portails du palais de IHVH-Adonaï et les chambranles que Hizqyahou, roi de Iehouda, avait plaqués, et les donne au roi d’Ashour.
17 Le roi d’Ashour envoie le tartane, le grand eunuque et le grand échanson, depuis Lakhish, au roi Hizqyahou, avec une lourde armée, à Ieroushalaîm. Ils montent et viennent à Ieroushalaîm. Ils montent, viennent, et se tiennent sur l’aqueduc de la piscine supérieure, sur le sentier du champ du Foulon.
18 Ils appellent le roi. Èliaqîm bèn Hilayahou, qui est sur la maison, Shèbna, l’actuaire, et Ioah bèn Assaph, le secrétaire, sortent vers eux.
19 Le grand échanson leur dit : « Dites donc à Hizqyahou : Ainsi dit le grand roi, le roi d’Ashour : Quelle est cette assurance dont tu es assuré ?
20 Tu as dit : ‹ Rien que paroles de lèvres !’ Mais, pour la guerre, il faut le conseil et l’héroïsme. Maintenant, à qui te fies-tu ? Oui, tu t’es révolté contre moi !
21 Maintenant voici, tu te fies en la houlette de ce roseau fracassé, Misraîm ! Qu’un homme s’y appuie, il pénètre dans sa paume et la troue. Ainsi de Pharaon, roi de Misraîm, pour tous ceux qui se fient à lui !
22 Oui, vous me direz : ‹ Nous nous fions en IHVH-Adonaï notre Elohîms. › N’est-ce pas lui dont Hizqyahou a éliminé les tertres et les autels ? Il a dit à Iehouda et à Ieroushalaîm : ‹ En face de cet autel, vous vous prosternerez à Ieroushalaîm. ›
23 Maintenant, garantis-le donc à mon Adôn, le roi d’Ashour : je te donne deux mille chevaux si tu peux me donner des cavaliers pour eux.
24 Comment repousserais-tu les faces d’un pacha, d’un seul des petits serviteurs de mon Adôn ? Tu te fies à Misraîm pour la charrerie et les cavaliers ?
25 Maintenant serais-je monté contre ce lieu pour le détruire sans IHVH-Adonaï ? IHVH-Adonaï me l’a dit : ‹ Monte contre cette terre et détruis-la’. »
26 Élyaqîm bèn Hilqyahou, avec Shèbna et Ioah, dit au grand échanson : « Parle donc à tes serviteurs en araméen ; oui, nous l’entendons. Ne nous parle pas en judéen, aux oreilles du peuple qui est sur le rempart. »
27 Le grand échanson leur dit : « Contre ton Adôn mon Adôn m’a-t-il envoyé vers toi pour parler de ces paroles ? N’est-ce pas pour les hommes qui siègent sur le rempart, pour qu’ils mangent leur merde et boivent leur pisse avec vous ?
28 Le grand échanson s’arrête. Il crie d’une voix forte, en judéen. Il parle et dit : « Entendez la parole du grand roi, le roi d’Ashour !
29 Ainsi a dit le roi : Que Hizqyahou ne vous abuse pas ! Il ne pourra pas vous secourir contre ma main.
30 Et que Hizqyahou ne vous confie pas à IHVH-Adonaï pour dire : ‹ IHVH-Adonaï nous secourra, il nous secourra ; et cette ville ne sera pas donnée en main du roi d’Ashour. ›
31 N’entendez pas Hizqyahou ! Oui, ainsi dit le roi d’Ashour : Agissez avec moi en bénédiction. Sortez vers moi et mangez, chaque homme de sa vigne, chaque homme de son figuier ; buvez, chaque homme des eaux de sa citerne.
32 À mon arrivée, je vous prendrai vers une terre comme votre terre, terre de céréales et de moût, terre de pain et de vignobles, terre d’olives pour oliverie et de miel. Vivez et ne mourez pas. N’entendez pas Hizqyahou qui vous incite pour dire : ‹ IHVH-Adonaï nous secourra. ›
33 Les Elohîms des nations ont-ils secouru, secouru, l’homme et sa terre de la main du roi d’Ashour ?
34 Où sont les Elohîms de Hamat, d’Arpad ? Où sont les Elohîms de Sepharvaîm, Héna’, ’Iva ? Oui, ont-ils secouru Shomrôn contre ma main ?
35 Qui parmi tous les Elohîms des terres a secouru leur terre contre ma main, pour que IHVH-Adonaï secoure Ieroushalaîm contre ma main ?
36 Le peuple se tait. Ils ne lui répondent pas une parole ; oui, l’ordre du roi était de dire : « Vous ne lui répondrez pas. »
37 Èliaqîm bèn Hilqyahou, qui est sur la maison, vient avec Shèbna, l’actuaire, et Ioah bèn Assaph, le secrétaire, vers Hizqyahou, les habits déchirés. Ils lui rapportent les paroles du grand échanson.

Cette Bible est dans le domaine public.