×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / Jérémie 36.5     

Jérémie 36.5
Samuel Cahen


Les prophéties de Jérémie brûlées

1 Ce fut dans la quatrième année de Iehoyakime, fils de Ioschiahou, roi de Iehouda, que fut adressée cette parole à Yirmiahou, de la part de Ieovah, savoir :
2 Prends-toi un volume et écris-y toutes les paroles que je t’ai dites touchant Israel et Iehouda, et touchant toutes les nations, depuis le jour que je t’ai parlé, depuis les jours de Ioschiahou jusqu’à ce jour.
3 Peut-être que (les hommes de) la maison de Iehouda entendront tout le mal que j’ai résolu de leur faire, afin qu’ils reviennent chacun de sa mauvaise voie ; alors je pardonnerai leur iniquité et leur péché.
4 Yirmiahou appela Barouch, fils de Nériyah, et Barouch écrivit sous la dictée de Yirmiahou sur un volume toutes les paroles que Ieovah lui avait dites.
5 Yirmiahou ordonna à Barouch, en disant : Je suis empêché, je ne puis venir dans la maison de Ieovah.
6 Tu iras, toi (même), et tu liras dans ce rouleau que tu as écrit sous ma dictée, les paroles de Ieovah, aux oreilles du peuple, dans la maison de Ieovah, le jour de jeûne, et aux oreilles de tous ceux de Iehouda qui viennent de leurs villes tu les liras aussi.
7 Peut-être qu’ils supplieront humblement devant Ieovah et qu’ils reviendront chacun de sa mauvaise voie ; car la colère et l’indignation dont Ieovah a menacé ce peuple est grande.
8 Barouch, fils de Nériyah, fit selon ce que Yirmiahou le prophète lui avait ordonné, (savoir) de lire dans le livre les paroles de Ieovah, dans la maison de Ieovah.
9 Ce fut dans la cinquième année de Iehoyakime, fils de Ioschiahou, roi de Iehouda, dans le neuvième mois, on proclama un jeûne devant Ieovah pour tout le peuple qui viendrait à Ierouschalaïme des villes de Iehouda.
10 Et Barouch lut dans le livre, dans la maison de Ieovah, dans la salle de Guemariahou, fils de Schaphane le scribe, dans la cour supérieure, à l’entrée de la porte de la maison de Ieovah, dans la maison neuve de Ieovah, les paroles de Yirmiahou, aux oreilles de tout le peuple.
11 Michaïahou, fils de Guemariahou, fils de Schaphane, lut toutes les paroles de Ieovah, de dessus le livre.
12 Il descendit à la maison du roi, dans la chambre du scribe ; là étaient assis tous les princes, Elischama le scribe, Delaïahou, fils de Schemaïahou, Elnathane, fils d’Echbor, Guemariahou, fils de Schaphane, et Tsidkiahou, fils de ‘Henaniahou, ainsi que tous les princes.
13 Michaïahou leur annonça toutes les paroles qu’il avait entendues, lorsque Barouch lisait d’après un livre aux oreilles du peuple.
14 Tous les princes envoyèrent Iehoudi, fils de Nethaniahou, fils de Schelemiahou, fils de Couschi, dire à Barouch : Prends donc en main le livre dans lequel tu as lu aux oreilles du peuple, et viens. Barouch, fils de Nériyah, prit le rouleau en sa main et vint vers eux.
15 Ils lui dirent : Assieds-toi donc et lis-le à nos oreilles. Barouch le lut à leurs oreilles.
16 Ayant entendu toutes les paroles, ils furent saisis de frayeur (et se regardant) l’un l’autre, ils dirent à Barouch : Il faut que nous annoncions ces paroles-là au roi.
17 Et ils interrogèrent Barouch, en disant : Comment as-tu écrit toutes ces paroles-là sous sa dictée ?
18 Barouch leur dit : C’est de sa (propre) bouche qu’il m’a récité toutes ces paroles-là, et moi je les ai écrites sur ce livre avec de l’encre.
19 Les princes dirent à Barouch : Va te cacher, toi et Yirmiahou ; que personne ne sache où vous êtes.
20 Ils vinrent vers le roi dans la cour, et ils avaient déposé le rouleau dans la chambre d’Elischama le scribe, et dirent aux oreilles du roi toutes les paroles.
21 Le roi envoya Iehoudi pour prendre le rouleau. Iehoudi le prit dans la chambre d’Elischama le scribe, et le lut aux oreilles du roi et aux oreilles de tous les princes qui se tenaient autour du roi.
22 Le roi était assis dans la maison d’hiver, c’était au neuvième mois, et un réchaud était devant lui allumé.
23 Iehoudi ayant lu trois ou quatre colonnes, il (le roi) le lacéra avec le canif du scribe et le jeta au feu qui était sur le réchaud, jusqu’à ce que tout le rouleau fût consumé sur le feu qui était sur le réchaud.
24 Ils ne furent pas effrayés et ne déchirèrent pas leurs vêtements, ni le roi, ni ses serviteurs qui entendirent toutes ces paroles-là.
25 Elnathane, Delaïahou et Guemariahou avaient fait des instances auprès du roi pour qu’il ne brûlât pas le rouleau, mais il ne les écouta pas.
26 Le roi ordonna à Iera’hmeel, fils de Hamelech, à Seraïahou, fils d’Azriel, et à Schelemiahou, fils d’Abdiel, de s’emparer de Barouch le scribe et de Yirmiahou le prophète, mais Ieovah les cacha.
27 La parole de Ieovah fut (adressée) à Yirmiahou, après que le roi eut brûlé le rouleau contenant les paroles que Barouch avait écrites sous la dictée de Yirmiahou, disant :
28 Prends-toi de nouveau un autre rouleau et écris dessus toutes les premières paroles qui étaient sur le premier rouleau, que Iehoyakime, roi de Iehouda, a brûlé.
29 Et à Iehoyakime, roi de Iehouda, tu diras : Ainsi a dit Ieovah : Toi, tu as brûlé ce rouleau, en disant : Pourquoi as-tu écrit dessus, savoir : le roi de Babel viendra sûrement, détruira ce pays et en exterminera les hommes et les bêtes ?
30 C’est pourquoi ainsi dit Ieovah sur Iehoyakime, roi de Iehouda : Il n’aura personne qui soit assis sur le trône de David, et son cadavre sera jeté (exposé) à la chaleur pendant le jour et au froid pendant la nuit.
31 Je punirai sur sa personne, sur sa postérité et sur ses serviteurs leur iniquité, et je ferai venir sur eux, sur les habitants de Ierouschalaïme et sur les hommes de Iehouda, tout le mal dont je les ai menacés, puisqu’ils n’ont pas écouté.
32 Et Yirmiahou prit un autre rouleau et le donna à Barouch, fils de Nériahou le scribe, qui écrivit dessus, sous la dictée de Yirmiahou, toutes les paroles du livre que Iehoyakime, roi de Iehouda, avait brûlé au feu, et il y ajouta encore beaucoup de discours comme ceux-là.

Cette Bible est dans le domaine public.