×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / Esaïe 1     

Esaïe 1
Samuel Cahen


1 Prophéties de Ieschaïahou (Isaïe), fils d’Amotz, qui lui furent révélées sur Iehouda (Juda) et Ierouschalaïme (Jérusalem), aux jours d’Ouziahou (Hosias), de Iotham, d’A’haz (Achas), de Ie’hiskiahou (Ézéchias), rois de Iehouda.
2 Entendez, cieux, prête l’oreille, ô terre, Car Ieovah, parle ! J’ai nourri et élevé des enfants, Et eux, ils se sont révoltés contre moi.
3 Le bœuf connaît son acquéreur, L’âne, la crèche de son maître, Mais Israel ne connaît pas (le sien), Mon peuple n’est point intelligent.
4 Malheur ! nation pécheresse, peuple lourd d’iniquités, Race de pervers, enfants corrupteurs ! Ils ont abandonné Ieovah, méprisé le saint d’Israel, Reculé en arrière.
5 Sur quoi vous frapperait-on encore, Vous qui persévérez dans la défection ! La tête entière est souffrante et le cœur entier est malade.
6 De la plante du pied jusqu’à la tête, rien d’intègre ; Lésion, meurtrissure et plaie suppurante, Ni comprimées, ni pansées, ni adoucies par l’huile.
7 Votre pays (est) une solitude, Vos villes (sont) consumées par le feu, Vos champs, devant vous des barbares les consomment ; C’est une solitude comme une subversion de barbares.
8 Elle est restée, la fille de Tsione (Sion), comme une cabane dans un vignoble, Comme un gîte dans une melonnière, Telle qu’une ville assiégée.
9 Si Ieovah Tsebaoth ne nous eût conservé un faible rejeton, Nous serions comme Sedome, à Amôrà nous ressemblerions.
10 Écoutez la parole de Ieovah, princes de Sedome, Prête l’oreille à la doctrine de notre Dieu, peuple d’Amôrà,
11 Que me fait à moi la multitude de vos sacrifices ? dit Ieovah ; Je suis rassasié d’holocaustes de béliers, de graisse de veaux gras ; Le sang des taureaux, des brebis, ni des boucs, Je n’en désire point.
12 Lorsque vous venez pour paraître devant ma face, Qui demande cela de vous, que vous souilliez mes parvis ?
13 Ne continuez plus d’apporter d’offrandes trompeuses, L’encens m’est une abomination ; Néoménie, sabbath, convocation solennelle ... Je ne puis (voir) l’iniquité avec les fêtes.
14 Vos néoménies et vos solennités, mon âme les hait, Ils me sont à charge ; je suis las de (les) porter.
15 Et lorsque vous étendez vos mains je détourne mes yeux de vous ; Quand même vous multiplieriez la prière, je n’écoute pas ; Vos mains sont remplies de sang.
16 Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de devant mes yeux La méchanceté de vos actions, Cessez de faire le mal.
17 Apprenez à faire le bien, recherchez le droit, dirigez l’opprimé, faites droit à l’orphelin, et plaidez pour la veuve.
18 Allons donc ! discutons, dit Ieovah : Quand vos péchés sont comme l’écarlate, Ils deviendront blancs comme la neige, S’ils sont rouges comme le pourpre, ils deviendront comme la laine.
19 Si vous avez de la bonne volonté et que vous écoutiez, Vous mangerez la moelle du pays.
20 Mais si vous vous y refusez et que vous soyez récalcitrants, Le glaive vous dévorera, car la bouche de Ieovah l’a prononcé.
21 Ah ! comme est devenue une prostituée la cité fidèle ! Remplie (jadis) de justice, la droiture y demeurait, et maintenant, des assassins !
22 Ton argent est devenu scorie, ton vin est coupé d’eau.
23 Tes préposés sont opposants, des bandes de voleurs, Aimant tous les dons corrupteurs, poursuivant le salaire ; Ils ne font pas droit à l’orphelin, Et la cause de la veuve ne vient pas jusqu’à eux.
24 C’est pourquoi prononce le Seigneur, Ieovah, Tsebaoth, le fort d’Israel : Malheur ! j’aurai satisfaction de mes adversaires, Et je me vengerai de mes ennemis,
25 Et je tournerai ma main contre toi. J’affinerai tes scories comme avec de la potasse, et j’enlèverai tout ton plomb.
26 Je rétablirai tes juges comme auparavant, et tes conseillers comme au commencement ; après cela, tu seras appelée : Ville de la justice, cité fidèle.
27 Tsione sera rachetée par le droit et ses captifs par la justice.
28 Mais la ruine (atteindra) les coupables et les pécheurs ensembles ; Ceux qui abandonnent Ieovah périront.
29 Car vous rougirez des bocages que vous avez désirés, Vous serez confus des jardins que vous avez choisis.
30 Lorsque vous serez comme un chêne à feuillage fané, Comme un jardin qui n’a pas d’eau.
31 Le puissant sera de l’étoupe, Son œuvre une étincelle, Ils s’enflamment tous deux ensembles, Personne n’éteint.

Cette Bible est dans le domaine public.