×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  /  Lamentations 5.20     

Lamentations 5.20
Vigouroux


Après la prise de Jérusalem

1 Souvenez-vous, Seigneur, de ce qui nous est arrivé ; regardez et voyez notre opprobre.[Prière du prophète Jérémie. Ce titre ne se lit ni dans l’hébreu, ni dans le chaldéen, ni dans l’édition romain des Septante.] [5.1-22 Prière dans laquelle Jérémie implore le secours de Dieu pour qu’il mette fin à tant de maux.]
2 Notre héritage a (est) passé à des étrangers (ennemis), nos maisons à des gens du dehors (des étrangers).[5.2 Notre héritage ; c’est-à-dire la terre de promission que vous avez donné à nos pères, et que nous possédions par un droit héréditaire. ― Des ennemis, des étrangers ; les Chaldéens et les peuples voisins.]
3 Nous sommes (devenus comme) des orphelins qui n’ont plus de père (sans pères) ; nos mères sont comme des veuves.
4 Nous avons bu notre eau à prix d’argent, nous avons acheté chèrement notre bois.
5 On nous a entraînés la corde (par des chaînes attachées) au cou, on ne donnait aucun repos à ceux qui étaient las.
6 Nous avons tendu la main à l’Egypte et aux Assyriens, pour nous rassasier de pain.[5.6 Nous avons donné, etc. Nous avons fait alliance, mais vainement, avec l’Egypte et les Assyriens dont nous attendions du secours. ― Afin de nous, etc. ; afin de pouvoir assurer notre existence. ― Pain ; comme on a déjà pu le remarquer, ce mot se prend dans la Bible pour toute sorte de nourriture.]
7 Nos pères ont péché, et ils ne sont plus, et nous avons porté leurs iniquités.
8 Des esclaves ont dominé sur nous, personne ne nous a délivrés de leurs mains.[5.8 Des esclaves, etc. ; selon quelques-uns, ce sont les Chaldéens et les Egyptiens, également descendus de Cham, dont la postérité avait été condamnée à être l’esclave de Sem (voir Genèse, 9, 26) ; selon d’autres, les Iduméens, les Moabites et les Ammonites, peuples autrefois soumis aux Juifs ; enfin, suivant d’autres, ce sont les esclaves mêmes des Chaldéens, parce que c’était la coutume dans les maisons où il y avait un certain nombre d’esclaves, que l’un d’eux commandât aux autres.]
9 Nous allions chercher du pain, au péril de notre vie (nos âmes), devant le glaive du désert.[5.9 Nos âmes ; hébraïsme pour nos personnes, nous. ― Pain. Voir le verset 6. ― Désert ; s’applique aussi dans le langage biblique aux plaines, aux campagnes. Au lieu de dans le désert, l’hébreu porte du désert, comme régime du mot glaive (gladii). Le sens de ce verset paraît donc être : Nous courions risque d’être tués, si nous allions chercher dans les campagnes désertes des fruits ou des herbes sauvages pour nous sustenter, parce que le pays était rempli d’ennemis et de pillards.]
10 Notre peau a été brûlée comme un four, à cause des tempêtes (par les ardeurs) de la faim.[5.10 Les ardeurs de la faim ; c’est le sens de l’hébreu. Les Arabes disent aussi le feu de la faim, les Grecs, une faim brûlante, les Latins : une faim ignée (ignea fames) ; la Vulgate a traduit comme les Septante, tempêtes de la faim.]
11 Ils ont déshonoré les (humilié des) femmes dans Sion, et les (des) vierges dans les villes de Juda.
12 Ils ont pendu les princes de leur propre (par la) main, ils n’ont pas respecté le visage des vieillards.[5.12 Des princes, etc. Les Chaldéens, après avoir décapité les princes de Juda, les pendaient par les mains à des poteaux.]
13 Ils ont abusé impudiquement (indignement) des jeunes gens, et les enfants sont tombés sous des fardeaux de (le, note) bois.[5.13 Sous le bois dont on les chargeait, ou avec lequel on les frappait.]
14 Les (Des) vieillards ont disparu des portes, les (des) jeunes gens des chœurs de musique (des joueurs de psaltérion).[5.14 Les portes de la ville, où se tenaient les assemblées des juges.]
15 La joie de notre cœur (âme) a cessé, nos concerts sont changés en deuil.
16 La couronne de notre tête est tombée ; malheur à nous, parce que nous avons péché ![5.16 La couronne, etc. Dans les fêtes, les noces et les festins, on se couronnait de fleurs.]
17 C’est pourquoi notre cœur est devenu triste, c’est pourquoi nos yeux ont été obscurcis (couverts de ténèbres),
18 à cause du mont Sion qui a été détruit, et où les renards se promènent (s’y sont promenés).[5.18 Les renards ; proprement les chacals.]
19 Mais vous, Seigneur, vous demeurerez éternellement ; votre trône subsistera de génération en génération.[5.19 Toutes les générations ; littéralement et par hébraïsme, génération et génération.]
20 Pourquoi nous oublier(i)ez-vous à jamais ? pourquoi nous abandonner(i)ez-vous pour toujours (dans la longueur des jours, note) ?[5.20 Dans la longueur ; c’est-à-dire pour si longtemps.]
21 Convertissez-nous à vous, Seigneur, et nous nous convertirons (serons convertis) ; renouvelez nos jours, comme (ils étaient) au commencement.[5.21 Comme au commencement ; comme ils étaient au commencement, au temps de notre ancienne prospérité.]
22 Mais vous nous avez rejetés et (nous rejetant, vous nous avez, note) repoussés ; vous vous êtes violemment (extrêmement) irrité contre nous. [5.22 Nous rejetant, vous nous avez repoussés ; hébraïsme, pour vous nous avez entièrement rejetés.]

Cette Bible est dans le domaine public.