×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Ecclésiaste 2     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ecclésiaste 2
Traduction œcuménique de la Bible


Les plaisirs, les richesses et le travail

1 Je me suis dit en moi-même : « Allons, que je t’éprouve par la joie, goûte au bonheur ! »
Et voici, cela aussi est vanité.
2 Du rire, j’ai dit — « C’est fou ! »
Et de la joie : « Qu’est-ce que cela fait ? »
3 J’ai délibéré en mon cœur
de traîner ma chair dans le vin
et tout en conduisant mon cœur avec sagesse,
de tenir à la sottise,
le temps de voir ce qu’il est bon pour les fils d’Adam
de faire sous le ciel
pendant les jours comptés de leur vie.
4 J’ai entrepris de grandes œuvres :
je me suis bâti des maisons, planté des vignes ;
5 je me suis fait des jardins et des vergers,
j’y ai planté toutes sortes d’arbres fruitiers ;
6 je me suis fait des bassins
pour arroser de leur eau une forêt de jeunes arbres.
7 J’ai acheté des esclaves et des servantes, j’ai eu des domestiques,
et aussi du gros et du petit bétail en abondance
plus que tous mes prédécesseurs à Jérusalem.
8 J’ai aussi amassé de l’argent et de l’or,
la fortune des rois et des Etats ;
je me suis procuré des chanteurs et des chanteuses
et, délices des fils d’Adam, une dame, des dames.
9 Je devins grand, je m’enrichis
plus que tous mes prédécesseurs à Jérusalem.
Cependant ma sagesse, elle, m’assistait.
10 Je n’ai rien refusé à mes yeux de ce qu’ils demandaient ;
je n’ai privé mon cœur d’aucune joie,
car mon cœur jouissait de tout mon travail :
c’était la part qui me revenait de tout mon travail.
11 Mais je me suis tourné vers toutes les œuvres
qu’avaient faites mes mains
et vers le travail que j’avais eu tant de mal à faire.
Eh bien ! tout cela est vanité et poursuite de vent,
on n’en a aucun profit sous le soleil.

Le même sort pour tous

12 Je me suis aussi tourné, pour les considérer,
vers sagesse, folie et sottise.
Voyons ! que sera l’homme qui viendra après le roi ?
Ce qu’on aura déjà fait de lui !
13 Voici ce que j’ai vu :
On profite de la sagesse plus que de la sottise,
comme on profite de la lumière plus que des ténèbres.
14 Le sage a les yeux là où il faut,
l’insensé marche dans les ténèbres.
Mais je sais, moi, qu’à tous les deux
un même sort arrivera.
15 Alors, moi, je me dis en moi-même :
Ce qui arrive à l’insensé m’arrivera aussi,
pourquoi donc ai-je été si sage ?
Je me dis à moi-même que cela aussi est vanité.
16 Car il n’y a pas de souvenir du sage,
pas plus que de l’insensé, pour toujours.
Déjà dans les jours qui viennent, tout sera oublié :
Eh quoi ? le sage meurt comme l’insensé !
17 Donc, je déteste la vie,
car je trouve mauvais ce qui se fait sous le soleil :
tout est vanité et poursuite de vent.
18 Moi, je déteste tout le travail que j’ai fait sous le soleil
et que j’abandonnerai à l’homme qui me succédera.
19 Qui sait s’il sera sage ou insensé ?
Il sera maître de tout mon travail,
que j’aurai fait avec ma sagesse sous le soleil :
Cela aussi est vanité.
20 J’en suis venu à me décourager
pour tout le travail que j’ai fait sous le soleil.
21 En effet, voici un homme qui a fait son travail
avec sagesse, science et succès :
C’est à un homme qui n’y a pas travaillé
qu’il donnera sa part.
Cela aussi est vanité et grand mal.
22 Oui, que reste-t-il pour cet homme
de tout son travail et de tout l’effort personnel
qu’il aura fait, lui, sous le soleil ?
23 Tous ses jours, en effet, ne sont que douleur,
et son occupation n’est qu’affliction ;
même la nuit, son cœur est sans repos :
Cela aussi est vanité.
24 Rien de bon pour l’homme, sinon de manger et de boire,
de goûter le bonheur dans son travail.
J’ai vu, moi, que cela aussi vient de la main de Dieu.
25 « Car qui a de quoi manger, qui sait jouir, sinon moi ? »
26 Oui, il donne à l’homme qui lui plaît sagesse, science et joie, mais au pécheur il donne comme occupation de rassembler et d’amasser, pour donner à celui qui plaît à Dieu. Cela aussi est vanité et poursuite de vent.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988