×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Genèse 19     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Genèse 19
Nouvelle Bible Segond


Destruction de Sodome et de Gomorrhe

1 Les deux messagers arrivèrent à Sodome sur le soir. Or Loth était assis à la porte de Sodome. Quand Loth les vit, il se leva pour aller à leur rencontre et se prosterna face contre terre.
2 Puis il dit : Mes seigneurs, je vous prie, faites un détour par chez moi, votre serviteur, pour y passer la nuit ; lavez–vous les pieds ; vous vous lèverez de bon matin et vous poursuivrez votre route. Non, répondirent–ils, nous passerons la nuit dehors, sur la place.
3 Mais il insista tellement qu’ils firent un détour pour se rendre chez lui. Il donna un banquet pour eux. Il fit cuire des pains sans levain, et ils mangèrent.
4 Ils n’étaient pas encore couchés que les gens de la ville, les hommes de Sodome, entourèrent la maison, depuis les jeunes gens jusqu’aux vieillards, tout le peuple, sans exception.
5 Ils appelèrent Loth et lui dirent : Où sont les hommes qui sont entrés chez toi ce soir ? Fais–les sortir vers nous, pour que nous ayons des relations avec eux !
6 Loth sortit vers eux, à l’entrée de la maison, et ferma la porte derrière lui.
7 Il dit : Mes frères, je vous en prie, n’agissez pas mal !
8 J’ai deux filles qui n’ont jamais eu de relations avec un homme ; je vais les faire sortir vers vous, et vous leur ferez ce qu’il vous plaira. Seulement, ne faites rien à ces hommes, puisqu’ils sont venus à l’ombre de mon toit.
9 Ils dirent : Pousse–toi ! Ils dirent encore : Celui–ci est venu tout seul, en immigré, et il veut faire le juge ! Maintenant, nous allons te faire plus de mal qu’à eux ! Tout en insistant fortement auprès de Loth, ils s’avançaient pour briser la porte.
10 Les hommes tendirent la main, firent rentrer Loth auprès d’eux dans la maison et fermèrent la porte.
11 Quant aux hommes qui étaient à l’entrée de la maison, ils les frappèrent de cécité, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, de sorte qu’ils n’arrivaient plus à trouver l’entrée.
12 Les hommes dirent à Loth : Qui as–tu encore ici ? Gendre, fils et filles, tout ce qui t’appartient dans la ville, fais–leur quitter ce lieu.
13 Car nous allons anéantir ce lieu. En effet, devant le SEIGNEUR, les cris contre eux sont si forts que le SEIGNEUR nous a envoyés pour anéantir la ville.
14 Loth sortit pour parler à ses gendres, à ceux qui allaient épouser ses filles, et il leur dit : Quittez ce lieu, car le SEIGNEUR va anéantir la ville. Mais ses gendres crurent qu’il plaisantait.
15 Quand l’aurore se leva, les messagers pressèrent Loth en disant : Lève–toi, prends ta femme et tes deux filles qui se trouvent ici, pour ne pas être emporté par la faute de la ville.
16 Mais il s’attardait ; alors les hommes le saisirent par la main, lui, sa femme et ses deux filles, car le SEIGNEUR voulait l’épargner ; ils le firent sortir et le laissèrent en dehors de la ville.
17 En les faisant sortir à l’extérieur, il dit : Sauve–toi, il y va de ta vie ; ne regarde pas derrière toi et ne t’arrête pas dans tout le District ; sauve–toi vers la montagne, de peur que tu ne sois emporté !
18 Loth leur dit : Oh ! non, je t’en prie, Seigneur !
19 Je t’en prie : moi, ton serviteur, j’ai trouvé grâce à tes yeux et tu as montré une grande fidélité envers moi en me conservant la vie ; mais je ne peux pas, moi, me sauver vers la montagne sans que le malheur s’attache à moi : je mourrai !
20 Regarde cette ville, je t’en prie : elle est assez proche pour que je m’y enfuie, et elle est petite ! Je t’en prie, pour que je reste en vie, laisse–moi me sauver jusque–là — n’est–elle pas petite ?
21 Alors il lui dit : Je te fais encore cette faveur : je ne détruirai pas la ville dont tu parles.
22 Vite, sauve–toi jusque–là, car je ne peux rien faire jusqu’à ce que tu y sois arrivé. C’est pourquoi on a appelé cette ville du nom de Tsoar (« Petite »).
23 Le soleil se levait sur la terre lorsque Loth entra dans Tsoar.
24 Alors le SEIGNEUR fit pleuvoir sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu venant du SEIGNEUR, du ciel.
25 Il détruisit ces villes, tout le District, tous les habitants des villes et la végétation de la terre.
26 La femme de Loth regarda en arrière et devint une statue de sel.
27 Abraham se leva de bon matin pour aller au lieu où il s’était tenu devant le SEIGNEUR.
28 Il porta ses regards du côté de Sodome et de Gomorrhe, et sur tout le District, et il vit monter de la terre une fumée comme celle d’un fourneau.
29 Lorsque Dieu anéantit les villes du District, il se souvint d’Abraham : il retira Loth de la destruction lorsqu’il détruisit les villes où Loth habitait.

Descendance de Lot

30 Loth monta de Tsoar pour s’installer dans la montagne avec ses deux filles, car il avait peur de s’installer à Tsoar. Il s’installa dans une grotte.
31 Alors l’aînée dit à la cadette : Notre père est vieux, et il n’y a pas d’homme dans le pays pour aller avec nous selon l’usage commun à tous.
32 Viens, faisons boire du vin à notre père et couchons avec lui, afin de donner la vie à une descendance issue de notre père.
33 Elles firent donc boire du vin à leur père ce soir–là ; et l’aînée alla coucher avec son père : il ne se rendit compte de rien, ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva.
34 Le lendemain, l’aînée dit à la cadette : J’ai couché avec mon père la nuit dernière ; faisons–lui boire du vin ce soir encore, et va coucher avec lui, afin de donner la vie à une descendance issue de notre père.
35 Elles firent boire du vin à leur père ce soir–là encore, et la cadette se releva pour coucher avec lui : il ne se rendit compte de rien, ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva.
36 Ainsi les deux filles de Loth furent enceintes de leur père.
37 L’aînée mit au monde un fils qu’elle appela du nom de Moab : c’est le père de Moab — jusqu’à aujourd’hui.
38 La cadette mit aussi au monde un fils, qu’elle appela du nom de Ben–Ammi (« Fils de mon peuple ») : c’est le père des Ammonites — jusqu’à aujourd’hui.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.