×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  1 Pierre 3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

1 Pierre 3
Segond « Colombe »


1 Vous de même, femmes, soyez soumises chacune à votre mari, afin que même si quelques-uns n’obéissent pas à la parole, ils soient gagnés sans parole, par la conduite de leur femme.
2 en voyant votre conduite pure et respectueuse.
3 N’ayez pas pour parure ce qui est extérieur : cheveux tressés, ornements d’or, manteaux élégants.
4 mais la parure cachée du cœur, la parure personnelle inaltérable d’un esprit doux et tranquille ; voilà qui est d’un grand prix devant Dieu.
5 Ainsi se paraient autrefois les saintes femmes qui espéraient en Dieu, soumises à leur mari.
6 telle Sara qui obéissait à Abraham et l’appelait son seigneur. C’est d’elle que vous êtes devenues les descendantes, si vous faites le bien, sans vous laisser troubler par aucune crainte.
7 Vous de même, maris, vivez chacun avec votre femme en reconnaissant que les femmes sont des êtres plus faibles. Honorez-les comme cohéritières de la grâce de la vie, afin que rien ne fasse obstacle à vos prières.
8 Enfin, ayez tous la même pensée, les mêmes sentiments. Soyez (remplis) d’amour fraternel, de compassion, d’humilité.
9 Ne rendez pas mal pour mal, ni insulte pour insulte ; au contraire, bénissez, car c’est à cela que vous avez été appelés, afin d’hériter la bénédiction.
10 Si, en effet, quelqu’un veut aimer la vie
Et voir des jours heureux,
Qu’il préserve sa langue du mal
Et ses lèvres des paroles trompeuses ;

11 Qu’il s’éloigne du mal et fasse le bien,
Qu’il recherche la paix et la poursuive ;

12 Car le Seigneur a les yeux sur les justes
Et les oreilles ouvertes à leur prière,
Mais la face du Seigneur se tourne contre ceux qui font le mal.

13 Qui donc vous maltraitera, si vous êtes zélés pour le bien
14 D’ailleurs, quand vous souffririez pour la justice, heureux seriez-vous ! Ne craignez pas ce que les hommes craignent, et ne soyez pas troublés.
15 Mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur ; soyez toujours prêts à vous défendre contre quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous : mais (faites-le) avec douceur et crainte.
16 en ayant une bonne conscience, afin que là même où l’on vous calomnie, ceux qui diffament votre bonne conduite en Christ soient confondus.
17 Mieux vaut souffrir en faisant le bien, si telle est la volonté de Dieu, qu’en faisant le mal.

Christ, un exemple dans la souffrance

18 En effet, Christ aussi est mort une seule fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de vous amener à Dieu. Mis à mort selon la chair, il a été rendu vivant selon l’Esprit.
19 Par cet Esprit, il est aussi allé prêcher aux esprits en prison.
20 qui avaient été rebelles autrefois, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours où Noé construisait l’arche dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire huit, furent sauvées à travers l’eau.
21 C’était une figure du baptême qui vous sauve, à présent, et par lequel on ne se débarrasse pas de la souillure de la chair, mais qui est la demande (adressée) à Dieu d’une bonne conscience, par la résurrection de Jésus-Chris.
22 qui, monté au ciel, est à la droite de Dieu et à qui les anges, les pouvoirs et les puissances ont été soumis.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.