×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Marc 2     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Marc 2
Segond « Colombe »


Guérison d’un paralysé

1 Quelques jours après, Jésus revint à Capernaüm. On apprit qu’il était à la maison.
2 et il s’assembla un si grand nombre de personnes qu’il n’y avait plus de place, même devant la porte. Il leur annonçait la parole.
3 On vint lui amener un paralytique porté par quatre hommes.
4 Comme ils ne pouvaient le lui présenter, à cause de la foule, ils découvrirent le toit au-dessus de l’endroit où se tenait Jésus, et ils descendirent par cette ouverture le lit sur lequel le paralytique était couché.
5 Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : Mon enfant, tes péchés te sont pardonnés.
6 Il y avait là quelques scribes qui étaient assis et qui raisonnaient en eux-mêmes
7 Comment celui-là parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul
8 Jésus connut aussitôt par son esprit leurs raisonnements intérieurs et leur dit : Pourquoi faites-vous de tels raisonnements dans vos cœurs
9 Qu’est-ce qui est plus facile, de dire au paralytique : Tes péchés sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, prends ton lit et marche
10 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés
11 Je te l’ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit et va dans ta maison.
12 Et à l’instant, il se leva, prit son lit et sortit en présence de tous, de sorte qu’ils étaient hors d’eux-mêmes et glorifiaient Dieu en disant : Nous n’avons jamais rien vu de pareil.

Réactions face à Jésus

13 Jésus sortit de nouveau du côté de la mer ; toute la foule venait à lui, et il les enseignait.
14 En passant, il vit Lévi, fils d’Alphée, assis au bureau des péages. Il lui dit : Suis-moi. (Lévi) se leva et le suivit.
15 Comme Jésus était à table dans la maison de Lévi, beaucoup de péagers et de pécheurs avaient pris place avec lui et avec ses disciples, car ils étaient nombreux et ils le suivaient.
16 Les scribes (du parti) des Pharisiens, le voyant manger avec les péagers et les pécheurs, dirent à ses disciples : Pourquoi mange-t-il avec les péagers et les pécheurs
17 Jésus, qui avait entendu, leur dit : Ce ne sont pas les bien-portants qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.
18 Les disciples de Jean et les Pharisiens jêunaient. Ils vinrent dire à Jésus : Pourquoi les disciples de Jean et ceux des Pharisiens jeûnent-ils, tandis que tes disciples ne jeûnent pas
19 Jésus leur répondit : les amis de l’époux peuvent-ils jeûner pendant que l’époux est avec eux ? Aussi longtemps qu’ils ont l’époux avec eux, ils ne peuvent jeûner.
20 Les jours viendront où l’époux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront en ce jour-là.
21 Personne ne coud une pièce de drap neuf à un vieil habit ; autrement le morceau neuf emporterait le tout et la déchirure serait pire.
22 Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement le vin fait rompre les outres, et le vin et les outres sont perdus ; mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves.

Jésus et le sabbat

23 Il arriva un jour de sabbat que Jésus traversa des champs de blé. Ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis.
24 Les Pharisiens lui dirent : Vois, pourquoi font-ils ce qui n’est pas permis un jour de sabbat
25 Jésus leur répondit : N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim, lui et ses gens
26 Comment il entra dans la maison de Dieu du temps du souverain sacrificateur Abiathar, mangea les pains de proposition, qu’il n’est permis qu’aux sacrificateurs de manger, et en donna même à ses gens.
27 Puis il leur dit : Le sabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le sabbat.
28 de sorte que le Fils de l’homme est maître même du sabbat.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.