×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Il crie... 25     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Il crie... 25
André Chouraqui


Année shabatique et année jubilaire

1 IHVH-Adonaï parle à Moshè sur le mont Sinaï pour dire :
2 « Parle aux Benéi Israël, dis-leur : Quand vous viendrez sur la terre que je vous donne, la terre chômera le shabat pour IHVH-Adonaï.
3 Six ans, tu sèmeras ton champ, six ans tu recèperas ta vigne : rajoute à son produit.
4 La septième année sera pour la terre shabat shabatôn, shabat pour IHVH-Adonaï. Tu ne sèmeras pas ton champ, tu ne recèperas pas ta vigne.
5 Tu ne moissonneras pas le regain de ta moisson, tu ne vendangeras pas les raisins de ton abstinence. Ce sera une année de shabatôn pour la terre.
6 Le shabat de la terre est pour vous à manger : pour toi, pour ton serviteur, pour ta servante, pour ton salarié et pour ton habitant, qui résident près de toi,
7 pour ta bête et pour l’animal qui est sur la terre : tout son produit sera à manger.
8 Compte pour toi sept shabats d’années : sept années sept fois. Ce sont pour toi les jours de sept shabats d’années, quarante-neuf ans.
9 Fais passer le shophar en ovation, la septième lunaison. Dans la décade de la lunaison, au jour des absolutions, vous ferez passer le shophar en toute votre terre.

Le jubilé

10 Consacrez l’année des cinquante ans ; criez franchise sur la terre pour tous ses habitants. Ce sera pour vous le jubilé. Retournez à chaque homme sa propriété, chaque homme à son clan, vous le retournerez.
11 C’est le jubilé, ce sera pour vous l’année des cinquante ans. Vous ne sèmerez pas, vous ne moissonnerez pas ses regains, vous ne vendangerez pas les raisins de son abstinence.
12 Oui, c’est le jubilé, il sera consacré pour vous. Vous mangerez le produit du champ.
13 En cette année du jubilé, vous retournerez chacun à sa propriété.
14 Quand vous vendrez une vente à ton concitoyen, ou achetant de la main de ton concitoyen, vous ne sévirez pas, l’homme contre son frère.
15 Selon le nombre d’années qui restent depuis le jubilé, tu achèteras de ton compagnon. Il te vendra selon le nombre d’années des produits.
16 Selon la multiplicité des années, la valeur de son acquisition se multipliera. Selon le peu d’années, la valeur de son acquisition s’amoindrira. Oui, il te vend un nombre de produits.
17 Vous ne ferez pas de sévices chacun contre son concitoyen. Frémis de ton Elohîms, oui, moi, IHVH-Adonaï, votre Elohîms.
18 Faites mes règles, gardez mes jugements, faites-les, habitez la terre en sécurité.

Le rachat de la terre

19 La terre donne son fruit, mangez-le à satiété, habitez-y en sécurité.
20 Quand vous direz : ‹ Que mangerons-nous la septième année ? Certes, nous ne sèmerons pas et nous n’ajouterons donc pas à notre produit. ›
21 J’ordonne ma bénédiction pour vous : dans la sixième année, elle fera le produit de trois ans.
22 Semez la huitième année et mangez du produit ancien jusqu’en la neuvième année ; jusqu’à la venue de son produit, vous mangerez l’ancien.
23 La terre ne se vendra pas définitivement. Oui, la terre est à moi ! Oui, vous êtes avec moi des métèques et des habitants.
24 En toute terre de votre propriété, vous donnerez rachat à la terre.
25 Quand ton frère se ruine et vend sa propriété, son plus proche racheteur vient et rachète la vente de son frère.
26 Quand un homme n’aura pas de racheteur que sa main atteint et trouve assez pour son rachat,
27 il compte les années depuis sa vente, et en retourne l’excédent à l’homme à qui il a vendu ; puis il retourne à sa propriété.
28 Si sa main n’a pas trouvé assez pour faire retour, sa vente est en main de l’acheteur jusqu’en l’année du jubilé. Elle en sort pour le jubilé et il retourne à sa propriété.

Le rachat des maisons

29 Quand un homme vendra une maison d’habitation dans une ville à rempart, son rachat est à l’achèvement de l’année de sa vente. Son rachat est d’un an.
30 S’il ne la rachète pas jusqu’à ce que se remplisse pour lui une année entière, la maison, qui est dans la ville où est un rempart, est dévolue définitivement à son acheteur en ses cycles. Elle ne sortira pas au jubilé.
31 Les maisons rurales, qui n’ont pas de rempart autour, seront comptées comme un champ de terre. Chacune a droit de rachat et sort au jubilé.
32 Les villes des Lévi, les maisons des villes de leur propriété, sont à rachat de pérennité pour les Lévi.
33 Ce que les Lévi rachètent, vente d’une maison de la ville de sa propriété, sort au jubilé. Oui, les maisons, dans les villes des Lévi, sont leur propriété au milieu des Benéi Israël.
34 Le champ des territoires de leurs villes ne se vend pas. Oui, il est à eux en propriété de pérennité.

L’esclave

35 Quand ton frère se ruine, que sa main chancelle près de toi, soutiens-le : métèque ou habitant, il vit avec toi.
36 Tu ne prendras de lui ni usure ni intérêt. Frémis de ton Elohîms, ton frère vit avec toi.
37 Tu ne lui donneras pas ton argent à usure ; et à escompte, tu ne lui donneras pas ton manger.
38 Moi, IHVH-Adonaï, votre Elohîms, je vous ai fait sortir de la terre de Misraîm pour vous donner la terre de Kena ân, et être pour vous Elohîms.
39 Quand ton frère se ruine près de toi et t’est vendu, ne l’asservis pas à servage de serf.
40 Il sera avec toi comme un salarié, comme un habitant. Il te servira jusqu’en l’année du jubilé.
41 Puis il sortira de chez toi, lui et ses fils avec lui, et retournera à son clan, il retournera à la propriété de ses pères.
42 Oui, ce sont mes serviteurs que j’ai fait sortir de la terre de Misraîm : ils ne seront pas vendus à vente de serf.
43 Ne l’assujettis pas avec brutalité, frémis de ton Elohîms.
44 Ton serviteur et ta servante qui seront à toi, des nations autour de vous, vous achèterez parmi eux serviteur et servante,
45 et aussi parmi les fils des habitants résidant avec vous : d’eux vous les achèterez et de leur clan, ceux qui sont avec vous, qu’ils ont enfantés sur votre terre. Ils sont à vous en propriété.

Le serf hébreu

46 Donne-les en possession à vos fils, après vous, pour hériter la propriété, vous les asservirez en pérennité. Mais vos frères, les Benéi Israël, tu n’assujettiras pas l’homme contre son frère avec brutalité.
47 Quand la main du métèque habitant chez toi prospérera, que ton frère se ruine chez lui, s’il est vendu à un métèque, habitant chez toi, ou à un rejeton d’un clan du métèque,
48 après avoir été vendu, le rachat est à lui : un de ses frères le rachète,
49 son oncle ou son neveu le rachète, ou de la viande d’une chair de son clan, le rachète, ou sa main a prospéré, et il est racheté.
50 Il compte avec son acheteur, à partir de l’année où il lui a été vendu, jusqu’à l’année du jubilé. L’argent de sa vente est selon le nombre des années : ce sera avec lui comme pour les jours d’un salarié.
51 Si les années sont encore multiples, il retournera son rachat d’après ses années.
52 S’il reste peu d’années jusqu’à l’année du jubilé, il lui en tient compte : il retourne son rachat d’après ses années.
53 Il sera chez lui comme salarié, année après année. Il ne l’assujettira pas avec brutalité sous tes yeux.
54 S’il n’est pas racheté par ceux-là, il sort l’année du jubilé, lui et ses fils avec lui.
55 Oui, pour moi, les Benéi Israël sont des serviteurs ; ils sont mes serviteurs que j’ai fait sortir de la terre de Misraîm, moi, IHVH-Adonaï, votre Elohîms.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf