×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Qohèlèt 2     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Qohèlèt 2
André Chouraqui


Le bonheur, fumée

1 Moi, j’ai dit en mon cœur : Va donc ! Je t’éprouverai par la joie, vois le bien ! Et voici, lui aussi est fumée.
2 Au jeu j’ai dit : « Insane »; à la joie : « Celle-là, que fait-elle ?  »
3 J’ai prospecté mon cœur pour attirer ma chair au vin. Mon cœur s’est conduit avec sagesse pour saisir la folie, jusqu’à ce que je voie ce qu’il est bien pour les fils de l’humain de faire sous les ciels, le nombre des jours de leur vie.
4 J’ai agrandi mes œuvres, je me suis bâti des maisons, je me suis planté des vignobles.
5 Je me suis fait des jardins, des vergers, j’y ai planté des arbres de tous fruits.
6 Je me suis fait des piscines d’eaux, pour en arroser la forêt germante d’arbres.
7 J’ai acheté des serviteurs, des domestiques ; j’ai eu des fils de maison et même du cheptel, bovins et ovins ; j’en ai eu une multitude, plus que ceux qui étaient avant moi à Ieroushalaîm.

Mon labeur

8 J’ai aussi amassé pour moi de l’argent et de l’or, le domaine de rois et de cités. Je me suis fait des poètes et des poétesses, les jouissances des fils de l’humain : une démone, des démones.
9 J’ai agrandi et ajouté plus que tout ce qui était avant moi à Ieroushalaîm. Mais ma sagesse se dressait pour moi.
10 Je n’ai pas préservé mes yeux de tout ce qu’ils demandaient ; je n’ai interdit aucune joie à mon cœur. Oui, mon cœur s’est réjoui de tout mon labeur. Ceci était ma part de tout mon labeur.
11 Moi, j’ai fait face en toutes mes œuvres que mes mains ont faites, et au labeur que j’ai eu pour labeur de faire. Et voici, le tout est fumée, paissance de souffle. Pas davantage sous le soleil !

Le sage et le fou

12 Moi, j’ai fait face pour voir la sagesse, l’insanité, sa folie. Oui, quel humain viendra contre le roi, avec ce qu’ils ont déjà fait ?
13 Et moi j’ai vu qu’il est un avantage à la sagesse sur sa folie, comme l’avantage de la lumière sur les ténèbres.
14 Le sage a ses yeux dans sa tête, le fou va dans la ténèbre. Moi aussi, je sais qu’une même aventure advient à tous.
15 Moi, j’ai dit en mon cœur : L’aventure du fou m’adviendra à moi aussi. Alors, moi, pourquoi m’assagir davantage ? Et j’ai parlé en mon cœur : Cela aussi, fumée !
16 Car il n’est pas de souvenir pour le sage avec le fou, en pérennité, parce que déjà aux jours qui viennent tout est oublié. Eh quoi ! Le sage meurt avec le fou !
17 Je hais la vie : oui, un mal pour moi, le fait qui s’est fait sous le soleil. Oui, le tout est fumée, paissance de souffle.
18 Mais moi, je hais tout mon labeur que j’ai eu pour labeur, moi, sous le soleil, et que je laisserai à l’humain qui sera après moi.
19 Mais qui sait s’il sera sage ou fou ? Il dominera tout mon labeur que j’ai eu pour labeur, et par lequel j’étais sage sous le soleil. Cela aussi, fumée !
20 Je me suis tourné, moi, afin de désespérer mon cœur de tout le labeur que j’ai eu pour labeur sous le soleil.

Manger et boire

21 Oui, il existe un humain au labeur de sagesse, de pénétration et de talent. Mais il donne sa part à un humain qui n’avait pas eu de labeur avec lui. Cela aussi, fumée, malheur multiple !
22 Oui, qu’en est-il de l’humain pour tout son labeur, et pour la paissance de son cœur, en son labeur sous le soleil ?
23 Oui, tous ses jours sont douleurs, et son intérêt irritation. Même la nuit, son cœur ne se couche pas. Cela aussi, c’est fumée !
24 Nul bien pour l’humain autre que de manger, de boire, de faire voir à son être le bien dans son labeur. Cela aussi, je le vois, moi, oui, c’est de la main d’Elohîms.
25 Oui, qui mange et qui ressent hors de moi ?
26 Oui, à l’homme qui est bien en face de lui il donne sagesse, pénétration et joie. Au fauteur il donne de l’intérêt pour rajouter et amasser, afin de le donner à l’homme de bien, en face d’Elohîms. Cela aussi, fumée, pâture de souffle !

Cette Bible est dans le domaine public.