×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Entête 19     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Entête 19
André Chouraqui


Nous détruirons ce lieu

1 Les deux messagers viennent à Sedôm, le soir. Lot est assis à la porte de Sedôm. Lot voit ; il se lève à leur abord. Il se prosterne, narines à terre.
2 Il dit : « Voici donc, Adonaï. Écartez-vous donc vers la maison de votre serviteur, nuitez-y, baignez vos pieds, puis levez-vous tôt et allez votre route. » Ils disent : « Non, car nous nuiterons dans la rue. »
3 Il insiste beaucoup auprès d’eux. Ils s’écartent vers lui et viennent à sa maison. Il leur fait un festin, panifie des azymes et ils mangent.
4 Avant qu’ils ne se couchent, les hommes de la ville, les hommes de Sedôm, entourent la maison, adolescents et anciens, tout le peuple, de partout.
5 Ils crient vers Lot. Ils lui disent : « Où sont les hommes qui sont venus vers toi cette nuit ? Fais-les sortir vers nous : pénétrons-les » !
6 Lot sort vers eux, à l’ouverture. Il a refermé le battant derrière lui.
7 Il dit : « Non, mes frères, ne faites donc pas de mal !
8 Voici donc : j’ai deux filles que n’a pas pénétrées d’homme. Je les ferai donc sortir vers vous : faites-leur le bien à vos yeux. Seulement vous ne ferez rien à ces hommes, oui, ils sont ainsi venus à l’ombre de ma poutre. »
9 Ils disent : « Avance plus loin » ! Ils disent : « L’unique est venu résider ici et il jugerait, il jugerait ! Maintenant, nous te maltraiterons plus qu’eux. » Ils pressent fort l’homme, Lot. Ils avancent pour briser le battant.
10 Mais les hommes envoient leur main, font venir Lot vers eux, dans la maison, puis ils referment le battant.
11 Les hommes à l’ouverture de la maison, ils les frappent de cécité du plus petit au plus grand : ils s’épuisent à trouver l’ouverture.
12 Les hommes disent à Lot : « Qui est encore avec toi ici ? Un gendre, tes fils, tes filles, tout ce qui est à toi dans la ville, fais-les sortir du lieu.
13 Oui, nous détruirons ce lieu : oui, leur vocifération a grandi en face de IHVH-Adonaï. IHVH-Adonaï nous envoie pour le détruire. »
14 Lot sort. Il parle à ses gendres, les preneurs de ses filles, et dit : « Levez-vous, sortez de ce lieu ! Oui, IHVH-Adonaï détruit la ville. » Mais il est comme un rieur aux yeux de ses gendres !
15 Comme l’aube est montée, les messagers pressent Lot pour dire : « Lève-toi ! Prends ta femme, tes deux filles qui se trouvent là, afin que tu ne sois pas exterminé dans le tort de la ville. »
16 Il s’attarde. Les hommes forcent sa main, la main de sa femme, la main de ses deux filles, dans la compassion de IHVH-Adonaï à son égard. Ils le font sortir. Ils le déposent hors de la ville.
17 Et c’est quand il les a fait sortir dehors, il dit : « Échappe-toi, pour ton être ! Tu ne regarderas pas derrière toi et ne t’arrêteras pas dans tout le Cirque ! Échappe-toi vers la montagne, afin que tu ne sois pas exterminé » !
18 Lot leur dit : « Non donc, Adonaï !
19 Voici donc, ton serviteur a trouvé grâce à tes yeux. Tu grandis ton chérissement en ce que tu fais avec moi, pour vivifier mon être. Mais moi-même, je ne pourrai pas échapper vers la montagne, que le malheur ne colle à moi : je mourrais !
20 Voici donc cette ville proche pour s’enfuir là, c’est Mis’ar la Minime. Je m’échapperai donc par là. N’est-ce pas Mis’ar ? Et mon être vivr. »
21 Il lui dit : « Voici : j’ai porté tes faces en cette parole aussi de ne pas bouleverser la ville dont tu as parlé.
22 Vite ! Échappe-toi là. Car je ne pourrai rien faire jusqu’à ta venue là. » Sur quoi il crie le nom de la ville : « So’ar la Minuscule. »
23 Le soleil est sorti sur la terre et Lot est venu à So’ar.
24 IHVH-Adonaï fait pleuvoir sur Sedôm et sur ’Amora le soufre et le feu de IHVH-Adonaï, des ciels.
25 Il bouleverse ces villes et tout le Cirque, et tous les habitants des villes et les germes de la glèbe.
26 Sa femme regarde derrière lui : elle devient un pilier de sel.
27 Abrahâm, au matin, se lève tôt vers le lieu où il s’était tenu face à IHVH-Adonaï.
28 Il observe les faces de Sedôm et d’’Amora, toutes les faces de la terre du Cirque. Il voit et voici : la vapeur de la terre montait comme une vapeur de fournaise.
29 Et c’est quand Elohîms détruit les villes du Cirque : Elohîms se souvient d’Abrahâm et envoie Lot hors du bouleversement, quand il bouleverse les villes où Lot habitait.

Les filles de Lot

30 Lot monte de So’ar et habite la montagne avec ses deux filles : oui, il frémissait d’habiter So’ar. Il habite une grotte, lui avec ses deux filles.
31 L’aînée dit à la puînée : « Notre père est vieux. Et point d’homme sur terre pour venir sur nous, selon la route de toute la terre.
32 Allons ! Nous abreuverons notre père de vin : couchons avec lui, vivifions semence de notre père  » !
33 Elles abreuvent leur père de vin, en cette nuit-là. L’aînée vient et couche avec son père. Il ne connaît ni son coucher ni son lever.
34 Et c’est le lendemain. L’aînée dit à la puînée : « Oui, j’ai couché hier avec mon père. Nous l’abreuverons de vin cette nuit aussi. Viens, couche avec lui : vivifions semence de notre père. »
35 Cette nuit-là aussi elles abreuvent leur père de vin. La puînée se lève et couche avec lui. Il ne connaît d’elle ni son coucher ni son lever.
36 Les deux filles de Lot sont enceintes de leur père.
37 L’aînée enfante un fils. Elle crie son nom : Moab du père. Il est le père de Moab, jusqu’à ce jour.
38 La puînée aussi a enfanté un fils. Elle crie son nom : Bèn-’Ami fils de mon peuple. Il est le père des Benéi ’Amôn jusqu’à ce jour.

Cette Bible est dans le domaine public.