×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  Matthieu 4.12     

Matthieu 4.12
Vigouroux


Tentation de Jésus-Christ

1 Alors Jésus fut conduit dans le désert par l’Esprit, pour être tenté par le diable.[4.1 Voir Marc, 1, 12 ; Luc, 4, 1. — Le désert de la tentation est, d’après la tradition, le désert de la Quarantaine, ainsi appelé des quarante jours qu’y passa Notre-Seigneur. Il s’étend à l’ouest de Jéricho ; il est très accidenté et ses montagnes sont des plus belles de la Palestine méridionale ; elles se composent de calcaire blanc et sont remplies de cavernes ; c’est là vraisemblablement que se réfugièrent les espions envoyés par Josué à Jéricho (Voir Josué, 2, 22) ; elles furent peuplées d’anachorètes, après l’ère chrétienne, en souvenir du jeûne du Sauveur.]
2 Et lorsqu’Il eut jeûné quarante jours et quarante nuits, Il eut faim.
3 Et le tentateur, s’approchant, Lui dit : Si Vous êtes le Fils de Dieu, dites que ces pierres deviennent des pains.
4 Jésus répondit : Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.[4.4 Voir Deutéronome, 8, 3 ; Luc, 4, 4.]
5 Alors le diable Le transporta dans la cité sainte, et Le plaça sur le haut du temple ;[4.5 Sur le haut du temple. Littéralement sur le pinacle du temple. Le sens est incertain. D’après les uns, c’est le faîte du temple proprement dit ; d’après les autres, comme le texte grec emploie un mot qui désigne ordinairement l’ensemble des constructions du temple, hiéron, c’est le faîte du portique de Salomon à l’est ou bien le faîte de la porte royale qui se dressait au sud au-dessus d’un précipice profond, d’après le témoignage de Josèphe.]
6 et il Lui dit : Si Vous êtes le Fils de Dieu, jetez-Vous en bas ; car il est écrit : Il a donné des ordres à Ses Anges à ton sujet, et ils te porteront dans leurs mains, de peur que tu ne heurtes ton pied contre une pierre.[4.6 Voir Psaumes, 90, 11.]
7 Jésus lui dit : Il est aussi écrit : Tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu.[4.7 Voir Deutéronome, 6, 16.]
8 Le diable Le transporta encore sur une montagne tout à fait élevée, et Lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire ;[4.8 Sur une montagne très élevée. Il est impossible de savoir quelle est cette montagne.]
9 et Lui dit : Je Vous donnerai toutes ces choses, si, Vous prosternant, Vous m’adorez.
10 Alors Jésus lui dit : Retire-toi, Satan ; car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et tu Le serviras Lui seul.[4.10 Voir Deutéronome, 6, 13.]
11 Alors le diable Le laissa, et voici que les Anges s’approchèrent, et ils Le servaient.

Début du ministère de Jésus

12 Quand Jésus eut appris que Jean avait été mis en prison, Il Se retira en Galilée ;[4.12 Voir Marc, 1, 14 ; Luc, 4, 14 ; Jean, 4, 43.]
13 et ayant quitté la ville de Nazareth, Il vint habiter à Capharnaüm, ville maritime, sur les confins de Zabulon et de Nephtali,[4.13 Capharnaüm. Le site de Capharnaüm, dont le nom revient si souvent dans les Evangiles, est encore aujourd’hui un problème. La malédiction prononcée par le Sauveur contre cette ville coupable s’est si littéralement accomplie que personne ne peut dire avec certitude où il faut en chercher les ruines. D’après les uns, Capharnaüm était à Khan Miniéh, d’après les autres à Tell Hum. Khan Miniéh est un monceau de ruines qui tire son nom d’un vieux khan du voisinage, sur les bords du lac de Tibériade, à l’extrémité nord-ouest de la plaine. Tell Hum est à une heure de chemin au nord de Khan Miniéh, à trois quarts d’heure environ à l’ouest-sud-ouest de l’embouchure du Jourdain dans le lac.]
14 afin que s’accomplît ce qui avait été dit par le prophète Isaïe :
15 Le pays de Zabulon et le pays de Nephtali, la voie de la mer, le pays qui est au delà du Jourdain, la Galilée des nations :[4.15 Voir Isaïe, 9, 1.]
16 ce peuple qui était assis dans les ténèbres a vu une grande lumière, et sur ceux qui étaient assis dans la région de l’ombre de la mort la lumière s’est levée.
17 Dès lors Jésus commença à prêcher, et à dire : Faites pénitence, car le royaume des Cieux est proche.[4.17 Voir Marc, 1, 15.]
18 Or Jésus, marchant le long de la mer de Galilée, vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et André son frére, qui jetaient leurs filets dans la mer, car ils étaient pêcheurs.[4.18 Voir Marc, 1, 16 ; Luc, 5, 2. — La mer de Galilée. Sur la mer de Galilée ou lac de Tibériade, voir la note 33 à la fin du volume.]
19 Et Il leur dit : Suivez-Moi, et Je vous ferez devenir pêcheurs d’hommes.
20 Et eux aussitôt, laissant leurs filets, Le suivirent.
21 Et de là, S’avançant plus loin, Il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère, dans une barque avec Zébédée leur père, réparant leurs filets ; et Il les appela.[4.21 Zébédée, pécheur de la mer de Galilée, époux de Salomé, qui paraît avoir joui d’une certaine aisance.]
22 Et eux aussitôt, laissant leurs filets et leur père, Le suivirent.
23 Et Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans leurs synagogues, prêchant l’Evangile du royaume, et guérissant toute langueur et toute infirmité parmi le peuple.[4.23 Les synagogues étaient des lieux d’assemblée de religion pour les Juifs ; ils s’y réjouissaient les jours de sabbat et les jours de fête pour prier, lire et entendre la parole de Dieu, et pour y exercer les autres pratiques de leur loi. — Du royaume ; c’est-à-dire du royaume de Dieu.]
24 Et Sa renommée se répandit dans toute la Syrie ; et on Lui présenta tous ceux qui étaient malades, atteints de langueurs et de diverses souffrances, et les possédés du démon, et les lunatiques, et les paralytiques ; et Il les guérit.[4.24 Toute la Syrie. La Syrie désigne dans le Nouveau Testament le pays borné à l’est par l’Euphrate et l’Arabie, au sud par la Palestine, à l’ouest par la mer Méditerranée et la Phénicie, au nord par la chaîne de l’Amanus et du Taurus.]
25 Et des foules nombreuses Le suivirent de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et d’au delà du Jourdain. [4.25 Voir Marc, 3, 7 ; Luc, 6, 17. — La Décapole était la confédération de plusieurs villes unies entre elles pour leur commune défense. Quoique le mot Décapole signifie dix villes, le nombre des cités confédérées était variable. La plupart d’entre elles étaient situées à l’est du Jourdain. La capitale, Scythopolis, l’ancienne Bethsan, à l’ouest du fleuve, est la clef de la Palestine proprement dite. Après Scythopolis, les villes les plus importantes de la Décapole étaient Césarée de Philippe, Asor, Cédès de Nephtali, Séphet, Corozaïn, Capharnaüm, Bethsaïde, Jotapata et Tibériade. Le territoire confédéré s’étendait donc depuis Scythopolis au sud jusqu’au Liban et à Damas au nord ; à l’ouest, il se prolongeait jusqu’à Sidon ; à l’est, il se prolongeait au-delà de Gadara, d’Hippos et de Pella.]

Cette Bible est dans le domaine public.