×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Genèse 20.9     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Genèse 20.9
Traduction œcuménique de la Bible


Séjour d’Abraham à Guérar

1 De là Abraham partit pour la région du Néguev, il habita entre Qadesh et Shour puis vint séjourner à Guérar.
2 Abraham dit de sa femme Sara : « C’est ma sœur », et Abimélek, roi de Guérar, la fit enlever.
3 Mais Dieu vint trouver Abimélek en songe pendant la nuit et lui dit : « Tu vas mourir à cause de la femme que tu as enlevée, car elle appartient à son mari. »
4 Abimélek, qui ne s’était pas encore approché d’elle, s’écria : « Mon Seigneur ! Ferais-tu périr une nation, même si elle est juste ?
5 N’est-ce pas lui qui m’a dit : “C’est ma sœur” ? Elle disait elle-même : “C’est mon frère.” J’ai agi avec un cœur intègre et des mains innocentes. »
6 Dieu lui répondit en songe : « Moi aussi, je sais que tu as agi avec un cœur intègre, et c’est encore moi qui t’ai retenu de pécher contre moi ; c’est pourquoi je ne t’ai pas laissé la toucher.
7 Rends maintenant à cet homme sa femme, car c’est un prophète qui intercédera en ta faveur pour que tu vives. Si tu ne la rends pas, sache qu’il te faudra mourir, toi et tous les tiens. »
8 Abimélek se leva de bon matin, convoqua tous ses serviteurs et les mit au courant de toute cette affaire ; ces gens eurent grand-peur.
9 Puis Abimélek convoqua Abraham et lui dit : « Que nous as-tu fait ! En quoi ai-je péché contre toi pour que tu nous aies exposés, moi et mon royaume, à un si grave péché ? Tu as agi avec moi comme on n’agit pas. »
10 Abimélek reprit : « Qu’avais-tu en vue en faisant cela ? »
11 Abraham répondit : « Je m’étais dit : “Il n’y a pas la moindre crainte de Dieu dans ce lieu, ils me tueront à cause de ma femme.”
12 D’ailleurs elle est vraiment ma sœur, fille de mon père sans être fille de ma mère, et elle est devenue ma femme.
13 Lorsque la divinité me fit errer loin de la maison de mon père, je dis à Sara : “Fais-moi l’amitié de dire partout où nous irons : C’est mon frère.” »
14 Abimélek prit du petit et du gros bétail, des serviteurs et des servantes ; il les donna à Abraham, lui rendit sa femme Sara
15 et dit : « Voici devant toi mon pays, habite où bon te semble. »
16 Puis il dit à Sara : « Voici que je donne mille sicles d’argent à ton frère ; ce sera pour toi comme un voile aux yeux de tous tes compagnons et, vis-à-vis de tous, tu seras réhabilitée. »
17 Abraham intercéda auprès de Dieu, et Dieu guérit Abimélek, sa femme et ses servantes, qui eurent des enfants.
18 En effet, le Seigneur avait rendu stériles toutes les femmes de la maison d’Abimélek à cause de Sara, la femme d’Abraham.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988