×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Synodale  / Psaume 44     

Psaumes 44
Synodale


Prière d’Israël opprimé

1 Au maître-chantre. — Hymne des enfants de Coré. Dieu, nous avons entendu de nos oreilles, Nos pères nous ont raconté L’oeuvre que tu as faite de leur temps, Aux jours d’autrefois.
2 De ta main tu les as établis, en dépossédant les nations ; Tu as détruit des peuples pour leur faire une place.
3 Car ce n’est pas leur épée qui leur a conquis le pays ; Ce n’est pas leur bras qui les a sauvés : C’est ta main droite, c’est ton bras, C’est la lumière de ta face. Parce que tu leur étais favorable !
4 Dieu, toi qui es mon roi. Donne à Jacob la victoire !
5 Par toi nous repousserons nos ennemis ; En ton nom nous écraserons nos adversaires.
6 Car ce n’est pas en mon arc que je mets ma confiance ; Ce n’est pas mon épée qui me sauvera.
7 C’est toi qui nous as délivrés de nos oppresseurs. Et qui as couvert de honte nos ennemis.
8 C’est en Dieu que nous nous glorifions chaque jour ; Nous célébrerons son nom éternellement. Pause
9 Cependant, tu nous as rejetés et couverts d’opprobre, Et tu ne sors plus avec nos armées.
10 Tu nous fais reculer devant l’oppresseur. Et nos ennemis se partagent nos dépouilles.
11 Tu nous livres comme des brebis à dévorer ; Tu nous as dispersés parmi les nations.
12 Tu vends ton peuple pour rien. Et tu le mets à vil prix.
13 Tu fais de nous un objet d’opprobre pour nos voisins ; Nous sommes la risée, le jouet de ceux qui nous entourent.
14 Oui, tu fais de nous la fable des nations ; En nous voyant, les peuples hochent la tête.
15 La honte m’accable tous les jours, Et la confusion couvre mon visage,
16 À la voix de celui qui m’insulte et m’outrage, Sous les regards de mon ennemi, De celui qui s’acharne à ma perte.
17 Tous ces malheurs nous sont arrivés. Cependant nous ne t’avions pas oublié. Nous n’avions pas violé ton alliance.
18 Notre coeur ne s’était pas détourné de toi ; Nos pas ne s’étaient point écartés de ton sentier.
19 Et pourtant, tu nous as refoulés parmi les chacals ; Tu nous as couverts de l’ombre de la mort.
20 Si nous eussions oublié le nom de notre Dieu, Si nous eussions étendu nos mains vers un Dieu étranger,
21 Dieu n’en serait-il pas informé, Lui qui connaît les secrets du coeur ?
22 Mais c’est à cause de toi Que nous sommes sans cesse livrés à la mort. Et traités comme des brebis destinées à la boucherie !
23 Réveille-toi ! Pourquoi dors-tu, Seigneur ? Lève-toi, ne nous rejette pas pour toujours !
24 Pourquoi caches-tu ta face ? Pourquoi oublies-tu notre misère et notre détresse ?
25 Car notre âme est abattue dans la poussière ; Notre corps reste attaché à la terre.
26 Lève-toi, viens à notre aide, Et délivre-nous, à cause de ta bonté !

Cette Bible est dans le domaine public.