×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Samuel 13     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Samuel 13
Nouvelle Bible Segond


Viol de Tamar par Amnon

1 Après cela, voici ce qui arriva : Absalom, fils de David, avait une sœur qui était belle et qui se nommait Tamar ; Amnon, fils de David, l’aimait.
2 Amnon était tourmenté jusqu’à se rendre malade à cause de Tamar, sa sœur ; car elle était vierge, et il paraissait difficile à Amnon de faire auprès d’elle la moindre tentative.
3 Amnon avait un ami nommé Jonadab, fils de Shiméa, frère de David, et Jonadab était un homme très habile.
4 Il lui dit : Pourquoi as–tu l’air si misérable matin après matin, fils du roi ? Ne veux–tu pas me le dire ? Amnon lui répondit : J’aime Tamar, la sœur d’Absalom, mon frère.
5 Jonadab lui dit : Couche–toi et fais le malade. Quand ton père viendra te voir, tu lui diras : « Je t’en prie, que ma sœur Tamar vienne me donner à manger ; qu’elle prépare la nourriture sous mes yeux, afin que je la voie et qu’elle me la donne de sa propre main ! »
6 Amnon se coucha et fit le malade. Le roi vint le voir, et Amnon dit au roi : Je te prie, que ma sœur Tamar vienne faire deux gâteaux sous mes yeux, et qu’elle me nourrisse de sa propre main.
7 David fit dire à Tamar, chez elle : Va, je te prie, chez Amnon, ton frère, et prépare–lui à manger.
8 Tamar alla chez Amnon, son frère, qui était couché. Elle prit de la pâte, la pétrit, prépara devant lui des gâteaux et les fit cuire.
9 Puis elle prit la poêle et le servit. Mais Amnon refusa de manger. Il dit : Faites sortir tout le monde de chez moi ! Et tout le monde sortit de chez lui.
10 Alors Amnon dit à Tamar : Apporte–le–moi dans la chambre, et nourris–moi de ta propre main. Tamar prit les gâteaux qu’elle avait faits et les apporta à Amnon, son frère, dans la chambre.
11 Comme elle les lui présentait, pour qu’il mange, il la saisit et lui dit : Viens, couche avec moi, ma sœur !
12 Elle lui répondit : Non, mon frère, n’abuse pas de moi, car cela est inadmissible en Israël ; ne commets pas une telle folie.
13 Où irais–je, moi, avec mon déshonneur ? Et toi, tu serais comme un fou en Israël. Maintenant, je te prie, parle au roi ; il ne refusera pas de me donner à toi.
14 Mais il ne voulut pas l’écouter ; comme il était plus fort qu’elle, il abusa d’elle ; ainsi il coucha avec elle.
15 Puis Amnon se mit à la détester de tout son être ; il la détesta plus encore qu’il ne l’avait aimée. Il lui dit : Lève–toi, va–t’en !
16 Elle lui répondit : Tu ferais un plus grand mal encore en me renvoyant. Mais il ne voulut pas l’écouter.
17 Il appela son serviteur personnel et lui dit : Renvoyez–moi celle–là dehors, je vous prie ! Verrouille la porte derrière elle !
18 Elle portait une tunique multicolore, car c’était le vêtement dont étaient vêtues les filles vierges du roi. Le serviteur d’Amnon la mit dehors et verrouilla la porte derrière elle.
19 Tamar répandit de la cendre sur sa tête et déchira la tunique multicolore qu’elle portait ; elle mit sa main sur sa tête et s’en alla en poussant des cris.
20 Absalom, son frère, lui dit : Ton frère Amnon a–t–il été avec toi ? Maintenant, ma sœur, garde le silence ; c’est ton frère. Ne te soucie pas de cette affaire. Tamar, délaissée, s’installa chez Absalom, son frère.
21 Le roi David apprit tout cela et il fut très fâché.
22 Absalom ne dit rien à Amnon ; mais il le détestait, parce qu’il avait abusé de Tamar, sa sœur.

Meurtre d’Amnon et fuite d’Absalom

23 Deux ans après, comme Absalom avait les tondeurs à Baal–Hatsor, près d’Ephraïm, il invita tous les fils du roi.
24 Absalom alla trouver le roi et lui dit : J’ai chez moi les tondeurs ; accepte, ô roi, de venir chez moi avec les gens de ta cour.
25 Le roi dit à Absalom : Non, mon fils, je t’en prie ! Nous n’irons pas tous, nous te serions à charge. Absalom insista auprès de lui, mais le roi ne voulut pas y aller et il le bénit.
26 Absalom dit : Laisse au moins Amnon, mon frère, venir avec nous, je te prie. Le roi lui répondit : Pourquoi irait–il chez toi ?
27 Sur l’insistance d’Absalom, le roi laissa aller avec lui Amnon et tous les fils du roi.
28 Absalom donna cet ordre à ses serviteurs : Regardez, je vous prie. Quand Amnon aura le cœur content, à cause du vin, et que je vous dirai : « Frappez Amnon ! », alors vous le mettrez à mort. N’ayez pas peur : n’est–ce pas moi qui vous l’ordonne ? Soyez forts et vaillants !
29 Les serviteurs d’Absalom traitèrent Amnon comme Absalom l’avait ordonné. Alors tous les fils du roi montèrent chacun sur son mulet et s’enfuirent.
30 Comme ils étaient en chemin, cette nouvelle parvint à David : Absalom a tué tous les fils du roi, il n’en est pas resté un seul !
31 Le roi déchira ses vêtements et se coucha par terre ; et tous les gens de sa cour se tenaient là, les vêtements déchirés.
32 Jonadab, fils de Shiméa, frère de David, dit : Ne dis pas, mon seigneur, qu’on a mis à mort tous les fils du roi : Amnon seul est mort. Cela, Absalom l’avait résolu depuis le jour où Amnon a abusé de sa sœur Tamar.
33 Maintenant, ô roi, mon seigneur, ne fais pas attention à ce qu’on t’a dit, comme quoi tous les fils du roi seraient morts : Amnon seul est mort.
34 Absalom prit la fuite. Le guetteur leva les yeux et vit une grande troupe venir par le chemin qui était derrière lui, du côté de la montagne.
35 Jonadab dit au roi : Ce sont les fils du roi qui arrivent ! C’est bien ce que je disais.
36 Comme il achevait de parler, les fils du roi arrivèrent. Ils se mirent à sangloter ; le roi et tous les gens de sa cour pleurèrent aussi abondamment.
37 Absalom avait pris la fuite et était allé chez Talmaï, fils d’Ammihoud, roi de Gueshour ; David portait tous les jours le deuil de son fils.
38 Absalom, qui avait pris la fuite pour aller à Gueshour, y resta trois ans.
39 Le roi David cessa de poursuivre Absalom, car il était consolé de la mort d’Amnon.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.