×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Job 6     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Job 6
Segond « Colombe »


Intervention n° 2 de Job

1 Job répondit :
2 Oh ! s’il était possible de peser ce qui m’irrite,
Et si l’on mettait toutes mes calamités ensemble sur une balance,
3 Elles seraient maintenant plus pesantes que le sable de la mer :
Voilà pourquoi mes paroles sont inconsidérées.
4 Car les flèches du Tout-Puissant m’ont percé,
Et mon esprit en boit le venin ;
Les terreurs de Dieu se rangent en bataille contre moi.
5 L’âne sauvage va-t-il braire auprès de l’herbe tendre ?
Le bœuf mugit-il auprès de son fourrage ?
6 Peut-on manger ce qui est fade, sans sel ?
Y a-t-il de la saveur dans le blanc d’un œuf
7 Ce que je refusais de toucher,
C’est là ma nourriture, si dégoûtante soit-elle !
8 Puisse ma demande s’accomplir
Et que Dieu réalise mon espoir !
9 Qu’il plaise à Dieu de m’écraser,
Qu’il étende sa main et qu’il m’achève !
10 J’aurais encore cette consolation,
Et je sauterais de joie, malgré ma douleur inexorable,
C’est que je n’ai pas renié les paroles du Saint.
11 Quelle est ma force pour que j’attende ?
Et quelle sera ma fin pour que je prolonge ma vie ?
12 Ma force est-elle une force de pierre ?
Ma chair est-elle de bronze ?
13 Ne suis-je pas sans secours,
Toute ressource n’est-elle pas bannie loin de moi ?
14 Celui qui souffre a droit à la bienveillance de son ami,
Même quand il abandonnerait la crainte du Tout-Puissant.
15 Mes frères (m’) ont trahi comme un torrent,
Comme le lit des torrents qui disparaissent.
16 Ils ont des eaux troubles à cause de la glace,
La neige s’y cache ;
17 Au temps de la chaleur, ils tarissent,
Aux feux du soleil, ils se dessèchent sur place.
18 Les caravanes se détournent de leur chemin,
S’enfoncent dans le désert et périssent.
19 Les caravanes de Téma les fixent du regard,
Les convois de Saba y comptent ;
20 Ils sont honteux d’avoir eu confiance,
Ils restent confus quand ils arrivent.
21 C’est ce que vous êtes maintenant ;
Vous voyez ma terreur, et vous avez de la crainte !
22 Vous ai-je dit : Donnez-moi quelque chose,
Faites en ma faveur des présents avec vos biens,
23 Faites-moi échapper à la main de l’adversaire,
Libérez-moi de la main des violents ?
24 Instruisez-moi, et je me tairai ;
Faites-moi comprendre en quoi je me suis égaré.
25 Que les discours droits sont persuasifs !
Mais que prouvent vos reproches ?
26 Pensez-vous faire des reproches à (mes) propos,
Et lancer au vent les discours d’un désespéré ?
27 Vous jetteriez le sort même sur un orphelin,
Et vous donneriez en échange votre ami !
28 Et maintenant, veuillez vous tourner vers moi,
Vous mentirais-je en face ?
29 Revenez, je vous en prie, ne soyez pas injustes ;
Revenez, ma justice existe encore !
30 Y a-t-il de l’injustice sur ma langue,
Et ma bouche ne discerne-t-elle pas les calamités ?

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.