×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Job 32     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Job 32
Segond « Colombe »


Intervention d’Élihu

Reproches à Job et à ses amis

1 Ces trois hommes cessèrent de répondre à Job, parce qu’il se regardait lui-même comme juste.
2 Alors s’enflamma la colère d’Élihou, fils de Barakeel de Bouz, du clan de Ram. Sa colère s’enflamma contre Job, parce qu’il se disait juste devant Dieu.
3 Sa colère s’enflamma contre les trois amis, parce qu’ils ne trouvaient rien à répondre et que néanmoins ils condamnaient Job.
4 Comme ils étaient plus âgés que lui, Élihou avait attendu pour parler à Job.
5 Mais Élihou avait vu que ces trois hommes n’avaient plus de réponse à la bouche, et sa colère s’était enflammée.
6 Élihou, fils de Barakeel de Bouz, prit la parole et dit : Je suis jeune, et vous êtes des vieillards ;
C’est pourquoi j’ai tremblé et j’ai craint
De vous expliquer mon savoir.
7 Je me disais : L’âge avancé saura parler,
Le grand nombre des années fera connaître la sagesse.
8 Mais en réalité, dans un homme, c’est l’esprit,
Le souffle du Tout-Puissant, qui lui donne l’intelligence ;
9 Beaucoup (d’années) ne donnent pas la sagesse,
Et ce ne sont pas les vieillards qui comprennent le droit.
10 Voilà pourquoi je dis : Écoute-moi !
Moi aussi j’expliquerai mon savoir.
11 J’ai attendu (la fin de) vos paroles,
J’ai prêté l’oreille à vos raisonnements,
Jusqu’à ce que vous ayez examiné à fond (ses) propos.
12 Je vous ai donné toute mon attention ;
Et voici qu’aucun de vous n’a convaincu Job,
Aucun n’a répondu à ses discours.
13 Ne dites pas cependant : (En lui) nous avons trouvé la sagesse ;
C’est Dieu qui peut le confondre, et non pas un homme !
14 Il ne m’a pas adressé (directement) ses propos :
Aussi ne lui répondrai-je pas avec vos paroles.
15 Ils ont peur, ils ne répondent plus !
Les mots leur manquent !
16 J’ai attendu : puisqu’ils ne parlent pas,
Parce qu’ils s’arrêtent et ne répondent plus,
17 À mon tour, je veux répondre moi aussi,
Je veux expliquer, moi aussi, mon savoir.
18 Car je suis tout plein de propos,
L’esprit me presse au-dedans de moi ;
19 Voici qu’au-dedans de moi, c’est comme du vin sous pression
Comme des outres neuves qui vont éclater.
20 Je parlerai pour respirer à l’aise,
J’ouvrirai mes lèvres et je répondrai.
21 Je ne ferai pas de considération de personne
Et je ne flatterai pas un être humain
22 Car je ne sais pas flatter :
Mon créateur m’enlèverait bien vite.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.