×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Louanges 44     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Louanges 44
André Chouraqui


Lève-toi à notre aide

1 Au chorège. Des Benéi Qorah. Perspicace.
2 Elohîms ! De nos oreilles nous l’avons entendu ; nos pères nous l’ont raconté : tu as œuvré, œuvré, en leurs jours, aux jours d’antan.
3 Toi, ta main, tu as déshérité, tu as implanté des nations ; tu as malmené des patries et les as renvoyées.
4 Car, par leur épée, ils n’ont pas hérité la terre ; leur bras ne les a pas sauvés, mais ta droite, ton bras, la lumière de tes faces : oui, tu les as voulus !
5 Toi, lui, mon roi, Elohîms, ordonne les saluts de Ia’acob !
6 En toi nous encornerons nos oppresseurs ; en ton nom nous écraserons nos assaillants.
7 Car je ne me fie pas à mon arc, mon épée ne me sauve pas.
8 Oui, tu nous sauves de nos oppresseurs, nos haineux, tu les fais blêmir.
9 En Elohîms, nous louangeons tout le jour ; nous célébrons ton nom en pérennité. Sèlah.
10 Mais tu nous négliges, tu nous mets en opprobre, tu ne sors pas avec nos milices.
11 Tu nous fais retourner en arrière devant l’oppresseur. Nos haineux nous spolient.
12 Tu nous donnes en nourriture comme des ovins ; dans les nations, tu nous aliènes.
13 Tu vends ton peuple contre aucune aise ; tu ne te bats pas pour leur prix.
14 Tu nous mets en flétrissure pour nos voisins ; en moquerie, en dérision, de notre entourage.
15 Tu nous mets en fable parmi les nations, en hochement de tête des patries.
16 Tout le jour mon opprobre contre moi ; le blêmissement de mes faces me couvre,
17 à la voix du flétrisseur, de l’outrageur, face à l’ennemi, au vengeur.
18 Tout cela nous est advenu, mais nous ne t’avons pas oublié ; nous n’avons pas menti à ton pacte.
19 Notre cœur n’a pas reculé en arrière ; nos foulées n’ont pas dévié de ta voie.
20 Oui, tu nous as accablés au lieu des chacals, couverts en ombremort.
21 Nous n’avons pas oublié le nom de notre Elohîms, ni déployé nos paumes vers un Él étranger.
22 Elohîms ne sonde-t-il pas cela. Oui, il pénètre, lui, les occultations du cœur.
23 Oui, pour toi nous avons été tués tout le jour considérés comme ovins d’abattoirs.
24 Éveille-toi ! Pourquoi sommeilles-tu, Adonaï. Réveille-toi, ne néglige pas avec persistance !
25 Pourquoi voiles-tu tes faces, oublies-tu notre humiliation, notre oppression ?
26 Oui, notre être s’incline dans la poussière, notre ventre colle à terre.
27 Lève-toi à notre aide ! Achète-nous, à cause de ton chérissement !

Cette Bible est dans le domaine public.