×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Paroles des Jours 2 20     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Paroles des Jours 2 20
André Chouraqui


En guerre

1 Et c’est après quoi, les Benéi Moab et les Benéi ’Amôn viennent avec les ’Amonîm contre Yehoshaphat pour la guerre.
2 Ils viennent et rapportent à Yehoshaphat pour dire : « Une foule multiple vient contre toi d’Arâm, au passage de la Mer. Les voici à Hasesôn Tamar, elle, ’Éïn Guèdi. »
3 Yehoshaphat frémit, il donne ses faces à consulter IHVH-Adonaï. Il crie un jeûne en tout Iehouda.
4 Ils se groupent, en Iehouda, pour chercher IHVH-Adonaï ; de toutes les villes de Iehouda, ils viennent aussi pour chercher IHVH-Adonaï.
5 Yehoshaphat se dresse au rassemblement de Iehouda et de Ieroushalaîm, dans la maison de IHVH-Adonaï, face à la cour Neuve.
6 Il dit : « IHVH-Adonaï, Elohîms de nos pères, n’es-tu pas toi, lui, l’Elohîms des ciels, toi, le gouverneur de tous les royaumes des nations ? Dans ta main la force, l’héroïsme, et nul ne se poste contre toi.
7 N’est-ce pas toi, notre Elohîms, qui as déshérité les habitants de cette terre face à ton peuple Israël ? Tu l’as donnée à la semence d’Abrahâm, ton amant, en pérennité.
8 Ils y ont habité et y ont bâti pour toi un sanctuaire à ton nom pour dire :
9 « Si un malheur venait contre nous, épée du jugement, peste, famine, nous nous dresserions face à cette maison, face à toi : oui, ton nom est dans cette maison. Nous clamons vers toi dans notre détresse. Entends et sauve.
10 Et maintenant, voici les Benéi ’Amôn, Moab, le mont Sé’ir, où tu n’as pas donné à Israël de venir parmi eux, à leur venue de la terre de Misraîm : oui, ils se sont écartés d’eux et ne les ont pas exterminés.
11 Et voici, ils nous rétribuent en venant nous expulser de notre héritage dont tu nous as fait hériter.
12 Notre Elohîms, ne les jugeras-tu pas ? Car il n’est pas en nous de force en face de cette foule multiple qui vient contre nous ; nous ne savons que faire : oui, nos yeux sont sur toi. »
13 Tout Iehouda se dresse face à IHVH-Adonaï, même leur marmaille, leurs femmes, leurs fils.
14 Iahaziél bèn Zekharyahou bèn Benayah bèn Ie’iél bèn Matanyah, le Lévi, des Benéi Assaph, le souffle de IHVH-Adonaï est sur lui au milieu du rassemblement.
15 Il dit : « Soyez attentifs, vous tous, Iehouda, habitants de Ieroushalaîm, et le roi Yehoshaphat ! Ainsi vous dit IHVH-Adonaï : Vous, ne frissonnez pas, ne vous effarez pas en face de cette foule multiple : car la guerre n’est pas contre vous, mais contre Elohîms.
16 Demain, descendez contre eux. Les voici, ils montent par la montée de Sis. Vous les trouverez à la fin du torrent, face au désert de Ierouél.
17 Ce n’est pas à vous de guerroyer en cela. Postez-vous et dressez-vous, voyez le salut de IHVH-Adonaï avec vous. Iehouda et Ieroushalaîm, ne frémissez pas, ne vous effarez pas ! Demain, sortez en face d’eux : IHVH-Adonaï est avec vous » !
18 Yehoshaphat se penche, narines à terre. Tout Iehouda, les habitants de Ieroushalaîm, tombent face à IHVH-Adonaï pour se prosterner devant IHVH-Adonaï.
19 Les Lévi se lèvent d’entre les Benéi Qehat et d’entre les Benéi Qorah pour louanger IHVH-Adonaï, l’Elohîms d’Israël, à grande voix, en haut.
20 Ils se lèvent de grand matin et sortent au désert de Teqoa’. À leur sortie, Yehoshaphat se dresse et dit : « Entendez-moi, Iehouda, habitants de Ieroushalaîm. Adhérez à IHVH-Adonaï votre Elohîms et vous serez dans l’adhérence. Adhérez à ses inspirés et triomphez. »
21 Il conseille les peuples et dresse des poètes pour IHVH-Adonaï, et des louangeurs pour la splendeur du sanctuaire, à la sortie, face aux pionniers. Ils disent : « Célébrez IHVH-Adonaï : oui, en pérennité son chérissement ! »
22 Au temps où ils commencent la jubilation et la louange, IHVH-Adonaï donne des embusqués contre les Benéi ’Amôn, Moab, le mont Sé’ir venus contre Iehouda ; ils sont défaits.
23 Les Benéi ’Amôn et Moab se dressent contre les habitants du mont Sé’ir, pour les interdire et les exterminer. Quand ils achèvent les habitants de Sé’ir, ils aident l’homme contre son compagnon, pour s’entre-détruire.
24 Et Iehouda vient à l’observatoire du désert ; ils font face à la foule et les voici : des cadavres tombés à terre, et pas de rescapés.
25 Yehoshaphat vient avec son peuple, pour piller leur butin. Ils trouvent chez eux, en multitudes, des biens, des cadavres, des objets convoitables. Ils récupèrent à ne plus porter ; ils sont trois jours à piller le butin : oui, il est nombreux.
26 Le quatrième jour, ils s’assemblent dans la vallée de Berakha ; oui, là ils bénissent IHVH-Adonaï. Sur quoi, ils crient le nom de ce lieu : la vallée de Berakha, jusqu’à ce jour.
27 Tous les hommes de Iehouda et de Ieroushalaîm retournent, Yehoshaphat à leur tête, pour retourner à Ieroushalaîm dans la joie, oui, IHVH-Adonaï les avait réjouis de leurs ennemis.
28 Ils viennent à Ieroushalaîm avec des harpes, des lyres, des trompettes, vers la maison de IHVH-Adonaï.
29 Et c’est le tremblement d’Elohîms sur tous les royaumes des terres, quand ils entendent que IHVH-Adonaï a guerroyé contre les ennemis d’Israël.
30 Le royaume de Yehoshaphat se calme. Son Elohîms lui donne le repos à l’entour.
31 Yehoshaphat règne sur Iehouda. Il a trente-cinq ans à son règne ; il règne vingt-cinq ans à Ieroushalaîm. Nom de sa mère, ’Azouba bat Shilhi.
32 Il va sur la route de son père Assa ; il ne s’en écarte pas, pour faire le droit aux yeux de IHVH-Adonaï.
33 Mais les tertres ne sont pas écartés, et le peuple n’a pas encore son cœur pour l’Elohîms de ses pères.
34 Le reste des paroles de Yehoshaphat, les premières et les dernières, les voici écrites dans les « Paroles de Iéhou bèn Hanani », qui sont montées dans l’Acte des rois d’Israël.
35 Après quoi Yehoshaphat, roi de Iehouda, s’associe avec Ahazyahou roi d’Israël, lui, qu’il pousse à le faire.
36 Il s’associe à lui pour fabriquer des navires et aller à Tarshish. Ils fabriquent des navires à Èsiôn Guèbèr.
37 Mais Èli‘èzèr bèn Dodavahou de Marésha s’inspire contre Yehoshaphat pour dire : « Quand tu t’es associé à Ahazyahou, IHVH-Adonaï a fait brêche en tes œuvres. » Les navires se brisent, ils n’ont pas été retenus pour aller à Tarshish.

Cette Bible est dans le domaine public.