×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Entête 49     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Entête 49
André Chouraqui


Rajoutez-vous

1 Ia’acob crie vers ses fils et dit : « Rajoutez-vous ! Je vous rapporte qui vous criera dans l’après des jours.
2 Groupez-vous ! Entendez, fils de Ia’acob ! Entendez Israël votre père.
3 Reoubén, toi, mon aîné, ma force, en-tête de ma virilité, débordant à porter, débordant d’énergie.
4 Impétueux comme les eaux, tu ne déborderas pas car tu montas sur les couches de ton père : tu profanas alors mon gîte, y montant.
5 Shim’ôn et Lévi : frères, récipients de violence, leurs engins !
6 En leur tréfonds, tu ne viendras pas, mon être ! À leur assemblée tu ne t’uniras pas, ma gloire ! Oui, en leur narine, ils ont tué un homme, par leur vouloir, ils ont castré un taureau.
7 Honnie soit leur narine, oui, rude, et leur emportement, oui, dur. Je les répartirai en Ia’acob, je les disperserai en Israël !
8 Iehouda, toi, tes frères te célébreront, ta main sur la nuque de tes ennemis ! Les fils de ton père se prosterneront devant toi.
9 Lionceau de lion, Iehouda, de la lacération, mon fils, tu es monté, tu t’es agenouillé, accroupi comme un lion, comme un félin. Qui le relèvera ?
10 Le rameau ne s’écartera pas de Iehouda, ni le sceptre d’entre ses pieds, jusqu’à ce que vienne Shilo. À lui, l’obéissance des peuples !
11 Liant à la vigne l’ânon, à la treille, le fils de son ânesse, lavant au vin son vêtement, au sang des raisins, sa cape,
12 les yeux cramoisis, plus que le vin, les dents blanches, plus que le lait.
13 Zebouloun demeurera au rivage des mers, lui, au rivage des navires, sa cuisse contre Sidôn !
14 Issaskhar, âne ossu, accroupi entre les parcs,
15 il voit : le repos, quel bien, et la terre, quel agrément ! Il tend l’épaule pour porter : il est à corvée de serf.
16 Dân jugera son peuple, comme l’un des rameaux d’Israël.
17 Dân sera un serpent sur la route, une vipère sur la voie, qui mord les talons du cheval : son cavalier tombe en arrière.
18 J’espère ta salvation, IHVH-Adonaï !
19 Gad, la troupe s’attroupera contre lui ; lui, il s’attroupera à leur talon.
20 D’Ashér, son pain est crémeux, lui, il donnera les délices du roi.
21 Naphtali, biche élancée, donneur de chevreuils harmonieux.
22 Fils fruitant, Iosseph, fils fruitant sur l’œil : les filles défilent sur le muret.
23 Ils le maîtrisent et tiraillent, ils le détestent, les maîtres des flèches.
24 Mais son arc demeure impétueux, ses bras, ses mains lestes par les mains du meneur de Ia’acob, par le nom du pâtre, pierre d’Israël.
25 Par l’Él de ton père, il t’aide, avec Shadaï, il te bénit. Bénédictions des ciels d’en haut, bénédictions de l’abîme accroupi en bas. Bénédictions des seins et de la matrice !
26 Les bénédictions de ton père ont été plus puissantes que les bénédictions de mes géniteurs, jusqu’à l’aspiration des collines de la pérennité, elles seront sur la tête de Iosseph, sur l’occiput du nazir de ses frères.
27 Biniamîn, loup qui lacère, le matin, il mange la proie, le soir, il répartit le butin. »
28 Tous ceux-là, les rameaux d’Israël, douze. Voilà ce dont leur père leur avait parlé. Il les bénit, chaque homme selon sa bénédiction. Il les bénit.

Le testament de Ia’acob

29 Il leur ordonne et leur dit : « Moi, je suis ajouté à mon peuple ! Ensevelissez-moi avec mes pères, à la grotte qui est au champ d’’Èphrôn, le Hiti,
30 dans la grotte, au champ de Makhpéla, en face de Mamré, en terre de Kena’ân, qu’Abrahâm avait achetée avec le champ d’’Èphrôn, le Hiti, pour propriété de sépulcre.
31 Là, ils ensevelirent Abrahâm et Sara, sa femme. Là, ils ensevelirent Is’hac et Ribca, sa femme. Là, j’ai enseveli Léa.
32 L’achat du champ et de la grotte qui s’y trouve fut fait aux Benéi Hét. »
33 Ia’acob achève de donner des ordres à ses fils. Il rajoute ses pieds au lit et agonise. Il est ajouté à ses peuples.

Cette Bible est dans le domaine public.