×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Entête 20     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Entête 20
André Chouraqui


Sara, ma sœur

1 Abrahâm part de là vers la terre du Nèguèb, il habite entre Qadésh et Shour. Il réside à Guerar.
2 Abrahâm dit de Sara, sa femme : « Elle est ma sœur. » Abimèlèkh, roi de Guerar, envoie prendre Sara.
3 Elohîms vient vert Abimèlèkh, en rêve, la nuit. Il lui dit : « Te voici mort à cause de cette femme que tu as prise, elle est mariée à un mari » !
4 Mais Abimèlèkh ne l’avait pas approchée. Il dit : « Adonaï ! La nation juste aussi la tueras-tu ? »
5 Ne m’a-t-il pas dit : ‹ C’est ma sœur › ? Elle aussi me disait : ‹ C’est mon frère. › J’ai fait cela avec l’intégrité de mon cœur, avec la propreté de mes paumes. »
6 L’Elohîms lui dit en rêve : « Moi-même je savais aussi que tu as fait cela avec l’intégrité de ton cœur. Aussi t’ai-je moi-même épargné de fauter contre moi, ainsi ne t’ai-je pas donné de la toucher.
7 Maintenant, retourne la femme à l’homme : oui, c’est un inspiré. Il priera pour toi et tu vivras. Si tu ne la retournes pas, sache que tu mourras, tu mourras, toi et tout ce qui est à toi. »
8 Abimèlèkh se lève le matin, crie tous ses serviteurs et parle toutes ces paroles à leurs oreilles. Les hommes frémissent beaucoup.
9 Abimèlèkh appelle Abrahâm. Il lui dit : « Que nous as-tu fait ? En quoi ai-je fauté contre toi, pour que tu aies fait venir sur moi et sur mon royaume une si grande faute ? Tu as fait avec moi des faits qui ne se font pas. »
10 Abimèlèkh dit à Abrahâm : « Qu’as-tu vu pour faire cette parole-là ? »
11 Abrahâm dit : « Oui, j’ai dit : ‹ Pas le moindre frémissement d’Elohîms en ce lieu : ils me tueront à propos de ma femme. ›
12 Vrai, elle est aussi ma sœur, la fille de mon père, elle, mais non la fille de ma mère : elle est à moi pour femme.
13 Et c’est quand les Elohîms m’ont fait vaguer de la maison de mon père, je lui ai dit : ‹ Voici ton chérissement : tu me le feras en tout lieu où nous viendrons. Dis de moi : C’est mon frère’  » !
14 Abimèlèkh prend ovins et bovins, serviteurs et domestiques et les donne à Abrahâm. Il fait retourner vers lui Sara, sa femme.
15 Abimèlèkh dit : « Voici ma terre en face de toi : habite au bien de tes yeux. »
16 À Sara, il a dit : « Voici, j’ai donné mille pièces d’argent à ton frère. Voici, c’est pour toi couverture des yeux pour tous ceux qui sont avec toi : avec tous, admoneste. »
17 Abrahâm prie l’Elohîms ; Elohîms guérit Abimèlèkh, sa femme et ses servantes : elles enfantent.
18 Oui, IHVH-Adonaï avait retenu, retenu toute matrice de la maison d’Abimèlèkh, à propos de Sara, la femme d’Abrahâm.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf