×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Bible Pirot-Clamer  / Job 24.8     

Job 24.8
Bible Pirot-Clamer


1 Pourquoi à Schaddaï les temps ont-ils été cachés, - et ceux qui le connaissent n’ont-ils pas vu ses jours ?
2 Des pervers reculent les bornes - ils enlèvent le troupeau et le pasteur.
3 Ils emmènent l’âne des orphelins, - ils prennent en gage le bœuf de la veuve.
4 Les indigents se détournent du chemin, - ensemble les pauvres du pays doivent se cacher.
5 Comme les onagres dans le désert, - ils sortent cherchant la proie. Et s’ils travaillent jusqu’au soir, - il n’est de pain pour les enfants !
6 Aux champs, c’est de nuit qu’ils moissonnent, - et ils vendangent la vigne du méchant.
7 Nus ils passent la nuit, faute de vêtement, - et nul manteau contre le froid !
8 Mouillés par l’averse des montagnes, - faute d’abri, ils se plaquent au rocher.
9 Ils arrachent l’orphelin du sein, - ils gagent le nourrisson du pauvre.
10 Ils vont nus sans vêtement, - et affamés portent la gerbe ;
11 Entre les meules ils expriment l’huile, - et assoiffés, ils foulent les cuves !
12 Dans la ville les mourants gémissent, - et l’âme des blessés crie au secours, - et Eloah n’entend pas la prière !
13 Ceux-là sont avec les contempteurs de la lumière ; - ils n’en ont point connu les voies - et n’ont point fait retour par ses sentiers.
14 A l’aube se lève l’assassin, - il tue le pauvre et l’indigent. - Et dans la nuit rôde le voleur,
15 L’œil de l’adultère épie le crépuscule, - se disant : “Un œil ne me voit point !” Et met un voile sur sa face.
16 Il perfore dans les ténèbres les maisons - qu’il a remarquées le jour, - et ils n’ont point connu la lumière.
17 Le matin, c’est l’ombre pour eux : - quand il brille, les ténèbres fondent sur eux.
18 Bien léger celui-là à la surface des eaux, - maudit est leur domaine dans le pays. - Point ne se tourne le fouleur vers leur vigne.
19 Sécheresse torride emporte les eaux de neige, - ainsi le schéol emporte le pécheur ;
20 Le sein qui le forma l’oublie, - son nom n’est plus commémoré. - Et comme l’arbre est brisée l’injustice.
21 Il a maltraité la stérile qui n’enfante point, - et n’a pas bien agi envers la veuve.
22 Mais celui qui saisit en force les puissants - surgit et il n’est plus à compter sur la vie.
23 Il lui donnait de s’appuyer avec sécurité, - mais ses yeux étaient sur ses voies.
24 Il s’élevait un peu et il n’est plus. - Et il est incliné comme l’arroche cueillie - et comme tête d’épi, il s’est fané.
25 S’il n’en est pas ainsi qui me donnera démenti - et réduira ma parole à néant ?

Cette Bible est dans le domaine public.