×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  / Lévitique 5.15     

Lévitique 5.15
Vigouroux


1 Si un homme pèche, en ce qu’ayant entendu quelqu’un qui faisait un serment, et pouvant être témoin de la chose, ou pour l’avoir vue, ou pour en être assuré, il ne veut pas en rendre témoignage, il portera (la peine de, note) son iniquité.[5.1 Son iniquité ; c’est-à-dire la peine de son iniquité. Cette expression signifie ordinairement être puni du dernier supplice.]
2 Si un homme touche à une chose impure, soit qu’elle (un animal) ait été tuée par une bête, ou qu’elle soit morte de soi-même, ou que ce soit quelque bête qui rampe (reptile), encore qu’il ait oublié cette impureté, il ne laisse pas d’être coupable et il a commis une faute ;
3 et s’il a touché quelque chose d’un homme qui soit impur, selon toutes les impuretés dont l’homme peut être souillé, et que n’y ayant pas pris garde d’abord, il le reconnaisse ensuite, il sera coupable de péché (délit).[5.3 De délit. Le délit ou faute, différait du péché, quoiqu’on ne sache pas au juste en quoi consistait la différence.]
4 Si un homme ayant juré et prononcé de ses lèvres, et confirmé par serment et par sa parole qu’il ferait quelque chose de bien ou de mal, l’oublie ensuite, et après cela se ressouvienne de sa faute (son délit),
5 qu’il fasse pénitence pour son péché,
6 et qu’il prenne dans les troupeaux une jeune brebis ou une chèvre qu’il offrira ; et le prêtre priera pour lui et pour son péché.
7 Mais s’il n’a pas le moyen d’offrir une brebis ou une chèvre, qu’il offre au Seigneur deux tourterelles ou deux petits de colombes, l’un pour le péché et l’autre en holocauste.[5.7 Voir Lévitique, 12, 8 ; Luc, 2, 24.]
8 (Et) Il les donnera au prêtre, qui, offrant le premier pour le péché, lui fera retourner la tête du côté des ailes, en sorte néanmoins qu’elle demeure toujours attachée au cou, et qu’elle n’en soit pas tout à fait arrachée.
9 Il fera ensuite l’aspersion du sang de l’hostie sur les côtés de l’autel ; et il en fera distiller tout le reste au pied, parce que c’est pour le péché.
10 Il brûlera l’autre et en fera un holocauste, selon la coutume ; et le prêtre priera pour cet homme et pour son péché, et il lui sera pardonné.
11 Que s’il n’a pas le moyen d’offrir deux tourterelles ou deux petits de colombes, il offrira pour son péché la dixième partie d’un éphi de fleur de farine. Il ne l’arrosera point d’huile et n’y ajoutera point d’encens, parce que c’est pour le péché.[5.11 Que si sa main, etc. pour : S’il n’a pas le pouvoir, la faculté. ― La dixième partie de l’éphi contenait environ trois pintes. ― La dixième partie de l’éphi, dans notre système actuel de mesures, équivaut à 38 litres 88.]
12 (Et) Il la présentera au prêtre, lequel en prendra une (pleine) poignée, la brûlera sur l’autel en mémoire de celui qui l’aura offerte
13 priant pour lui et expiant sa faute ; et il aura le reste comme un don qui lui appartient.

Le sacrifice de culpabilité

14 Le Seigneur parla encore à Moïse, et lui dit :
15 Si un homme pèche par ignorance contre les cérémonies dans les choses qui sont sanctifiées (consacrées) au Seigneur, il offrira pour sa faute (son délit) un bélier sans tache pris dans les troupeaux, qui peut valoir (être acheté) deux sicles, selon le poids du sanctuaire ;[5.15 Voir Exode, note 21.32.]
16 il restituera le dommage qu’il a fait, en y ajoutant une cinquième partie qu’il donnera au prêtre, lequel, offrant le bélier, priera pour lui, et son péché lui sera pardonné.
17 Si un homme pèche par ignorance, en faisant quelqu’une des choses qui sont défendues par la loi du Seigneur, et qu’étant coupable de cette faute, il reconnaisse ensuite son iniquité,
18 il prendra du milieu des troupeaux un bélier sans tache qu’il offrira au prêtre selon la mesure et l’estimation du péché ; le prêtre priera pour lui, parce qu’il a fait cette faute sans la connaître, et elle lui sera pardonnée
19 parce qu’il a péché par ignorance contre le Seigneur.
20 Le Seigneur parla à Moïse, et lui dit :
21 L’homme qui aura péché en méprisant le Seigneur et en refusant à son prochain ce qui avait été commis à sa bonne foi, ou qui aura par violence ravi quelque chose, ou qui l’aura usurpé par fraude ou par tromperie ;
22 ou qui, ayant trouvé une chose qui était perdue, le nie et y ajoute encore un faux serment ; ou qui aura fait quelque autre faute (de toutes celles de cette nature) que les hommes ont coutume de commettre ;
23 étant convaincu de son péché (délit), il rendra
24 en son entier tout ce qu’il a voulu usurper injustement. Il donnera de plus une cinquième partie à celui qui en était le possesseur, et à qui il avait voulu faire tort (causé le dommage) ;[5.24 Voir Nombres, 5, 7.]
25 et il offrira pour son péché un bélier sans tache pris dans le troupeau, qu’il donnera au prêtre, selon l’estimation et la qualité de la faute (du délit).
26 Le prêtre priera pour lui devant le Seigneur, et tout le mal qu’il a fait en péchant lui sera pardonné.

Cette Bible est dans le domaine public.