×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  Deutéronome 4.23     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Deutéronome 4.23
Traduction œcuménique de la Bible


Appel à découvrir la sagesse de la loi

1 Et maintenant, Israël, écoute les lois et les coutumes que je vous apprends moi-même à mettre en pratique : ainsi vous vivrez et vous entrerez prendre possession du pays que vous donne le Seigneur, le Dieu de vos pères.
2 Vous n’ajouterez rien aux paroles des commandements que je vous donne, et vous n’y enlèverez rien, afin de garder les commandements du Seigneur votre Dieu que je vous donne.
3 Vous avez vu de vos yeux ce que le Seigneur a fait à Baal-Péor ; tous ceux qui avaient suivi le Baal de Péor, le Seigneur ton Dieu les a exterminés du milieu de toi,
4 tandis que vous, les partisans du Seigneur votre Dieu, vous êtes tous en vieaujourd’hui.
5 Voyez, je vous apprends les lois et les coutumes, comme le Seigneur mon Dieu me l’a ordonné, pour que vous les mettiez en pratique quand vous serez dans le pays où vous allez entrer pour en prendre possession ;
6 vous les garderez, vous les mettrez en pratique : c’est ce qui vous rendra sages et intelligents aux yeux des peuples qui entendront toutes ces lois ; ils diront : « Cette grande nation ne peut être qu’un peuple sage et intelligent ! »
7 En effet, quelle grande nation a des dieux qui s’approchent d’elle comme le Seigneur notre Dieu le fait chaque fois que nous l’appelons ?
8 Et quelle grande nation a des lois et des coutumes aussi justes que toute cette Loi que je mets devant vous aujourd’hui ?
9 Mais prends garde à toi, garde-toi bien d’oublier les choses que tu as vues de tes yeux ; tous les jours de ta vie, qu’elles ne sortent pas de ton cœur. Tu les feras connaître à tes fils et à tes petits-fils.
10 Tu étais debout en présence du Seigneur ton Dieu à l’Horeb, le jour où le Seigneur m’a dit : « Rassemble le peuple auprès de moi ; je leur ferai entendre mes paroles pour qu’ils apprennent à me craindre tous les jours qu’ils vivront sur la terre, et pour qu’ils l’apprennent à leurs fils. »
11 Et ce jour-là, vous vous êtes approchés, vous vous êtes tenus debout au pied de la montagne : elle était en feu, embrasée jusqu’en plein ciel, dans les ténèbres des nuages et de la nuit épaisse.
12 Et le Seigneur vous a parlé du milieu du feu : une voix parlait, et vous l’entendiez, mais vous n’aperceviez aucune forme, il n’y avait rien d’autre que la voix.
13 Il vous a communiqué son alliance, les dix paroles qu’il vous a ordonné de mettre en pratique, et il les a écrites sur deux tables de pierre.
14 Et à moi, le Seigneur m’a ordonné alors de vous apprendre les lois et les coutumes pour que vous les mettiez en pratique dans le pays où vous allez passer pour en prendre possession.
15 Prenez bien garde à vous-mêmes : vous n’avez vu aucune forme le jour où le Seigneur vous a parlé à l’Horeb, du milieu du feu.
16 N’allez pas vous corrompre en vous fabriquant une idole, une forme quelconque de divinité, l’image d’un homme ou d’une femme,
17 l’image de n’importe quelle bête de la terre ou de n’importe quel oiseau qui vole dans le ciel,
18 l’image de n’importe quelle bestiole qui rampe sur le sol, ou de n’importe quel poisson qui vit dans les eaux sous la terre.
19 Ne va pas lever les yeux vers le ciel, regarder le soleil, la lune et les étoiles, toute l’armée des cieux, et te laisser entraîner à te prosterner devant eux et à les servir. Car ils sont la part que le Seigneur ton Dieu a donnée à tous les peuples qui sont partout sous le ciel ;
20 mais vous, le Seigneur vous a pris et il vous a fait sortir de l’Égypte, cette fournaise à fondre le fer, pour que vous deveniez son peuple, son patrimoine, comme vous l’êtes aujourd’hui.
21 Le Seigneur s’est mis en colère contre moi à cause de vous, et il a juré que je ne passerai pas le Jourdain, et que je n’entrerai pas dans le bon pays que le Seigneur ton Dieu te donne comme patrimoine.
22 Je vais donc mourir dans ce pays-ci, sans avoir passé le Jourdain ; mais vous, vous allez le passer et prendre possession de ce bon pays.
23 Gardez-vous bien d’oublier l’alliance que le Seigneur votre Dieu a conclue avec vous, et de vous faire une idole, une forme de tout ce que le Seigneur ton Dieu t’a défendu de représenter.
24 Car le Seigneur ton Dieu est un feu dévorant, il est un Dieu jaloux.
25 Lorsque tu auras des fils et des petits-fils et que vous serez une vieille population dans le pays, si vous vous corrompez en vous fabriquant une idole, une forme de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux du Seigneur ton Dieu au point de l’offenser,
26 alors, j’en prends à témoin aujourd’hui contre vous le ciel et la terre : vous disparaîtrez aussitôt du pays dont vous allez prendre possession en passant le Jourdain, vous n’y prolongerez pas vos jours : vous serez totalement exterminés.
27 Le Seigneur vous dispersera parmi les peuples, et il ne restera de vous qu’un petit nombre parmi les nations, là où le Seigneur vous aura emmenés.
28 Là-bas, vous servirez des dieux qui sont l’ouvrage de la main des hommes : du bois, de la pierre, incapables de voir et d’entendre, de manger et de sentir.
29 Alors, de là-bas, vous rechercherez le Seigneur ton Dieu ; tu le trouveras si tu le cherches de tout ton cœur, de tout ton être.
30 Quand tu seras dans la détresse, quand tout cela t’arrivera, dans les jours à venir, tu reviendras jusqu’au Seigneur ton Dieu, et tu écouteras sa voix.
31 Car le Seigneur ton Dieu est un Dieu miséricordieux : il ne te délaissera pas, il ne te détruira pas, il n’oubliera pas l’alliance jurée à tes pères.
32 Interroge donc les jours du début, ceux d’avant toi, depuis le jour où Dieu créa l’humanité sur la terre, interroge d’un bout à l’autre du monde : Est-il rien arrivé d’aussi grand ? A-t-on rien entendu de pareil ?
33 Est-il arrivé à un peuple d’entendre comme toi la voix d’un dieu parlant du milieu du feu, et de rester en vie ?
34 Ou bien est-ce qu’un dieu a tenté de venir prendre pour lui une nation au milieu d’une autre par des épreuves, des signes et des prodiges, par des combats, par sa main forte et son bras étendu, par de grandes terreurs, à la manière de tout ce que le Seigneur votre Dieu a fait pour vous en Égypte sous tes yeux ?
35 À toi, il t’a été donné de voir, pour que tu saches que c’est le Seigneur qui est Dieu : il n’y en a pas d’autre que lui.
36 Du ciel, il t’a fait entendre sa voix pour faire ton éducation ; sur la terre, il t’a fait voir son grand feu, et du milieu du feu tu as entendu ses paroles.
37 Parce qu’il aimait tes pères, il a choisi leur descendance après eux et il t’a fait sortir d’Égypte devant lui par sa grande force,
38 pour déposséder devant toi des nations plus grandes et plus puissantes que toi, pour te faire entrer dans leur pays et te le donner comme patrimoine, ce qui arrive aujourd’hui.
39 Reconnais-le aujourd’hui, et réfléchis : c’est le Seigneur qui est Dieu, en haut dans le ciel et en bas sur la terre ; il n’y en a pas d’autre.
40 Garde ses lois et ses commandements que je te donne aujourd’hui pour ton bonheur et celui de tes fils après toi, afin que tu prolonges tes jours sur la terre que le Seigneur ton Dieu te donne, tous les jours.
41 C’est alors que Moïse mit à part trois villes au-delà du Jourdain, au soleil levant,
42 comme lieux de refuge pour le meurtrier qui a tué involontairement son prochain, un homme qu’il ne haïssait pas auparavant. En se réfugiant dans l’une de ces villes, le meurtrier aura la vie sauve.
43 Ce sont Bècèr au désert, dans le pays du Plateau, pour les gens de Ruben, Ramoth-de-Galaad pour ceux de Gad, et Golân en Bashân pour ceux de Manassé.

Rappel des dix commandements

44 Telle est la Loi que Moïse présenta aux fils d’Israël.
45 Voici les exigences, les lois et les coutumes que Moïse proclama pour les fils d’Israël à leur sortie d’Égypte,
46 quand ils étaient au-delà du Jourdain, dans la vallée en face de Beth-Péor. C’était au pays de Sihôn, le roi des Amorites, qui résidait à Heshbôn. Moïse et les fils d’Israël l’avaient battu à leur sortie d’Égypte,
47 et ils avaient pris possession de son pays et du pays de Og, le roi du Bashân — c’étaient les deux rois des Amorites, au-delà du Jourdain, au soleil levant —
48 depuis Aroër, qui est au bord des gorges de l’Arnôn, jusqu’au mont Siôn, c’est-à-dire l’Hermon,
49 avec toute la Araba, au-delà du Jourdain vers l’est, et jusqu’à la mer de la Araba sous les pentes de la Pisga.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988