×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Lévitique 27     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Lévitique 27
Nouvelle Bible Segond


Les vœux et les dîmes

1 Le SEIGNEUR dit à Moïse :
2 Parle aux Israélites ; tu leur diras : Si quelqu’un veut s’acquitter d’un vœu, il le fera d’après la valeur fixée pour les êtres voués au SEIGNEUR .
3 Pour un homme de vingt à soixante ans, la valeur fixée est de cinquante sicles d’argent, selon le sicle du sanctuaire ;
4 si c’est une femme, la valeur fixée est de trente sicles.
5 De cinq à vingt ans, la valeur fixée est de vingt sicles pour un garçon et de dix sicles pour une fille.
6 D’un mois à cinq ans, la valeur fixée est de cinq sicles d’argent pour un garçon et de trois sicles d’argent pour une fille.
7 Depuis l’âge de soixante ans et au–dessus, la valeur fixée est de quinze sicles pour un homme et de dix sicles pour une femme.
8 Si celui qui a fait le vœu est trop pauvre pour payer la valeur fixée, on le placera devant le prêtre, et le prêtre en fixera la valeur. C’est en rapport avec les ressources de celui qui a fait le vœu que le prêtre en fixera la valeur.
9 S’il s’agit d’une bête qui peut être offerte en présent au SEIGNEUR, tout ce qu’on en donnera au SEIGNEUR sera consacré.
10 On ne la changera pas, on ne remplacera pas une bonne par une mauvaise ni une mauvaise par une bonne ; si l’on remplace une bête par une autre, l’une et l’autre seront consacrées.
11 S’il s’agit d’une bête impure qui ne peut pas être offerte en présent au SEIGNEUR, quelle qu’elle soit, on placera la bête devant le prêtre,
12 le prêtre en fixera la valeur selon qu’elle est bonne ou mauvaise ; on s’en rapportera à la valeur fixée par le prêtre.
13 Si on veut la reprendre, on ajoutera un cinquième à la valeur fixée.
14 Si quelqu’un consacre sa maison, s’il en fait une chose consacrée au SEIGNEUR, le prêtre en fixera la valeur selon qu’elle est bonne ou mauvaise ; on s’en tiendra à la valeur que fixera le prêtre.
15 Si celui qui a consacré sa maison veut la reprendre, il ajoutera un cinquième au prix fixé, et elle lui appartiendra.
16 Si quelqu’un consacre au SEIGNEUR un champ de sa propriété, la valeur fixée sera en rapport avec la quantité de semence, cinquante sicles d’argent pour un homer de semence d’orge.
17 Si c’est dès l’année du jubilé qu’il consacre son champ, on s’en tiendra à la valeur fixée ;
18 si c’est après le jubilé qu’il consacre son champ, le prêtre en calculera le prix à raison du nombre d’années qui restent jusqu’à l’année du jubilé, et on fera une déduction sur la valeur fixée.
19 Si celui qui a consacré son champ veut le reprendre, il ajoutera un cinquième au prix fixé, et le champ lui restera.
20 S’il ne reprend pas le champ et qu’on le vende à quelqu’un d’autre, on ne pourra plus le reprendre.
21 Quand il sera dégagé, au jubilé, ce champ sera sacré pour le SEIGNEUR comme un champ qui a été frappé d’anathème : il deviendra la propriété du prêtre.
22 Si quelqu’un consacre au SEIGNEUR un champ qu’il a acheté et qui ne fait pas partie des champs de sa propriété,
23 le prêtre calculera le montant de la valeur fixée jusqu’à l’année du jubilé ; le propriétaire paiera la valeur fixée le jour même ; c’est une chose consacrée au SEIGNEUR .
24 L’année du jubilé, le champ reviendra à celui à qui il avait été acheté et qui avait la propriété du terrain.
25 Toutes les valeurs seront fixées en sicles du sanctuaire : le sicle est de vingt guéras.
26 Personne ne pourra consacrer le premier–né de ses bêtes, lequel appartient déjà au SEIGNEUR en sa qualité de premier–né ; soit bovin, soit mouton ou chèvre, il appartient au SEIGNEUR .
27 S’il s’agit d’une bête impure, on la dégagera pour la valeur fixée, en y ajoutant un cinquième ; si elle n’est pas reprise, elle sera vendue pour la valeur fixée.
28 Tout ce qu’un homme frappera d’anathème pour le SEIGNEUR, parmi ce qui lui appartient, ne pourra être ni vendu ni repris, que ce soit un être humain, une bête, ou un champ de sa propriété ; tout ce qui est frappé d’anathème est une chose très sacrée pour le SEIGNEUR .
29 Aucun être humain frappé d’anathème ne pourra être dégagé : il sera mis à mort.
30 Toute dîme de la terre, soit des semences de la terre, soit du fruit des arbres, appartient au SEIGNEUR ; c’est une chose consacrée au SEIGNEUR .
31 Si quelqu’un veut reprendre quelque chose de sa dîme, il y ajoutera un cinquième ;
32 pour toute dîme de gros bétail et de petit bétail, pour tout ce qui passe sous la houlette, le dixième sera chose consacrée au SEIGNEUR .
33 On ne cherchera pas à savoir si l’animal est bon ou mauvais, on ne le remplacera pas ; si l’on remplace un animal par un autre, l’un et l’autre seront consacrés et ne pourront être repris.
34 Tels sont les commandements que le SEIGNEUR donna à Moïse, pour les Israélites, au mont Sinaï.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.