×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lausanne  /  Hébreux 4.1     

Hébreux 4.1
Lausanne


1 Craignons donc que peut-être, puisqu’une promesse d’entrer en son repos [nous] est laissée, quelqu’un d’entre vous ne pense{Ou ne paraisse.} en être privé.
2 Car la bonne nouvelle nous est annoncée aussi bien qu’à eux ; mais la parole qu’ils entendirent ne leur profita point, n’étant pas mêlée par la foi avec ceux{Ou avec la foi chez ceux.} qui l’entendirent. Car nous entrons dans le repos,
3 nous qui avons cru, selon qu’il a dit : « Comme je jurai dans ma colère : S’ils entrent dans mon repos ! » bien que les œuvres fussent faites dès la fondation du monde ;
4 car quelque part, au sujet du septième jour, il a dit ainsi « Et Dieu, le septième jour, se reposa de toutes ses œuvres. » ;
5 et ici encore : « S’ils entrent dans mon repos ! »
6 Puis donc qu’il reste que quelques-uns y entrent, et que ceux auxquels premièrement la bonne nouvelle fut annoncée n’entrèrent pas, à cause de leur rébellion,
7 il détermine de nouveau un certain jour : « Aujourd’hui », disant en{Ou par.} David si longtemps après, comme il a été dit « Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs. »
8 Car si Josué{Grec Jésus.} leur avait donné le repos, il ne parlerait pas après cela d’un autre jour.
9 Il reste donc un repos de sabbat pour le peuple de Dieu ;
10 car celui qui est entré dans le repos de Dieu{Grec dans son repos.} se repose aussi lui-même de ses œuvres, comme Dieu des siennes propres.
11 Empressons-nous donc d’entrer dans ce repos, de peur que quelqu’un ne tombe [en donnant] le même exemple de rébellion.
12 Car elle est vivante la Parole de Dieu, et efficace, et plus tranchante qu’aucune épée à deux tranchants, pénétrant jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit, des jointures et des mœlles, et jugeant des pensées et des intentions du cœur ;
13 et aucune créature n’est cachée devant elle{Ou devant lui.} mais toutes choses sont à nu et entièrement à découvert aux yeux de celui à qui nous avons affaire.

Supériorité de Christ le grand-prêtre

Christ supérieur aux grands-prêtres lévitiques

14 Ayant donc un grand Souverain Sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus le Fils de Dieu, retenons notre profession ;
15 car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos infirmités, mais [nous en avons] un qui a été tenté en toutes choses par ressemblance, [mais] sans péché.
16 Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin que nous recevions miséricorde, et que nous trouvions grâce pour [obtenir] un secours opportun.

Cette Bible est dans le domaine public.