×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lausanne  /  Luc 16     

Luc 16
Lausanne


Parabole de l’intendant infidèle

1 Il disait aussi à ses disciples : —” Il y avait un homme riche qui avait un administrateur. Et celui-ci fut accusé devant lui comme dissipant ses biens.
2 Et l’ayant appelé à lui, il lui dit : Qu’est ceci que j’entends dire de toi ? rends compte de ton administration, car tu ne pourras plus administrer [mon bien].
3 Et l’administrateur dit en lui-même : Que ferai-je, puisque mon seigneur m’ôte l’administration ? Travailler à la terre ? je n’en ai pas la force ! mendier ? j’en ai honte !
4 Je sais ce que je ferai, afin que lorsque je serai déposé de cette administration, il y en ait qui me reçoivent dans leurs maisons.
5 Et ayant appelé à lui chacun des débiteurs de son seigneur, il dit au premier : Combien dois-tu à mon seigneur ? —”
6 Il dit : Cent baths d’huiles —” Et il lui dit : Reçois ton obligation ; assieds-toi promptement, et écris cinquante.
7 Ensuite il dit à un autre : Et toi, combien dois-tu ? —” Celui-ci dit : Cent cores de blé. —” Et il lui dit : Reçois ton obligation et écris quatre-vingts.
8 Et le seigneur loua l’administrateur injuste de ce qu’il avait agi prudemment ; car les fils de ce siècle sont plus prudents que les fils de la lumière, pour ce qui regarde leur propre génération{Ou race.}
9 Et moi je vous dis : Faites-vous des amis avec le Mamon de l’injustice, afin que lorsque vous viendrez à manquer, ils vous reçoivent dans les tentes éternelles.
10 Qui est fidèle dans les moindres choses, est fidèle aussi dans les grandes ; et qui est injuste dans les moindres choses, est injuste aussi dans les grandes.
11 Si donc vous n’avez pas été fidèles dans l’injuste Mamon, qui vous confiera ce qui est véritable ?
12 Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ?
13 Nul domestique ne peut être esclave de deux maîtres{Grec seigneurs.} car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez être esclaves de Dieu et de Mamon.
14 Or les pharisiens qui étaient amis de l’argent, entendaient aussi toutes ces choses et ils se moquaient de lui.
15 Et il leur dit : Pour vous, vous êtes de ceux qui se justifient eux-mêmes devant les hommes, mais Dieu connaît vos cœurs ; car ce qui est élevé parmi les hommes, est une abomination devant Dieu.
16 Jusqu’à Jean, la loi et les prophètes. Depuis lors, la bonne nouvelle du royaume de Dieu est annoncée, et tout homme y entre par violence.
17 Or il est plus facile que le ciel et la terre passent, qu’il ne l’est qu’un seul trait de lettre de la loi vienne à tomber.
18 Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre, commet adultère ; et quiconque épouse celle qui a été répudiée par son mari, commet adultère.

Histoire de l’homme riche et du pauvre Lazare

19 Or il y avait un homme riche qui se vêtait de pourpre et de fin lin, et qui se réjouissait chaque jour avec faste.
20 Il y avait aussi un pauvre du nom de Lazare, qui était couché à sa porte, tout couvert d’ulcères.
21 Et il désirait de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche ; au contraire, les chiens même venaient lécher ses ulcères.
22 Or il arriva que le pauvre mourut et qu’il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham ; et le riche aussi mourut, et fut enterré.
23 Et dans le séjour des morts, levant les yeux, comme il était dans les tourments, il vit de loin Abraham et Lazare dans son sein ;
24 et s’écriant il dit : Père Abraham, aie pitié de moi et envoie Lazare, afin qu’il trempe dans l’eau le bout de son doigt et qu’il rafraîchisse ma langue ; parce que je souffre de grandes douleurs dans cette flamme ! —”
25 Mais Abraham dit : Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens en ta vie, et Lazare pareillement les maux ; et maintenant il est consolé, et toi, tu souffres de grandes douleurs.
26 Et par-dessus tout cela, un grand abîme est fermement établi{Grec est affermi.} entre nous et vous, pour que ceux qui veulent passer d’ici vers vous ne le puissent, ni ceux qui sont de là, traverser vers nous. —”
27 Et il dit : Je te prie donc, père, que tu l’envoies dans la maison de mon père
28 (car j’ai cinq frères) pour leur rendre témoignage ; de peur qu’eux aussi ne viennent dans ce lieu du tourment. —”
29 Abraham lui dit : Ils ont Moïse et les prophètes ; qu’ils les écoutent. —”
30 Et il dit : Non, père Abraham, mais si quelqu’un allait du milieu des morts vers eux, ils se convertiraient. —”
31 Et [Abraham] lui dit : S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne seraient pas non plus persuadés, quand même quelqu’un d’entre les morts se relèverait.

Cette Bible est dans le domaine public.