×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Job 33     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Job 33
Segond « Colombe »


1 Maintenant donc, Job, écoute mes propos,
Prête l’oreille à toutes mes paroles !
2 Voici que j’ouvre la bouche ; Ma langue va parler dans mon palais.
3 C’est la droiture de mon cœur (qu’exprimeront) mes discours,
Et c’est une science pure que proposeront mes lèvres :
4 L’Esprit de Dieu m’a formé,
Et le souffle du Tout-Puissant me fait vivre.
5 Si tu le peux, réponds-moi,
Prends tes dispositions, présente-toi devant moi !
6 Devant Dieu, je suis comme toi,
Moi aussi, j’ai été tiré de l’argile ;
7 Ainsi la terreur que j’inspire ne t’alarmera pas,
Et mon autorité ne saurait t’accabler.
8 Mais tu as dit à mes oreilles,
— Et j’ai entendu le son de tes propos :
9 Je suis sans reproche, sans péché,
Je suis net, il n’y a pas de faute en moi.
10 Et (Dieu) trouve contre moi de l’hostilité,
Il me considère comme son ennemi ;
11 Il met mes pieds dans les entraves,
Il surveille tous mes mouvements.
12 — Je te répondrai qu’en cela tu n’as pas raison,
Car Dieu est plus grand qu’un homme.
13 Pourquoi veux-tu disputer avec lui ?
Car on ne peut répondre à toutes ses paroles.
14 Dieu parle cependant, tantôt d’une manière,
Tantôt d’une autre, et l’on n’y fait pas attention.
15 (Il parle) en songe, en vision nocturne,
Quand un profond sommeil tombe sur les hommes,
Quand ils sont endormis sur leur couche.
16 Alors il fait des révélations aux hommes
Et met le sceau à leur instruction,
17 Afin d’écarter l’être humain de ses œuvres
Et de préserver de l’orgueil l’homme fort,
18 Afin de garantir son âme du gouffre
Et (d’empêcher) sa vie de périr par le javelot.
19 Par la douleur aussi l’homme reçoit un avertissement sur sa couche,
Quand une lutte continue (vient agiter) ses os.
20 Alors il prend en dégoût le pain,
Même les aliments les plus désirables.
21 Sa chair se consume et disparaît au regard,
Ses os qu’on ne voyait pas sont mis à nu ;
22 Son âme s’approche du gouffre,
Et sa vie de ceux qui donnent la mort.
23 Mais s’il se trouve pour lui un ange intercesseur,
Un seul entre mille,
Qui annonce à l’homme son devoir,
24 Alors il lui fera grâce et dira :
Délivre-le, afin qu’il ne descende pas dans le gouffre ;
J’ai trouvé une rançon !
25 Et sa chair retrouve la fraîcheur de la jeunesse,
Il revient aux jours de son adolescence.
26 Il adresse sa prière à Dieu qui lui est favorable,
Il voit sa face avec des cris de joie.
(Dieu) rend à l’homme sa justice.
27 Il chante devant les hommes et dit :
J’ai péché, j’ai perverti ce qui est droit,
Et je n’ai pas été traité comme je le méritais.
28 Dieu a libéré mon âme pour qu’elle ne passe pas dans le gouffre,
Et ma vie verra (encore) la lumière.
29 Voilà tout ce que Dieu fait,
Deux fois, trois fois, avec l’homme.
30 Pour détourner son âme du gouffre,
Pour l’éclairer de la lumière des vivants.
31 Sois attentif, Job, écoute-moi !
Tais-toi, et c’est moi qui parlerai !
32 Si tu as quelque propos (à formuler), réponds-moi !
Parle, car je voudrais te rendre justice.
33 Sinon, toi, écoute-moi !
Tais-toi, et je t’enseignerai la sagesse.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.