×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Rois 3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Rois 3
Segond « Colombe »


Règne de Joram sur Israël

1 Yoram, fils d’Achab, régna sur Israël à Samarie, la dix-huitième année de Josaphat, roi de Juda. Il régna douze ans.
2 Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, non pas toutefois comme son père et sa mère. Il renversa le monument de Baal que son père avait fait
3 mais il s’attacha aux péchés de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël, et il ne s’en écarta pas.
4 Mécha, roi de Moab, était éleveur ; il payait au roi d’Israël un tribut de cent mille agneaux et de cent mille béliers avec leur laine.
5 À la mort d’Achab, le roi de Moab se révolta contre le roi d’Israël.
6 Le roi Yoram sortit alors de Samarie et passa en revue tout Israël.
7 Il se mit en marche et envoya dire à Josaphat, roi de Juda : Le roi de Moab s’est révolté contre moi ; iras-tu avec moi au combat contre Moab ? Josaphat répondit : J’y monterai, moi comme toi, mon peuple comme ton peuple, mes chevaux comme tes chevaux.
8 Il dit encore : Par quel chemin monterons-nous ? Yoram dit : Par le chemin du désert d’Édom.
9 Le roi d’Israël, le roi de Juda et le roi d’Édom partirent ; ils marchèrent pendant sept jours par une route détournée, mais il n’y eut plus d’eau pour le camp ni pour les bêtes qui les suivaient.
10 Alors le roi d’Israël dit : Hélas ! l’Éternel a appelé ces trois rois pour les livrer entre les mains de Moab.
11 Mais Josaphat dit : N’y a-t-il ici aucun prophète de l’Éternel, par qui nous puissions consulter l’Éternel ? L’un des serviteurs du roi d’Israël répondit : Il y a ici Élisée, fils de Chaphath, qui versait l’eau sur les mains d’Élie.
12 Josaphat dit : La parole de l’Éternel est avec lui. Le roi d’Israël, Josaphat et le roi d’Édom descendirent auprès de lui.
13 Élisée dit au roi d’Israël : Qu’ai-je à faire avec toi ? Va vers les prophètes de ton père et vers les prophètes de ta mère. Alors le roi d’Israël lui dit : Non ! car l’Éternel a convoqué ces trois rois pour les livrer entre les mains de Moab.
14 Élisée dit : L’Éternel des armées devant qui je me tiens, est vivant ! si je ne considérais la personne de Josaphat, roi de Juda, je ne ferais aucune attention à toi et je ne te regarderais même pas.
15 Maintenant, amenez-moi un musicien ; et comme le musicien jouait, la main de l’Éternel fut sur Élisée.
16 Il dit : Ainsi parle l’Éternel : Faites dans ce vallon des fosses, des fosses
17 Car ainsi parle l’Éternel : Vous ne verrez pas de vent et vous ne verrez pas de pluie, mais ce vallon se remplira d’eau et vous boirez, vous, vos troupeaux et votre bétail.
18 Mais cela est peu de chose aux yeux de l’Éternel : il livrera Moab entre vos mais
19 vous frapperez toutes les villes fortes et toutes les villes d’importance, vous abattrez tous les bons arbres, vous boucherez toutes les sources d’eau et vous causerez du dommage avec des pierres à tous les meilleurs terrains.
20 Or le matin, au moment de la présentation de l’offrande, voici que l’eau arriva du côté d’Édom, et le pays fut rempli d’eau.
21 Cependant, tous les Moabites ayant appris que les rois montaient pour les combattre, on mobilisa tous ceux en âge de porter les armes et même au-dessus, et ils se tinrent sur la frontière.
22 Ils se levèrent de bon matin, et quand le soleil brilla sur les eaux, les Moabites virent en face d’eux les eaux rouges comme du sang.
23 Ils dirent : C’est du sang ! Les rois ont tiré l’épée entre eux, ils se sont frappés les uns les autres ; maintenant, Moabites, au butin
24 Ils arrivèrent au camp d’Israël, mais Israël se leva et frappa Moab qui s’enfuit devant eux. Ils frappèrent le pays, ils frappèrent Moab.
25 Ils renversèrent les villes, ils jetèrent chacun sa pierre dans tous les meilleurs terrains et les en remplirent, ils bouchèrent toutes les sources d’eau et firent tomber tous les bons arbres ; il ne resta que les pierres de Qir-Harécheth, et les hommes armés de frondes l’encerclèrent et la frappèrent.
26 Le roi de Moab, voyant que le combat dépassait ses forces, prit avec lui sept cents hommes tirant l’épée pour se frayer un passage jusqu’au roi d’Édom ; mais ils ne le purent pas.
27 Il prit alors son fils premier-né, qui devait régner à sa place, et il l’offrit en holocauste sur la muraille. Une grande indignation s’empara alors d’Israël qui s’éloigna du roi de Moab et retourna dans son pays.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.