×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Paroles 21     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Paroles 21
André Chouraqui


1 Si une victime se trouve sur la glèbe que IHVH ton Elohïm te donne pour en hériter, tombée au champ sans que nul ne sache qui l’a frappée,
2 tes anciens, tes juges sortent. Ils mesurent vers les villes autour de la victime.
3 Et c’est la ville la plus proche de la victime, les anciens de cette ville prennent une génisse de bovins qui n’a pas encore servi, qui n’a pas tiré au joug.
4 Les anciens de cette ville font descendre la génisse vers un torrent constant qui ne sera ni travaillé ni ensemencé. Ils décollent la génisse au torrent, là.
5 Les desservants, les Benéi Lévi, avancent. Oui, IHVH ton Elohïm les a choisis pour officier et pour bénir au nom de IHVH. Tout litige, tout heurt, sera selon leur bouche.
6 Tous les anciens de cette ville, proches de la victime, baignent leurs mains sur la génisse décollée au torrent.
7 Ils répondent et disent :’Nos mains n’ont pas répandu ce sang. Nos yeux n’ont pas vu.
8 Absous ton peuple Israël que tu as racheté, IHVH ! Ne donne pas le sang innocent au sein de ton peuple Israël !’ Le sang sera absous pour eux.
9 « Et toi, brûle le sang innocent de ton sein ; oui, fais le droit aux yeux de IHVH. »
10 « Quand tu sortiras à la guerre contre ton ennemi, IHVH ton Elohïm le donnera en ta main ; tu captureras ses captifs ;  »
11 « et tu verras parmi ses captives une femme de belle tournure ; tu t’affectionneras d’elle et la prendras pour femme. »
12 Fais-la venir au milieu de ta maison, elle rasera sa tête, fera ses ongles,
13 écartera sa tunique de captive et habitera ta maison. Elle pleurera son père et sa mère, une lune de jours. Après quoi, tu viendras vers elle et l’épouseras : elle sera à toi pour femme.
14 Si tu ne la désires pas, renvoie-la à son être. Mais ne la vends pas, ne la vends pas contre argent, Tu ne t’en gerberas pas après l’avoir violentée.
15 Quand deux femmes seront à un homme, l’une aimée, l’autre haïe, et que l’aimée et la haïe enfanteront pour lui des fils, le fils aïné étant de la haïe,
16 et c’est le jour où il fera posséder à ses fils ce qui sera à lui, il ne pourra pas donner l’aïnesse au fils de l’aimée, en face du fils de la haïe, l’aïné.
17 Oui, il reconnaïtra pour aïné le fils de la haïe, pour lui donner double part de tout ce qui se trouvera chez lui. Oui, il est l’en-tête de sa virilité : à lui le droït d’aïnesse.
18 Quand il est à un homme un fils dévoyé et rebelle : il n’entend pas la voix de son père ni la voix de sa mère. Ils le corrigent, mais il ne les entend pas.
19 Son père et sa mère le saisissent et le font sortir vers les anciens de sa ville, vers la porte de son lieu.
20 « Ils disent aux anciens de sa ville : ‹ Notre fils est là, dévoyé et rebelle ; il n’entend pas notre voix, il est goinfre et buveur.’  »
21 Tous les hommes de sa ville le lapident avec des pierres. Il meurt. Brûle le mal de ton sein. Tout Israël entendra : ils frémiront.
22 Quand il sera contre un homme une faute, un jugement de mort, il sera mis à mort. Pends-le à un arbre.
23 Sa charogne ne nuitera pas sur l’arbre. Oui, tu l’enseveliras, tu l’enseveliras en ce jour. Oui, le pendu est en malédiction pour Elohïm. Ne souille pas ta glèbe que IHVH ton Elohïm te donne en possession.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf