×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / Esaïe 21.7     

Esaïe 21.7
Samuel Cahen


Prophétie sur la prise de Babylone

1 Massa sur le désert de l’occident. Comme les orages venant du midi pour bouleverser, ainsi cela viendra du désert, du pays terrible.
2 Une vision dure m’a été annoncée ; l’oppresseur opprime, le dévastateur dévaste, monte, Élame, fais le siège ; Médie, je fais cesser tous les soupirs.
3 C’est pourquoi mes reins sont pleins de douleur, des angoisses me saisissent comme les angoisses d’une femme en travail d’enfant ; crispé, je ne puis entendre, et d’effroi je ne puis voir.
4 Mon cœur est en défaillance, des terreurs m’effrayent, la nuit de mes plaisirs est convertie en frayeur pour moi.
5 On dresse la table, la garde veille, on mange, on boit. Debout, princes, huilez le bouclier !
6 Car ainsi me dit le Seigneur : Va, place l’observateur, qu’il annonce ce qu’il verra.
7 Il vit de la cavalerie, des cavaliers, deux à deux, des cavaliers sur des ânes, des cavaliers sur des chameaux ; il écoutait ce qu’il pouvait écouter, écoutait beaucoup.
8 Il s’écria comme un lion : Seigneur, je suis resté sur l’observatoire constamment pendant le jour, et je me suis tenu à mon poste toutes les nuits.
9 Et voici, il vient des chevaux montés par des hommes, deux cavaliers. Il recommença et dit : Tombée, tombée est Babel, et toutes les sculptures de ses dieux sont jetées, brisées par terre.
10 Peuple battu et foulé, ce que j’ai appris de la part de Ieovah Tsebaoth, Dieu d’Israel, je vous l’ai annoncé.

Prophétie contre Édom et l’Arabie

11 Massa sur Douma. On m’appelle de Séir : Gardien ! Que (reste-t-il) de la nuit ? Gardien, que (reste-t-il) de la nuit ?
12 Le gardien dit : Le matin arrive, et c’est encore la nuit : Voulez-vous demander, demandez, convertissez-vous, puis revenez.
13 Massa sur l’Arabie. Dans les broussailles de l’Arabie vous passez la nuit, caravanes de Dédane.
14 Portez de l’eau au-devant de celui qui sera altéré ; les habitants du pays de Témare viennent avec du pain au-devant du fuyard.
15 Car ils ont fui devant les glaives, devant le glaive tiré, devant l’arc tendu, devant la fureur de la guerre.
16 Car ainsi m’a dit le Seigneur : Encore un an, d’après les années des mercenaires, et toute la gloire de Kedar disparaît.
17 Le nombre restant des archers, les forts, fils de Kedar, sera peu considérable, car Ieovah, le Dieu d’Israel, l’a prononcé.

Cette Bible est dans le domaine public.