×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Ezéchiel 17.19     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ezéchiel 17.19
Traduction œcuménique de la Bible


Parabole des deux aigles

1 Il y eut une parole du Seigneur pour moi :
2 « Fils d’homme, pose une énigme et dis une parabole, pour la maison d’Israël.
3 Tu diras : Ainsi parle le Seigneur DIEU :
Le grand aigle
aux grandes ailes,
aux longues pennes,
au plumage épais
et chamarré,
vint au Liban.
Il ôta la pointe du cèdre,
4 arracha la cime de ses branches ;
il l’emporta dans un pays de marchands,
il la plaça dans une ville de commerçants.
5 Puis il prit de la semence de ce pays
et la déposa en terrain labouré ;
il la planta comme la pousse
d’un saule auprès des grandes eaux.
6 La semence germa,
devint une vigne florissante,
d’une espèce rampante ;
elle dirigeait vers lui son branchage,
et ses racines étaient sous lui.
Elle devint un cep,
produisit des sarments
et lança des branches.
7 Mais il y eut un grand aigle,
aux grandes ailes,
au plumage abondant.
Et voici que cette vigne
dirigea avec avidité ses racines vers lui,
pour qu’il l’arrose ;
elle tendit vers lui ses branches,
hors du terrain où elle était plantée.
8 C’est dans un champ excellent,
près des grandes eaux,
qu’elle avait été plantée,
pour produire des rameaux,
porter du fruit,
pour être une vigne magnifique.
9 Dis : Ainsi parle le Seigneur DIEU :
Pourra-t-elle prospérer ?
L’aigle ne va-t-il pas arracher ses racines,
laisser son fruit se flétrir,
et sécher ?
Toutes ses pousses arrachées sécheront.
Nul besoin d’un bras puissant,
ni de beaucoup de gens
pour la déraciner !
10 Une fois plantée, pourra-t-elle prospérer ?
Dès que le vent d’orient l’atteindra,
ne va-t-elle pas se dessécher complètement ?
Sur le terrain où elle devait pousser, elle séchera. »
11 II y eut une parole du Seigneur pour moi :
12 « Parle donc à cette engeance de rebelles : Ne savez-vous pas ce que cela signifie ?
Dis : Voici que le roi de Babylone est venu à Jérusalem ; il en a pris le roi et les chefs, il les a emmenés avec lui, à Babylone.
13 Il a pris quelqu’un de sang royal, a conclu une alliance avec lui ; il lui a imposé un serment de fidélité ; il a pris les notables du pays,
14 afin que le royaume reste petit, incapable de s’élever, qu’il garde son alliance dans la stabilité.
15 Mais il s’est révolté contre lui, en envoyant des messagers en Égypte, afin qu’elle lui donne des chevaux et beaucoup de soldats. Pourra-t-il prospérer ? Va-t-il réussir, celui qui a agi ainsi ? Il a rompu l’alliance et il s’en tirerait ?
16 Par ma vie — oracle du Seigneur DIEU — c’est dans le pays du roi qui l’a fait régner, envers qui il a été parjure et dont il a rompu l’alliance, c’est chez lui, en pleine Babylone, qu’il mourra.
17 Et ce n’est pas avec l’aide d’une grande armée et d’un vaste rassemblement que le Pharaon pourra agir en sa faveur, au moment du combat, au moment où on élèvera un remblai, où on fera des terrassements pour massacrer une foule de gens.
18 Il a été parjure en rompant l’alliance ; il avait bien donné sa main, mais il a commis toutes ces fautes : il ne réussira pas.
19 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur DIEU :
Par ma vie, le serment de fidélité qu’il a méprisé,
l’alliance qu’il a rompue,
je les fais retomber sur sa tête.

20 J’étends sur lui mon filet
et il sera pris dans mes rets.
Je l’emmènerai à Babylone, je le jugerai là-bas pour l’infidélité qu’il a commise contre moi.
21 Quant à l’élite entière de tous ses escadrons, ils tomberont par l’épée ; les rescapés seront dispersés à tous vents ; alors vous saurez que moi, le Seigneur, j’ai parlé.
22 Ainsi parle le Seigneur DIEU :
Moi, je prends à la pointe du cèdre altier — et je plante — ,
j’arrache à la cime de ses branches un rameau tendre ;
je le plante moi-même,
sur une montagne haute, surélevée.
23 Je le plante sur une montagne élevée d’Israël.
Il portera des rameaux, produira du fruit,
deviendra un cèdre magnifique.
Toutes sortes d’oiseaux y demeureront,
ils demeureront à l’ombre de ses branches.
24 Alors tous les arbres des champs connaîtront
que je suis le Seigneur,
qui fait ramper l’arbre élevé,
élève l’arbre qui rampe,
dessèche l’arbre vert,
et fait fleurir l’arbre sec.
Moi, le Seigneur, je parle et j’accomplis. »

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988