×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Esaïe 21     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esaïe 21
Bible du Semeur


Contre Babylone

1 Menace sur le désert maritime : Tel l’ouragan traversant le Néguev,
l’envahisseur vient du désert, d’un pays redoutable.

2 Une révélation terrible m’a été faite,
où le traître trahit, le destructeur détruit.
Attaquez, Élamites ! Assiégez, vous les Mèdes !
Je vais faire cesser tous les gémissements.

3 C’est pourquoi, des frissons me parcourent le dos,
des douleurs m’ont saisi
comme une femme en couches
et je suis abattu, je ne peux plus entendre,
l’effroi m’ôte la vue.

4 Mon esprit est troublé,
je tremble de frayeur.
Le soir tant attendu
est devenu pour moi un objet d’épouvante.

5 On prépare une table ;
d’une nappe, on la couvre,
on mange, on boit.
Soudain, un cri d’effroi : Levez-vous, capitaines !
Graissez vos boucliers !

6 Voici comment m’a parlé le Seigneur :
« Va poster un guetteur,
qu’il dise ce qu’il voit.

7 S’il voit un char
attelé d’une paire de chevaux
et des cavaliers sur des ânes,
d’autres sur des chameaux,
qu’il les observe bien, redoublant d’attention. »

8 Le guetteur a crié :
« Mon seigneur, je me tiens tout le jour aux aguets,
et je veille les nuits entières, à mon poste de garde.

9 Et voici : quelqu’un vient, un homme sur un char
tiré par deux chevaux.
Il prend la parole et il dit :
“Elle est tombée, Babylone est tombée,
et toutes les statues de ses divinités
sont là, brisées, par terre !” »

10 Ô toi mon peuple, qu’on a battu comme du grain sur l’aire,
ce que j’ai entendu de l’Éternel, le Seigneur des armées célestes,
je vous l’ai déclaré.

Contre Douma et l’Arabie

11 Menace sur Douma : On me crie de Séïr ;
« Veilleur, que dis-tu de la nuit ?
Veilleur, que dis-tu de la nuit ? »

12 Et le veilleur répond :
« Le matin vient, et la nuit vient aussi.
Si vous voulez poser des questions, posez-les,
convertissez-vous et venez. »

13 Menace sur l’Arabie : Ô caravanes de Dedân,
vous passerez la nuit dans les forêts de l’Arabie.

14 Allez à la rencontre de celui qui a soif et portez-lui de l’eau ;
habitants de Téma,
allez au-devant des fuyards avec le pain qui leur est nécessaire.

15 Car ils se sont enfuis devant les épées dégainées
et devant l’arc bandé,
devant le combat violent.

16 Voici comment le Seigneur m’a parlé :
« Dans un délai d’un an compté comme l’on compte
l’année d’un mercenaire,
toute la gloire de Qédar sera anéantie.

17 Et il ne restera qu’une poignée infime d’archers et de guerriers chez les gens de Qédar. »
Car l’Éternel, le Dieu d’Israël, a parlé.


Texte de la Version Semeur 1992
Copyright © Société Biblique Internationale. Tous droits réservés.