×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  Ezéchiel 33.22     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ezéchiel 33.22
Lemaistre de Sacy


Perspectives de restauration

Le rôle de sentinelle du prophète

1 Le Seigneur me dit encore ces paroles :
2 Fils de l’homme, parlez aux enfants de votre peuple, et dites-leur : Lorsque j’aurai fait venir l’épée sur une terre, et que le peuple de cette terre prenant l’un des derniers d’entre eux, l’aura établi pour leur servir de sentinelle ;
3 et que cet homme ensuite voyant l’épée qui vient fondre sur ce pays-là, sonne de la trompette, et en avertisse le peuple ;
4 si celui qui a entendu le son de la trompette ne se tient pas sur ses gardes, et que l’épée survenant, l’emporte et le tue , quel que puisse être cet homme, son sang retombera sur sa tête.
5 Il a entendu le son de la trompette, et il ne s’est pas tenu sur ses gardes ; il sera responsable de son sang ; mais s’il se tient sur ses gardes, il sauvera sa propre vie.
6 Si la sentinelle voyant venir l’épée ne sonne point de la trompette, et que le peuple ne se tenant point sur ses gardes, l’épée vienne et leur ôte la vie ; ils seront pour eux surpris dans leur iniquité ; mais néanmoins je redemanderai leur sang à la sentinelle.
7 Fils de l’homme, vous êtes celui que j’ai établi pour servir de sentinelle à la maison d’Israël : vous écouterez donc les paroles de ma bouche ; et vous leur annoncerez ce que je vous aurai dit.
8 Si lorsque je dirai à l’impie, Impie, vous mourrez très-certainement ; vous ne parlez point à l’impie, afin qu’il se retire de sa mauvaise voie ; et qu’il meure ensuite dans son iniquité ; je vous redemanderai son sang à vous-même.
9 Mais si vous avertissez l’impie qu’il se convertisse et qu’il quitte sa mauvaise voie, et que lui néanmoins ne se convertisse point et ne la quitte point, il mourra dans son iniquité, et vous aurez délivré votre âme.
10 Vous donc, fils de l’homme, dites à la maison d’Israël : Voici la manière dont vous avez accoutumé de parler : Nos iniquités, dites-vous, et nos péchés sont sur nous : nous séchons et nous languissons dans le péché ; comment donc pourrions-nous vivre ?
11 Dites-leur ces paroles : Je jure par moi-même, dit le Seigneur Dieu, que je ne veux point la mort de l’impie, mais que je veux que l’impie se convertisse, qu’il quitte sa mauvaise voie, et qu’il vive. Convertissez-vous, convertissez-vous, quittez vos voies toutes corrompues : pourquoi mourrez-vous, maison d’Israël ?
12 Vous donc, fils de l’homme, dites aux enfants de mon peuple : En quelque jour que le juste pèche, sa justice ne le délivrera point : et en quelque jour que l’impie se convertisse, son impiété ne lui nuira point : et en quelque jour que le juste vienne à pécher, il ne pourra point vivre dans la justice.
13 Si après que j’aurai dit au juste qu’il vivra très-certainement, il met sa confiance dans sa propre justice, et commet l’iniquité ; toutes ses œuvres justes seront mises en oubli, et il mourra lui-même dans l’iniquité qu’il aura commise.
14 Si après que j’aurai dit à l’impie, Vous mourrez très-certainement ; il fait pénitence de son péché, et il agit selon la droiture et la justice ;
15 si cet impie rend le gage qu’on lui avait confié ; s’il restitue le bien qu’il avait ravi ; s’il marche dans la voie des commandements de la vie ; et s’il ne fait rien d’injuste, il vivra très-assurément, et ne mourra point.
16 Tous les péchés qu’il avait commis ne lui seront point imputés ; il a fait ce qui était droit et juste, et ainsi il vivra très-certainement.
17 Les enfants de votre peuple ont répondu sur cela, La voie du Seigneur n’est pas juste et équitable ; mais c’est leur voie qui est injuste.
18 Car lorsque le juste aura abandonné sa propre justice, et qu’il aura commis des œuvres d’iniquité, il y trouvera la mort.
19 Au contraire, lorsque l’impie aura quitté son impiété, et qu’il aura fait ce qui est droit et juste, il vivra dans sa justice.
20 Et néanmoins vous dites : La voie du Seigneur n’est pas droite. Maison d’Israël, je jugerai chacun de vous selon ses propres voies.

Raisons de la prise de Jérusalem

21 Le cinquième jour du dixième mois, la douzième année depuis que nous avions été emmenés captifs, un homme qui avait fui de Jérusalem, vint me trouver, et me dit : La ville a été ruinée.
22 Or la main du Seigneur s’était fait sentir à moi le soir de devant le jour où arriva cet homme qui avait fui de Jérusalem : et le Seigneur m’avait ouvert la bouche jusqu’à ce que cet homme vînt me trouver le matin ; et la bouche m’ayant été ouverte, je ne demeurai plus dans le silence.
23 Le Seigneur me parla encore, et me dit :
24 Fils de l’homme, ceux qui habitent dans ces maisons ruinées sur la terre d’Israël disent maintenant : Abraham n’était qu’un seul homme, et il a reçu cette terre pour la posséder comme son héritage ; nous autres, nous sommes en grand nombre, et c’est à nous qu’ elle a été donnée pour la posséder.
25 Dites-leur donc ceci : Voici ce que dit le Seigneur Dieu : Posséderez-vous cette terre comme votre héritage, vous qui mangez des viandes avec le sang, qui levez vos yeux vers vos impuretés et vos idoles, et qui répandez le sang des hommes ?
26 Vous avez toujours été prêts à tirer l’épée ; vous avez commis des abominations ; chacun de vous a violé la femme de son prochain ; et après cela , vous posséderez cette terre comme votre héritage ?
27 Vous leur direz donc : Voici ce que dit le Seigneur Dieu : Je jure par moi-même, que ceux qui habitent dans ces lieux ruinés périront par l’épée ; que ceux qui sont dans les champs seront livrés aux bêtes pour en être dévorés ; et que ceux qui se sont retirés dans les lieux forts et dans les cavernes, mourront de peste.
28 Je réduirai cette terre en une solitude et en un désert : sa force altière et superbe sera détruite, et les montagnes d’Israël seront désolées, sans qu’il y ait plus personne qui y passe.
29 Et ils sauront que c’est moi qui suis le Seigneur, lorsque j’aurai rendu ainsi cette terre déserte et abandonnée, à cause de toutes les abominations qu’ils y ont commises.
30 Quant à vous, fils de l’homme, les enfants de votre peuple qui parlent de vous le long des murs, et aux portes de leurs maisons, se disent l’un à l’autre : Allons entendre quelle est la parole qui sort de la bouche du Seigneur.
31 Ils viennent à vous comme un peuple qui s’assemble en foule, et ils s’asseyent devant vous comme étant mon peuple : mais ils écoutent vos paroles, et ils n’en font rien ; parce qu’ils les changent en des cantiques qu’ils repassent dans leur bouche pendant que leur cœur suit leur avarice.
32 Vous êtes à leur égard comme un air de musique qui se chante d’une manière douce et agréable. C’est ainsi qu’ils entendent vos paroles avec plaisir, sans faire néanmoins ce que vous leur dites.
33 Mais quand ce qui aura été prédit par vous sera arrivé, comme il est tout près d’arriver, c’est alors qu’ils sauront qu’il y aura eu un prophète parmi eux.

Cette Bible est dans le domaine public.