×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Rois 6     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Rois 6
Nouvelle Bible Segond


1 Les prophètes dirent à Elisée : Le lieu où nous sommes assis devant toi est trop étroit pour nous.
2 S’il te plaît, allons jusqu’au Jourdain ; nous y prendrons chacun une poutre et nous nous ferons là un lieu pour y tenir séance. Il répondit : Allez !
3 L’un d’eux dit : Accepte de venir avec nous, je te prie ! Il répondit : J’irai.
4 Il alla donc avec eux. Arrivés au Jourdain, ils coupèrent des arbres.
5 Comme l’un d’eux abattait une poutre, le fer tomba dans l’eau. Il s’écria : Ah ! maître, il était emprunté !
6 L’homme de Dieu dit : Où est–il tombé ? Il lui montra l’endroit. Alors Elisée coupa un morceau de bois, le jeta au même endroit et fit flotter le fer.
7 Puis il dit : Reprends–le ! L’autre tendit la main et le prit.
8 Le roi d’Aram était en guerre contre Israël ; il tint conseil avec les gens de sa cour et dit : J’établirai mon campement à tel et tel endroit.
9 Mais l’homme de Dieu fit dire au roi d’Israël : Garde–toi de passer par ce lieu ; les Araméens y descendent.
10 Alors le roi d’Israël envoya des gens à l’endroit que l’homme de Dieu lui avait indiqué, pour y monter la garde. Cela se produisit plusieurs fois.
11 Le roi d’Aram eut le cœur troublé par cette affaire. Il appela les gens de sa cour et leur dit : Ne me direz–vous pas qui, parmi les nôtres, travaille pour le roi d’Israël ?
12 L’un eux répondit : Personne, ô roi ! C’est Elisée, le prophète qui est en Israël, qui rapporte au roi d’Israël les paroles que tu prononces dans ta chambre à coucher.
13 Le roi dit : Allez voir où il est, et je l’enverrai prendre. On vint lui dire : Il est à Dotân.
14 Il y envoya des chevaux, des chars et une forte troupe, qui arrivèrent de nuit et encerclèrent la ville.
15 L’auxiliaire de l’homme de Dieu se leva de bonne heure et sortit. Une troupe cernait la ville, avec des chevaux et des chars. Le serviteur dit à l’homme de Dieu : Ah ! maître, comment ferons–nous ?
16 Il répondit : N’aie pas peur, car ceux qui sont avec nous sont plus nombreux que ceux qui sont avec eux.
17 Elisée pria : SEIGNEUR, ouvre ses yeux, je t’en prie, pour qu’il voie ! Le SEIGNEUR ouvrit les yeux du serviteur, et il vit : la montagne était pleine de chevaux et de chars de feu, tout autour d’Elisée.
18 Les Araméens descendirent vers Elisée. Celui–ci pria le SEIGNEUR, en disant : Frappe cette troupe de cécité, je t’en prie ! Il les frappa de cécité, selon la parole d’Elisée.
19 Elisée leur dit : Ce n’est pas ce chemin–ci, ce n’est pas cette ville–ci ! Suivez–moi, je vous conduirai à l’homme que vous cherchez ! Il les conduisit à Samarie.
20 Lorsqu’ils furent entrés dans Samarie, Elisée dit : SEIGNEUR, ouvre les yeux de ces gens, pour qu’ils voient ! Le SEIGNEUR ouvrit leurs yeux, et ils virent qu’ils étaient dans Samarie.
21 Le roi d’Israël, en les voyant, dit à Elisée : Dois–je les abattre, dois–je les abattre, père ?
22 Il lui répondit : Tu ne les abattras pas ; abats–tu ceux que tu emmènes captifs avec ton épée et ton arc ? Mets devant eux du pain et de l’eau, afin qu’ils mangent et boivent. Qu’ils s’en aillent ensuite chez leur seigneur.
23 Le roi d’Israël leur fit servir un grand repas, et ils mangèrent et burent ; puis il les laissa partir, et ils s’en allèrent vers leur seigneur. Les troupes araméennes ne revinrent plus dans le pays d’Israël.

Siège et délivrance de Samarie

24 Après cela, Ben–Hadad, roi d’Aram, rassembla toutes ses troupes et vint assiéger Samarie.
25 Il y eut une grande famine dans Samarie. Le siège fut tel qu’une tête d’âne finit par valoir quatre–vingts pièces d’argent, et le quart d’un qab de fiente de pigeon cinq pièces d’argent.
26 Le roi d’Israël vint à passer sur la muraille, et une femme lui cria : Sauve–nous, ô roi, mon seigneur !
27 Il répondit : Si le SEIGNEUR ne te sauve pas, avec quoi te sauverais–je ? Avec le produit de l’aire ou du pressoir ?
28 Le roi lui dit encore : Qu’as–tu ? Elle répondit : Cette femme–là m’a dit : « Donne ton fils ; nous le mangerons aujourd’hui, et demain nous mangerons mon fils ! »
29 Nous avons fait cuire mon fils, et nous l’avons mangé. Le jour suivant, je lui ai dit : « Donne ton fils, que nous le mangions ! » Mais elle a caché son fils.
30 Lorsque le roi entendit les paroles de cette femme, il déchira ses vêtements. Comme il passait sur la muraille, le peuple vit qu’il avait par–dessous un sac sur le corps.
31 Le roi disait : Que Dieu me fasse ceci et qu’il y ajoute cela, si la tête d’Elisée, fils de Shaphath, reste aujourd’hui sur lui !
32 Or Elisée était assis chez lui, et les anciens étaient assis auprès de lui. Le roi envoya un homme de son entourage. Mais avant que le messager soit arrivé, Elisée avait dit aux anciens : Vous voyez, ce fils de meurtrier envoie quelqu’un pour me couper la tête ! Regardez. Quand le messager arrivera, fermez la porte et repoussez–le avec la porte. Le bruit des pas de son maître n’est–il pas derrière lui ?
33 Il leur parlait encore que déjà le messager était descendu vers lui ; il disait : Ce malheur vient du SEIGNEUR ! Que puis–je encore attendre du SEIGNEUR ?

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.