×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Louis Segond + Strongs  / Romains 15.20  / strong 245     

Romains 15.20
Louis Segond + Strongs


1 Nous qui sommes forts, nous devons supporter les faiblesses de ceux qui ne le sont pas, et ne pas nous complaire en nous-mêmes.
2 Que chacun de nous complaise au prochain pour ce qui est bien en vue de l’édification.
3 Car Christ ne s’est point complu en lui-même, mais, selon qu’il est écrit : Les outrages de ceux qui tinsultent sont tombés sur moi.
4 Or, tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Ecritures, nous possédions l’espérance.
5 Que le Dieu de la persévérance et de la consolation vous donne d’avoir les mêmes sentiments les uns envers les autres selon Jésus-Christ,
6 afin que tous ensemble, dune seule bouche, vous glorifiiez le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ.
7 Accueillez-vous donc les uns les autres, comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu.
8 Je dis, en effet, que Christ a été serviteur des circoncis, pour prouver la véracité de Dieu en confirmant les promesses faites aux pères,
9 tandis que les païens glorifient Dieu à cause de sa miséricorde, selon qu’il est écrit : C’est pourquoi je te louerai parmi les nations, Et je chanterai à la gloire de ton nom.
10 Il est dit encore : Nations, réjouissez-vous avec son peuple !
11 Et encore : Louez le Seigneur, vous toutes les nations , Célébrez-le, vous tous les peuples !
12 Esaïe dit aussi : Il sortira d’Isaï un rejeton , Qui se lèvera pour régner sur les nations ; Les nations espéreront en lui.
13 Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit !

Ministère et projets de Paul

14 Pour ce qui vous concerne, mes frères , je suis moi-même persuadé que vous êtes pleins de bonnes dispositions, remplis de toute connaissance, et capables de vous exhorter les uns les autres.
15 Cependant, à certains égards, je vous ai écrit avec une sorte de hardiesse, comme pour réveiller vos souvenirs, à cause de la grâce que Dieu m’a faite
16 d’être ministre de Jésus-Christ parmi les païens, m’acquittant du divin service de l’Evangile de Dieu, afin que les païens lui soient une offrande agréable, étant sanctifiée par l’Esprit-Saint.
17 J’ai donc sujet de me glorifier en Jésus-Christ, pour ce qui regarde les choses de Dieu.
18 Car je noserais mentionner aucune chose que Christ n’ait pas faite par moi pour amener les païens à l’obéissance, par la parole et par les actes,
19 par la puissance des miracles et des prodiges, par la puissance de l’Esprit de Dieu, en sorte que, depuis Jérusalem et les pays voisins jusqu’en Illyrie, j’ai abondamment répandu l’Evangile de Christ.
20 Et je me suis fait honneur d’annoncer l’Evangile Christ n’avait point été nommé, afin de ne pas bâtir sur le fondement d’autrui,
21 selon qu’il est écrit : Ceux à qui il n’avait point été annoncé verront, Et ceux qui n’en avaient point entendu parler comprendront.
22 C’est ce qui m’a souvent empêché d’aller vers vous.
23 Mais maintenant, n’ayant plus rien qui me retienne dans ces contrées, et ayant depuis plusieurs années le désir d’aller vers vous,
24 j’espère vous voir en passant, quand je me rendrai en Espagne, et y être accompagné par vous, après que j’aurai satisfait en partie mon désir de me trouver chez vous.
25 Présentement je vais à Jérusalem, pour le service des saints.
26 Car la Macédoine et l’Achaïe ont bien voulu simposer une contribution en faveur des pauvres parmi les saints de Jérusalem.
27 Elles l’ont bien voulu, et elles le leur devaient ; car si les païens ont eu part à leurs avantages spirituels, ils doivent aussi les assister dans les choses temporelles.
28 Dès que j’aurai terminé cette affaire et que je leur aurai remis ces dons, je partirai pour l’Espagne et passerai chez vous.
29 Je sais qu’en allant vers vous, c’est avec une pleine bénédiction de Christ que j’irai.
30 Je vous exhorte, frères, par notre Seigneur Jésus-Christ et par l’amour de l’Esprit, à combattre avec moi, en adressant à Dieu des prières en ma faveur,
31 afin que je sois délivré des incrédules de la Judée, et que les dons que je porte à Jérusalem soient agréés des saints,
32 en sorte que j’arrive chez vous avec joie, si c’est la volonté de Dieu, et que je jouisse au milieu de vous de quelque repos.
33 Que le Dieu de paix soit avec vous tous ! Amen !

Code strong pour « allotrios »

Strong numéro : 245 Parcourir le lexique
Mot original Origine du mot
ἀλλότριος, ία, ιον

Vient de 243

Mot translittéré Entrée du TDNT

allotrios

1:265,43

Prononciation phonétique Type de mot

(al-lot’-ree-os)   

Adjectif

Définition :
  1. appartenant à d’autres.
  2. étranger, pas de notre famille, un ennemi.
Traduit dans la Louis Segond par :

étranger(s), étrangère(s), autrui, d’autres, 14

Concordance :

Matthieu 17.25
Oui, dit-il . Et quand il fut entré dans la maison, Jésus le prévint , et dit : Que t ’en semble , Simon ? Les rois de la terre, de qui perçoivent-ils des tributs ou des impôts ? de leurs fils, ou des étrangers 245?

Matthieu 17.26
Il lui dit : Des étrangers 245. Et Jésus lui répondit : Les fils en sont donc exempts.

Luc 16.12
Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui 245, qui vous donnera ce qui est à vous ?

Jean 10.5
Elles ne suivront point un étranger 245; mais elles fuiront loin de lui, parce qu ’elles ne connaissent pas la voix des étrangers 245.

Actes 7.6
Dieu parla ainsi : Sa postérité séjournera   dans un pays étranger 245; on la réduira en servitude et on la maltraitera pendant quatre cents ans.

Romains 14.4
Qui es -tu, toi qui juges un serviteur d’autrui 245? S’il se tient debout , ou s’il tombe , cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout , car le Seigneur a le pouvoir de l ’affermir .

Romains 15.20
Et je me suis fait honneur d’annoncer l’Évangile là où Christ   n’avait point été nommé , afin de ne pas bâtir sur le fondement d’autrui 245,

2 Corinthiens 10.15
Ce n’est pas hors de toute mesure, ce n’est pas des travaux d’autrui 245, que nous nous glorifions ; mais c’est avec l’espérance, si votre foi augmente , de grandir encore d’avantage parmi vous, selon les limites qui nous sont assignées ,

2 Corinthiens 10.16
et d’annoncer l’Évangile au delà de chez vous, sans nous glorifier de ce qui a été fait dans les limites assignées à d’autres 245.

1 Timothée 5.22
N’impose les mains à personne avec précipitation, et ne participe pas aux péchés d’autrui 245; toi-même, conserve -toi pur.

Hébreux 9.25
Et ce n’est pas pour s’offrir lui-même plusieurs fois qu ’il y est entré, comme le souverain sacrificateur entre chaque année dans le sanctuaire avec du sang étranger 245;

Hébreux 11.9
C’est par la foi qu’il vint s’établir dans la terre promise comme dans une terre étrangère 245, habitant sous des tentes, ainsi qu’Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse.

Hébreux 11.34
éteignirent la puissance du feu, échappèrent au tranchant de l’épée, guérirent de leurs maladies , furent vaillants à la guerre, mirent en fuite des armées étrangères 245.


Cette Bible est dans le domaine public.