×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Lausanne  /  Juges 8.27     

Juges 8.27
Lausanne


1 Et les hommes d’Éphraïm lui dirent : Pourquoi nous as-tu fait cette injure{Héb. cette chose.} de ne pas nous appeler quand tu es allé faire la guerre à Madian ? Et ils le querellèrent avec violence.
2 Et il leur dit : Qu’ai-je fait maintenant, en comparaison de vous ? Les grappillages d’Éphraïm ne sont-ils pas meilleurs que la vendange d’Abiézer ?
3 C’est entre vos mains que Dieu a livré les chefs de Madian, Oreb et Zéeb. Et qu’ai-je pu faire en comparaison de vous ? Alors leur esprit s’apaisa à son égard, quand il eut dit cette parole.
4 Et Gédéon arriva au Jourdain ; et il le passa, lui et les trois cents hommes qui étaient avec lui, fatigués, mais [toujours] poursuivant.
5 Et il dit aux gens de Souccoth : Donnez, je vous prie, des pains{Héb. des gâteaux de pain.} au peuple qui me suit, car ils sont fatigués ; et je poursuis Zébach et Tsalmounna, rois de Madian.
6 Et les chefs de Souccoth dirent : Est-ce que la paume des mains de Zébach et de Tsalmounna est maintenant en ta main, pour que nous donnions du pain à ton armée ?
7 Et Gédéon dit : C’est pourquoi, quand l’Éternel aura livré Zébach et Tsalmounna en ma main, je broierai votre chair avec les épines du désert, et avec des chardons.
8 Et il monta de là à Pénouel, et il leur parla de la même manière. Et les gens de Pénouel lui répondirent comme les gens de Souccoth avaient répondu.
9 Et il parla aussi aux hommes de Pénouel, en disant : Quand je reviendrai en paix, je démolirai cette tour.
10 Cependant Zébach et Tsalmounna étaient à Karkor, et leurs camps étaient avec eux, environ quinze mille hommes, tous ceux qui demeuraient de reste de tout le camp des fils de l’Orient ; et ceux qui étaient tombés étaient cent vingt mille hommes tirant l’épée.
11 Et Gédéon monta par le chemin de ceux qui habitent les tentes, à l’orient de Nobach et de Jogbha, et il frappa le camp, pendant que le camp était en sécurité.
12 Et Zébach et Tsalmounna s’enfuirent, et il les poursuivit, et il s’empara des deux rois de Madian, Zébach et Tsalmounna, et il mit tout le camp en épouvante.
13 Et Gédéon, fils de Joas, revint de la bataille par la montée de Hérès.
14 Et il s’empara d’un jeune garçon d’entre les gens de Souccoth, et il l’interrogea ; et il lui donna par écrit les chefs de Souccoth et ses anciens, soixante et dix-sept hommes.
15 Et il vint vers les gens de Souccoth, et dit : Voici Zébach et Tsalmounna, au sujet desquels vous m’avez outragé, en disant : Est-ce que la paume des mains de Zébach et de Tsalmounna est maintenant en ta main, pour que nous donnions du pain à tes hommes fatigués ?
16 Et il prit les anciens de la ville, et des épines du désert et des chardons, et il s’en servit pour corriger les gens de Souccoth.
17 Il démolit aussi la tour de Pénouel, et tua les hommes de la ville.
18 Et il dit à Zébach et à Tsalmounna : Comment [étaient] les hommes que vous tuâtes au Thabor ? Et ils dirent : Tel que tu es, tels ils étaient : chacun avait comme la taille d’un fils de roi.
19 Et il dit : C’étaient mes frères, les fils de ma mère. L’Éternel est vivant, que si vous les eussiez laissés vivre, je ne vous tuerais pas !
20 Et il dit à Jéther, son premier-né : Lève-toi, tue-les. Mais le jeune homme ne tirait pas son épée, parce qu’il craignait, car il était encore un jeune homme.
21 Et Zébach lui dit, ainsi que Tsalmounna : Lève-toi, toi-même, et jette-toi sur nous ; car tel est l’homme, telle est sa force. Et Gédéon se leva, et tua Zébach et Tsalmounna, et il prit les croissants qui étaient aux cous de leurs chameaux.
22 Et les hommes d’Israël dirent à Gédéon : Domine sur nous, et toi, et ton fils, et le fils de ton fils, car tu nous as sauvés de la main de Madian.
23 Et Gédéon leur dit : Je ne dominerai point, moi, sur vous, et mon fils ne dominera point sur vous : l’Éternel dominera sur vous.
24 Et Gédéon leur dit : Je vous ferai une demande, c’est que vous me donniez chacun les boucles de son butin. Car [les ennemis] avaient des boucles d’or, parce qu’ils étaient Ismaélites.
25 Et ils dirent : Nous les donnerons volontiers. Et ils étendirent un manteau, et chacun y jeta les boucles de son butin.
26 Et le poids des boucles d’or qu’il demanda, fut de mille sept cents [sicles] d’or, sans les croissants, et les pendants d’oreilles, et les vêtements d’écarlate qui étaient sur les rois de Madian, et sans les colliers qui étaient aux cous de leurs chameaux.
27 Et Gédéon en fit un éphod, qu’il plaça dans sa ville, à Ophra. Et tout Israël s’y prostitua après lui ; et il fut en piège à Gédéon et à toute sa maison.
28 Et Madian dut plier devant les fils d’Israël, et il ne leva plus la tête ; et la terre fut tranquille quarante ans, dans les jours de Gédéon.
29 Et Jeroubbaal, fils de Joas, s’en alla, et demeura dans sa maison.
30 Et Gédéon eut soixante et dix fils, sortis de sa hanche, car il eut beaucoup de femmes.
31 Et sa concubine, qui était à Sichem, lui enfanta, elle aussi, un fils, et on l’appela du nom d’Abimélec.
32 Et Gédéon, fils de Joas, mourut après une bonne vieillesse, et il fut enterré dans le sépulcre de Joas, son père, à Ophra des Abiézérites.

Violences d’Abimélec

33 Et quand Gédéon fut mort, il arriva que les fils d’Israël recommencèrent à se prostituer après les Baals, et ils s’établirent Baal-berith pour Dieu.
34 Et les fils d’Israël ne se souvinrent pas de l’Éternel, leur Dieu, qui les avait retirés de la main de tous leurs ennemis d’alentour.
35 Et ils n’usèrent point de gratitude envers la maison de Jeroubbaal, de Gédéon, selon tout le bien qu’il avait fait à Israël.

Cette Bible est dans le domaine public.