×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Pierre 3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Pierre 3
Segond « Colombe »


Le retour du Seigneur

1 Voici déjà, bien-aimés, la seconde lettre que je vous écris. En toutes deux, je fais appel à des souvenirs, pour éveiller en vous une claire intelligence.
2 afin que vous vous souveniez des prédictions des saints prophètes et du commandement du Seigneur et Sauveur (transmis) par vos apôtres.
3 Sachez avant tout, que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs pleins de raillerie, qui marcheront selon leurs propres convoitise.
4 et diront : Où est la promesse de son avènement ? Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme depuis le commencement de la création.
5 En effet, ils oublient volontairement qu’il y eut, autrefois, des cieux et une terre qui, du milieu de l’eau et formée par l’eau, surgit à la parole de Dieu.
6 et que, par les mêmes causes, le monde d’alors périt submergé par l’eau
7 mais, par la même parole, les cieux et la terre actuels sont gardés en réserve pour le feu, en vue du jour du jugement et de la perdition des impies.
8 Mais il est un point que vous ne devez pas oublier, bien-aimés : c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans et mille ans sont comme un jour ;
9 le Seigneur ne retarde pas (l’accomplissement de) sa promesse, comme quelques-uns le pensent. Il use de patience envers vous, il ne veut pas qu’aucun périsse, mais (il veut) que tous arrivent à la repentance.
10 Le jour du Seigneur viendra comme un voleur. En ce jour-là, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre, avec les œuvres qu’elle renferme, sera consumée.
11 Puisque tout cela est en voie de dissolution, combien votre conduite et votre piété doivent être saintes
12 Attendez et hâtez l’avènement du jour de Dieu, où les cieux enflammés se dissoudront et où les éléments embrasés se fondront.
13 Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre où la justice habitera.
14 C’est pourquoi, bien-aimés, dans cette attente, efforcez-vous d’être trouvés par lui sans tache et sans défaut dans la paix.
15 Considérez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l’a aussi écrit selon la sagesse qui lui a été donnée.
16 C’est ce qu’il fait dans toutes les lettres où il parle de ces sujets, et où se trouvent des passages difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme elles le font du reste des Écritures, pour leur propre perdition.
17 Vous donc, bien-aimés, qui êtes prévenus, soyez sur vos gardes, de peur qu’entraînés par l’égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté.
18 mais croissez dans la grâce et la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. À lui la gloire, maintenant et jusqu’au jour de l’éternité !

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.