×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Ezéchiel 26     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ezéchiel 26
Segond « Colombe »


Sur Tyr

1 La onzième année, le 1er du mois, la parole de l’Éternel me fut adressée en ces mots :
2 Fils d’homme,
Parce que Tyr a dit contre Jérusalem :
Ah ! Ah !
Elle est brisée, la porte des peuples !
Elle se tourne vers moi,
Je me remplirai, elle est déserte !
À cause de cela, ainsi parle le Seigneur, l’Éternel :
3 Me voici contre toi, Tyr !
Je ferai monter contre toi des nations nombreuses,
Comme la mer fait monter ses flots.
4 Elles détruiront les murailles de Tyr,
Elles abattront ses tours,
Et j’en raclerai la poussière ;
Je ferai d’elle un rocher nu ;
5 Elle sera dans la mer un lieu où l’on étendra les filets ;
Car c’est moi qui ai parlé,
— Oracle du Seigneur, l’Éternel.
Elle sera la proie des nations
6 Ses filles qui sont dans les campagnes
Seront tuées par l’épée
Et l’on reconnaîtra que je suis l’Éternel.
7 Car ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Voici que j’amène du nord contre Tyr Neboukadnetsar, roi de Babylone, le roi des rois, avec des chevaux, des chars, des cavaliers, un rassemblement et un peuple nombreux.
8 Il tuera par l’épée tes filles qui sont dans les campagnes ; il fera contre toi des retranchements, élèvera contre toi des terrasses et dressera contre toi le grand bouclier.
9 Il dirigera les coups de son bélier contre tes murailles, et renversera tes tours avec ses machines.
10 La foule de ses chevaux te couvrira de poussière ; tes murailles trembleront au bruit des cavaliers, des roues et des chars, lorsqu’il entrera dans tes portes comme on entre dans une ville conquise.
11 Il foulera toutes tes rues avec les sabots de ses chevaux, il tuera ton peuple par l’épée, et les stèles (symboles) de ta puissance s’écraseront à terre.
12 On prendra tes richesses, on pillera tes marchandises comme butin, on abattra tes murailles, on renversera tes maisons de plaisance et l’on jettera au milieu des eaux tes pierres, ton bois et ta poussière.
13 Je ferai cesser le tumulte de tes chants, et l’on n’entendra plus le son de tes harpes.
14 Je ferai de toi un rocher nu ; tu seras un lieu où l’on étend les filets ; tu ne seras plus rebâtie. Car c’est moi, l’Éternel, qui ai parlé, — oracle du Seigneur, l’Éternel.
15 Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel, à Tyr :
Au bruit de ta chute,
Quand les mourants gémissent,
Quand le carnage est au milieu de toi,
Les îles ne tremblent-elles pas ?
16 Tous les princes de la mer descendent de leurs trônes,
Ils ôtent leurs manteaux
Et quittent leurs vêtements brodés ;
Ils s’enveloppent de terreurs
Et s’asseyent par terre ;
À chaque instant ils sont terrifiés
Et ils sont désolés à cause de toi.
17 Ils entonnent sur toi une complainte et te disent :
Quoi donc ! tu as disparu,
Toi qui peuplaient (ceux qui parcourent) les mers,
Ville célèbre, qui étais puissante sur la mer,
Elle et ses habitants,
Qui donnaient des tremblements à tous ceux d’alentour !
18 Maintenant les îles sont terrifiées
Au jour de ta chute.
Les îles de la mer sont épouvantées de ta disparition.
19 Car ainsi parle le Seigneur, l’Éternel :
Quand je ferai de toi une ville en ruine,
Comme les villes qui n’ont pas d’habitants,
Quand je ferai monter contre toi l’abîme,
Et que les grandes eaux te couvriront,
20 Je te ferai descendre avec ceux qui descendent dans la fosse,
Vers le peuple d’autrefois,
Je te ferai habiter dans les profondeurs de la terre,
Semblable aux ruines éternelles,
Avec ceux qui descendent dans la fosse,
Afin que tu ne sois plus habitée ;
Et je réserverai la gloire pour le pays des vivants.
21 Je ferai de toi un objet d’épouvante,
Et tu ne seras plus rien ;
On te cherchera et l’on ne te trouvera plus jamais,
— Oracle du Seigneur, l’Éternel.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.