×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Ezéchiel 17     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ezéchiel 17
Segond « Colombe »


Parabole des deux aigles

1 La parole de l’Éternel me fut adressée en ces mots :
2 Fils d’homme, propose une énigme, dis une parabole à la maison d’Israël
3 Tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Le grand aigle, aux longues ailes, au long plumage, couvert de plumes chatoyantes, vint jusqu’au Liban et enleva la cime du cèdre.
4 Il arracha le plus élevé de ses rameaux, l’emporta dans un pays de commerce et le déposa dans une ville de marchands.
5 Il prit un rejeton du pays et le plaça dans une pépinière. Il le mit près d’une eau abondante et le planta comme un saule.
6 (Ce rejeton) poussa et devint un cep de vigne étendu, mais d’une taille abaissée ; ses branches étaient tournées vers l’aigle, et ses racines demeuraient sous lui ; il devint un cep de vigne, donna des jets et produisit des sarments.
7 Il y avait un (autre) aigle, grand, aux longues ailes, au plumage épais. Et voici que du parterre où elle était plantée, cette vigne étendit avec avidité ses racines de son côté et dirigea ses branches vers lui, afin qu’il l’arrose.
8 Elle était plantée dans un bon terrain, près d’une eau abondante, de manière à produire de la ramure et à porter du fruit, à devenir une vigne magnifique.
9 Dis : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Prospérera-t-elle ? (Le premier aigle) n’arrachera-t-il pas ses racines, n’enlèvera-t-il pas son fruit, afin qu’elle se dessèche, afin que toutes les feuilles qu’elle a poussées se dessèchent ? Et il ne faudra ni beaucoup de force ni un peuple nombreux pour l’extirper de ses racines.
10 La voici plantée : prospérera-t-elle ? Si le vent d’orient la touche, ne séchera-t-elle pas à coup sûr ? Elle séchera sur le parterre où elle a poussé.
11 La parole de l’Éternel me fut adressée en ces mots
12 Dis à la famille rebelle : Ne savez-vous pas ce que cela signifie ? Dis : Voici que le roi de Babylone est allé à Jérusalem, il en a pris le roi et les chefs et les a emmenés avec lui à Babylone.
13 Il a choisi un rejeton de la race royale, a conclu alliance avec lui et lui a fait prêter serment, et il a emmené les grands du pays.
14 afin que le royaume soit tenu dans l’abaissement, sans pouvoir s’élever, et qu’il garde son alliance en vigueur.
15 Mais il s’est révolté contre lui, en envoyant ses messagers en Égypte, pour qu’elle lui donne des chevaux et un grand nombre d’hommes. Celui qui a fait cela réussira-t-il, échappera-t-il ? Il a rompu l’alliance, et il échapperait
16 Je suis vivant ! — oracle du Seigneur, l’Éternel —, c’est dans le pays du roi qui l’a fait régner, dont il a méprisé le serment et dont il a rompu l’alliance, c’est près de lui, au milieu de Babylone, qu’il mourra.
17 Le Pharaon n’agira pas pour lui avec une grande armée et un rassemblement nombreux pendant la guerre, lorsqu’on élèvera des terrasses et qu’on construira des retranchements pour exterminer une multitude de personnes.
18 Il a méprisé le serment, en rompant l’alliance ; il avait donné sa main et il a fait tout cela ; il n’échappera pas
19 C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Je suis vivant ! c’est le serment envers moi qu’il a méprisé, c’est mon alliance qu’il a rompue. Je ferai retomber cela sur sa tête.
20 J’étendrai mon filet sur lui, et il sera pris dans mon piège ; je l’emmènerai à Babylone et là, j’entrerai en jugement avec lui sur son infidélité commise à mon égard.
21 Tous les fuyards de toutes ses troupes tomberont par l’épée, et ceux qui resteront seront dispersés à tout vent. Et vous reconnaîtrez que moi, l’Éternel, j’ai parlé.
22 Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Je prendrai, moi, (une branche) de la cime d’un cèdre élevé et je la mettrai en place ; j’arracherai du sommet de ses branches un tendre (rameau) et je le planterai moi-même sur une montagne haute et sublime.
23 Je le planterai sur la montagne qui domine Israël ; il dressera sa ramure et portera du fruit, il deviendra un cèdre magnifique. Tous les oiseaux de toute espèce reposeront sous lui ; à l’ombre de ses branches, ils reposeront.
24 Et tous les arbres des champs reconnaîtront que moi, l’Éternel, j’ai abaissé l’arbre qui s’élevait et élevé l’arbre qui était abaissé, que j’ai desséché l’arbre vert et fait fleurir l’arbre sec. Moi, l’Éternel, j’ai parlé et j’agirai.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.