×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Au désert 5     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Au désert 5
André Chouraqui


Les contaminés

1 IHVH-Adonaï parle à Moshè pour dire :
2 « Ordonne aux Benéi Israël de renvoyer du camp tout galeux, tout fluent, tout contaminé d’un être,
3 mâle et femelle, vous les renverrez, hors du camp, vous les renverrez. Ils ne contamineront pas leurs camps, où je demeure en leur sein. »
4 Les Benéi Israël font ainsi et les renvoient hors du camp. Comme IHVH-Adonaï a parlé à Moshè, ainsi font les Benéi Israël. Purification

Purification

5 IHVH-Adonaï parle à Moshè pour dire :
6 « Parle aux Benéi Israël : Homme ou femme qui feront l’une de toutes les fautes de l’humain, se dissimulant de dissimulation contre IHVH-Adonaï, cet être est coupable.
7 Ils avouent leurs fautes qu’ils ont faites. Il retourne le préjudice du capital, y ajoute un cinquième et le donne à celui envers qui il a été coupable.
8 S’il n’est pas de racheteur pour l’homme à qui retourner le préjudice, le préjudice est retourné à IHVH-Adonaï, au desservant, sauf le bélier des absolutions par lequel il l’absoudra.
9 Tout prélèvement, pour tous les sacrements des Benéi Israël, qu’ils présenteront au desservant sera à lui.
10 Les sacrements d’un homme sont à lui, ce que l’homme donne au desservant est à lui. »

Les eaux amères

11 IHVH-Adonaï parle à Moshè pour dire :
12 « Parle aux Benéi Israël. Dis-leur : l’homme, l’homme dont la femme dévie, se dissimulant contre lui de dissimulation,
13 si un homme couche avec elle à coucherie de semence, occulte aux yeux de son homme, elle se cache et se contamine, sans témoin contre elle, sans avoir été prise.
14 Mais un souffle de jalousie passe sur lui ; il jalouse sa femme, elle s’était contaminée, ou passe sur lui un souffle de jalousie ; il jalouse sa femme, elle ne s’était pas contaminée.
15 l’homme fait venir sa femme au desservant ; il fait venir son présent pour elle, un dixième d’épha de farine d’orge. Il n’y coule pas d’huile, il n’y donne pas d’oliban ; oui, c’est une offrande de jalousies, une offrande de mémorisation, en mémoire d’un tort.
16 Le desservant la présente, il la tient en face de IHVH-Adonaï.
17 Le desservant prend des eaux consacrées dans un objet de grès et de la poussière qui sera sur le parterre de la demeure. Le desservant la prend et la donne aux eaux.
18 Le desservant tient la femme face à IHVH-Adonaï ; il échevelle la tête de la femme, donne sur sa paume l’offrande en mémoire : c’est l’offrande des jalousies. Et ce sont en main du desservant les eaux amères qui rendent maudit.
19 Le desservant la fait jurer et dit à la femme : ‹ Si un homme n’a pas couché avec toi, si tu n’as pas forfait en contamination sous ton homme, sois innocente par ces eaux amères qui rendent maudit.
20 Mais toi, si tu as forfait sous ton homme, si tu t’es contaminée, un homme ayant donné en toi sa couche, autre que ton homme… ›
21 Le desservant fait jurer la femme au serment d’imprécation. Le desservant dit à la femme : ‹ IHVH-Adonaï te donnera à l’imprécation et au serment au milieu de ton peuple, IHVH-Adonaï donnant à ta cuisse de tomber, à ton ventre de gonfler.
22 Ces eaux qui rendent maudit viennent dans tes boyaux pour gonfler le ventre, pour faire tomber la cuisse ! › Et la femme dit : ‹ Amén. Amén. ›
23 Le desservant écrit ces imprécations dans l’acte et les efface dans les eaux amères.
24 Il abreuve la femme des eaux amères qui rendent maudit. Les eaux qui rendent maudit viennent en elle, amères.
25 Le desservant prend de la main de la femme l’offrande des jalousies : il balance l’offrande face à IHVH-Adonaï. Il la présente sur l’autel.
26 Le desservant empoigne de l’offrande sa mémorisation et l’encense sur l’autel. Après, il abreuvera la femme avec les eaux.
27 Il l’abreuve avec les eaux. Et c’est, si elle a été contaminée, si elle s’est dissimulée de dissimulation contre son homme, les eaux qui rendent maudit viennent en elle, amères : son ventre gonfle, sa cuisse tombe. La femme est en imprécation au sein de son peuple.
28 Si la femme n’a pas été contaminée, si elle est pure, elle est innocentée et ensemencée de semence.
29 Voilà la tora des jalousies, quand la femme forfait sous son homme et se contamine,
30 ou quand un homme sur lequel passe un souffle de jalousie jalouse sa femme, il dresse la femme en face de IHVH-Adonaï, et le desservant lui fait toute cette tora.
31 l’homme est innocent du tort et cette femme porte son tort. »

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf