×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iehèzqél 17     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iehèzqél 17
André Chouraqui


Le grand vautour

1 Et c’est la parole de IHVH-Adonaï à moi pour dire :
2 « Fils d’humain, énigme une énigme, proverbialise un proverbe pour la maison d’Israël.
3 Et dis : Ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms : Le grand vautour aux grandes ailes, aux longues pennes, au plumage plein, qui a une bigarrure, vient au Lebanôn et prend la frondaison du cèdre.
4 Il cueille la tête de ses surgeons, la fait venir en terre de Kena’ân, et la met dans la ville des colporteurs.
5 Il prend de la semence de la terre et la donne au champ en semence. Il la prend près des eaux multiples et la met comme un peuplier.
6 Elle germe, et c’est une vigne déployée, basse de taille, ses ramures lui faisant face, avec ses racines au-dessous d’elle. Et c’est une vigne, elle donne des scions, elle projette des ramilles. Une vigne oblique

Une vigne oblique

7 Et c’est un grand vautour, aux grandes ailes, aux plumes multiples. Et voici, cette vigne oblique ses racines contre lui, elle projette vers lui ses ramures, pour qu’il l’arrose mieux que les terrasses de sa plantation.
8 Elle était transplantée dans un bon champ, près des eaux multiples, pour faire une ramée et porter du fruit, pour être une vigne magnifique.
9 Dis : Ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms : Triomphera-t-elle ? N’extirpera-t-il pas ses racines ? Ne mondera-t-il pas son fruit pour qu’il sèche ? Toutes les nervures de sa germination sèchent. Non, pas avec un grand bras et un peuple multiple, pour l’arracher à ses racines.
10 Voici, transplantée, triomphera-t-elle ? Quand le souffle du levant la heurtera, ne séchera-t-elle pas, ne séchera-t-elle pas ? Sur les terrasses de sa germination, elle séchera. »

Des chevaux et un peuple

11 Et c’est la parole de IHVH-Adonaï à moi pour dire :
12 « Dis donc à la maison de la rébellion : Ne savez-vous pas ce qu’ils sont ? Dis : Voici, le roi de Babèl vient à Ieroushalaîm. Il prend son roi, ses chefs. Il les fait venir chez lui, à Babèl.
13 Il prend de la semence de royauté et tranche avec elle un pacte. Il la fait venir dans l’imprécation. Il prend les béliers de la terre,
14 pour que le royaume soit abaissé au point de ne plus se porter, pour garder son pacte, pour se maintenir.
15 Il se révolte contre lui en envoyant ses messagers en Misraîm, pour lui donner des chevaux et un peuple multiple. Triomphera-t-il ? Échappera-t-il, celui qui fait ainsi, annule le pacte et s’échappe ?
16 Moi, le vivant, harangue d’Adonaï IHVH-Elohîms, au lieu du roi qui le fait régner, dont il méprise l’imprécation et annule le pacte, avec lui, au milieu de Babèl, il mourra.
17 Ce n’est pas avec une grande armée ni avec un rassemblement multiple, que Pharaon agira pour lui dans la guerre, quand le remblai pour l’édification du retranchement sera amoncelé, pour retrancher des êtres multiples.
18 Il méprise l’imprécation pour annuler le pacte. Et voici, il donne sa main ! Il fait tout cela ; il n’échappera pas ! Moi, le vivant

Moi, le vivant

19 Aussi, ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms : Moi, le vivant ! Mon imprécation qu’il a méprisée et mon pacte qu’il a annulé, je les lui donne à la tête.
20 Je déploie contre lui mon filet ; il est saisi dans ma trame. Je le fais venir à Babèl et je juge là son forfait dont il a forfait contre moi.
21 Toute son élite, toutes ses factions tomberont par l’épée. Les restants se déploieront à tous souffles. Et vous pénétrerez, oui, moi, IHVH-Adonaï, j’ai parlé !
22 Ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms : Je prends de la frondaison altière du cèdre et la donne ; je cueille la tête de ses tendres surgeons et la transplante, moi, sur la montagne haute et sublime.
23 Sur l’altière montagne d’Israël, je la transplante. Elle porte une rame et fait un fruit ; c’est un cèdre majestueux. Tout oiseau, toute aile demeurent dessous ; ils demeurent à l’ombre de ses ramures.
24 Et tous les arbres du champ pénétreront, oui, moi, IHVH-Adonaï, je rabaisse l’arbre haut, je rehausse l’arbre rabaissé ; je dessèche l’arbre en sève, je fais fleurir l’arbre sec. Moi, IHVH-Adonaï, je parle et je fais. »

Cette Bible est dans le domaine public.