×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Noms 9     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Noms 9
André Chouraqui


La peste

1 IHVH-Adonaï dit à Moshè : « Viens vers Pharaon et parle-lui : ‹ Ainsi dit IHVH-Adonaï, l’Elohîms des ’Ibrîm : Renvoie mon peuple, qu’ils me servent !
2 Oui, si tu refuses, toi, de les renvoyer, si tu les forces,
3 voici, la main de IHVH-Adonaï sera contre ton cheptel dans le champ, contre les chevaux, contre les ânes, contre les chameaux, contre les bovins et contre les ovins, une peste fort lourde.
4 IHVH-Adonaï distinguera entre le cheptel d’Israël et le cheptel de Misraîm. Rien ne mourra de tout ce qui est aux Benéi Israël’. »
5 IHVH-Adonaï fixe un rendez-vous pour dire : « Demain, IHVH-Adonaï fera cette parole sur la terre. »
6 Dès le lendemain, IHVH-Adonaï fait cette parole. Tout le cheptel de Misraîm meurt, mais du cheptel d’Israël nul ne meurt.
7 Pharaon envoie, et voici : pas un mort dans le cheptel d’Israël, pas même un. Le cœur de Pharaon s’alourdit : il ne renvoie pas le peuple.

L’ulcère

8 IHVH-Adonaï dit à Moshè et à Aarôn : « Prenez pour vous pleines poignées de suie de fournaise, et que Moshè la jette vers les ciels, aux yeux de Pharaon.
9 Elle sera en poudre sur toute la terre de Misraîm, elle sera sur l’humain et sur la bête en ulcère florissant de pustules, dans toute la terre de Misraîm. »
10 Ils prennent la suie de fournaise, se tiennent face à Pharaon, et Moshè la jette vers les ciels. Et c’est ulcère de pustules, florissant sur l’humain et sur la bête.
11 Les devins ne pouvaient pas se tenir en face de Moshè, en face de l’ulcère, car l’ulcère était sur les devins et sur tout Misraîm.
12 Mais IHVH-Adonaï renforce le cœur de Pharaon, et il ne les entend pas, comme IHVH-Adonaï avait parlé à Moshè.

La grêle

13 IHVH-Adonaï dit à Moshè : « Lève-toi tôt le matin et poste-toi face à Pharaon. Dis-lui : ‹ Ainsi dit IHVH-Adonaï l’Elohîms des ’Ibrîm : Renvoie mon peuple, qu’ils me servent.
14 Oui, cette fois, moi, j’envoie tous mes fléaux à ton cœur, contre tes serviteurs, contre ton peuple, pour que tu le pénètres : oui, nul n’est comme moi sur toute la terre.
15 Oui, maintenant j’envoie ma main, je te frappe, toi et ton peuple, par la peste, tu seras biffé de la terre.
16 Cependant, pour ceci, je t’ai fait te dresser, pour te faire voir ma force, pour raconter mon nom à toute la terre.
17 Toi, tu te démènes encore contre mon peuple, pour ne pas les renvoyer.
18 Me voici, je ferai pleuvoir, en cet instant, demain, une grêle lourde, forte, telle qu’il n’y en eut jamais en Misraîm du jour de sa fondation à maintenant.
19 Maintenant envoie alerter ton cheptel et tout ce qui est à toi, au champ. Tout humain ou bête qui se trouvera au champ et ne sera pas ajouté à la maison, la grêle tombera sur eux et ils mourront.
20 Qui frémit de la parole de IHVH-Adonaï, parmi les serviteurs de Pharaon, qu’il fasse fuir ses serviteurs et son cheptel vers les maisons.
21 Qui ne met pas son cœur en la parole de IHVH-Adonaï, qu’il abandonne ses serviteurs et son cheptel au champ’. »
22 IHVH-Adonaï dit à Moshè : « Tends ta main sur les ciels ; c’est la grêle sur toute la terre de Misraîm, sur l’humain, sur la bête et sur toute herbe du champ, en terre de Misraîm. »
23 Moshè tend sa branche sur les ciels : IHVH-Adonaï donne voix et grêle ; le feu va sur la terre, IHVH-Adonaï fait pleuvoir la grêle sur la terre de Misraîm.
24 Et c’est la grêle, un feu crépitant au milieu de la grêle, lourde, forte, telle qu’il n’y en eut jamais dans toute la terre de Misraîm depuis qu’elle était en nation.
25 La grêle frappe, dans toute la terre de Misraîm, tout ce qui est au champ, de l’humain à la bête ; toute herbe du champ, la grêle la frappe, tout arbre du champ, elle le brise.
26 En terre de Goshèn seulement, là où sont les Benéi Israël, il n’était pas de grêle.
27 Pharaon envoie crier Moshè et Aarôn et leur dit : « Cette fois j’ai fauté, IHVH-Adonaï est juste, moi et mon peuple, des criminels.
28 Intercédez auprès de IHVH-Adonaï, c’est assez des voix d’Elohîms et de la grêle ! Je vous renvoie : ne continuez pas à vous dresser. »
29 Moshè lui dit : « À ma sortie de la ville, je déploierai mes paumes vers IHVH-Adonaï, les voix cesseront, la grêle ne sera plus. Afin que tu le pénètres : oui, la terre est à IHVH-Adonaï.
30 Toi et tes serviteurs, je le pénètre, non, vous ne frémissez pas encore en face de IHVH-Adonaï, l’Elohîms. »
31 Le lin et l’orge sont frappés : oui, l’orge était en épi, et le lin en bourgeons.
32 Mais le blé et l’épeautre ne sont pas frappés : oui, ils sont tardifs.
33 Moshè sort de chez Pharaon, hors de la ville. Il déploie ses paumes vers IHVH-Adonaï : cessent les voix et la grêle, la pluie ne ruisselle plus sur terre.
34 Pharaon voit que la pluie a cessé avec la grêle et les voix. Il continue à fauter, il alourdit son cœur, lui et ses serviteurs.
35 Mais le cœur de Pharaon se renforce, et il ne renvoie pas les Benéi Israël, comme IHVH-Adonaï l’avait parlé, en main de Moshè.

Cette Bible est dans le domaine public.