×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Louanges 66     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Louanges 66
André Chouraqui


Chantez la gloire

1 Au chorège. Poème. Chant. Acclamez Elohîms, toute la terre !
2 Chantez la gloire de son nom, mettez la gloire de sa louange !
3 Dites à Elohîms : Quel frémissement, tes œuvres ! Dans ton énergie multiple, tes ennemis se renient devant toi.
4 Toute la terre se prosterne devant toi ; ils te chantent, ils chantent ton nom. Sèlah !
5 Allez, voyez les entreprises d’Elohîms, l’agissement à faire blêmir les fils de l’humain !
6 Il a changé la mer en continent, ils sont passés à pied sur le fleuve. Là, nous nous réjouissons en lui.
7 Il gouverne en son héroïsme la pérennité ; ses yeux guettent les nations. Les dévoyés ne s’exaltent pas contre lui. Sèlah.
8 Bénissez, peuples, notre Elohîms ; faites entendre la voix de sa louange !
9 Il met notre être en vie ; il ne donne pas à notre pied de chanceler.
10 Oui, tu nous examines, Elohîms ; tu nous fonds comme l’argent se fond.
11 Tu nous avais fait venir dans une trappe, mettant l’ulcère sur nos hanches.
12 Tu as fait chevaucher l’homme sur nos têtes ; nous sommes venus dans le feu et les eaux ; puis tu nous as fait sortir dans l’abondance.
13 Je viens en ta maison avec des montées ; je te paye mes vœux,
14 pour lesquels mes lèvres se sont ouvertes et dont ma bouche a parlé dans ma détresse.
15 Je monte pour toi des montées moelleuses, avec l’encens des béliers ; je fais un bovin et des menons. Sèlah.
16 Allez, entendez, je raconte, vous tous, frémissants d’Elohîms, ce qu’il a fait à mon être.
17 Vers lui, je crie de ma bouche, l’exaltation sous ma langue.
18 Si je voyais la fraude en mon cœur, Adonaï ne m’entendrait pas.
19 Ainsi, Elohîms entend ; il est attentif à la voix de ma prière.
20 Elohîms est béni, qui n’écarte pas de moi ma prière, ni son chérissement.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf