×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iob 39     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iob 39
André Chouraqui


La spasme des biches

1 Connais-tu le temps où enfantent les bouquetins du rocher ? Surveilles-tu le spasme des biches ?
2 Comptes-tu les lunes qu’elles remplissent ? Connais-tu le temps de leur parturition,
3 quand elles se ploient, mettent bas leurs petits, expulsant leur faix ?
4 Leurs faons forcissent, croissent dans la lande, sortent et ne reviennent plus.
5 Qui envoie l’onagre en liberté ? Et qui dénoue les liens de l’hémione ?
6 J’ai mis dans la steppe sa maison, ses demeures dans les salins.
7 Il se rit du tumulte de la cité, n’entend pas les huées du cerbère.
8 Il prospecte les montagnes, sa pâture, où il quête toute verdure.
9 L’aurochs consent-il à te servir ? Nuite-t-il dans ta crèche ?
10 Attelles-tu l’aurochs par sa bride au sillon ? Herse-t-il derrière toi les vallées ?
11 Te fies-tu à lui parce que sa force est immense ? Lui abandonnes-tu ton labeur ?
12 Adhères-tu à lui pour qu’il te rapporte ta semence et remplisse ton aire ?
13 Le virtuose ailé exulte, le pennage, la cigogne, les rémiges…
14 Oui, elle abandonne à terre ses œufs ; elle les chauffe dans la poussière.
15 Elle oublie que le pied les écrase, que l’animal du champ les foule.
16 Elle brutalise ses petits comme non siens, sans crainte pour la vanité de sa peine.
17 Oui, Eloha a obnubilé sa sagesse et ne lui a pas imparti de discernement.
18 Mais au temps où elle décolle vers le haut, elle se rit du cheval et de son cavalier.
19 Donnes-tu au cheval l’héroïsme ? Revêts-tu son cou d’une crinière ?
20 Le fais-tu bondir comme un criquet ? Majesté, effroi de son hennissement !
21 Il rue dans la vallée, piaffe avec force et sort à la rencontre des armes.
22 Il se rit de la peur et ne s’effare pas, ne recule pas en face de l’épée.
23 Le carquois tinte sur lui, l’éclair de la lance et de la javeline.
24 Bondissant et frémissant, il absorbe la terre, inébranlable à la voix du shophar.
25 À l’éclat du shophar, il dit : « Hèah ! » De loin, il hume la guerre, le tonnerre des chefs, l’ovation..

Là où sont les victimes

26 Discernes-tu comment s’empenne l’épervier, qui déploie ses ailes vers le Téimân ?
27 Est-ce par ta bouche que le vautour s’élève et juche son nid,
28 hante le rocher et nuite sur la dent d’un rocher ou d’une trappe ?
29 De là il guette sa proie ; ses yeux regardent au loin.
30 Ses oisillons se gorgent de sang. Il est là où sont les victimes.

Cette Bible est dans le domaine public.