×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Rois 2 5     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Rois 2 5
André Chouraqui


La gale de Na’amân

1 Na’amân, le chef de la milice du roi d’Arâm, était un grand homme en face de son Adôn, porteur de faces. Oui, par lui IHVH-Adonaï avait donné le salut à Arâm. Or l’homme, un héros de valeur, était galeux.
2 D’Arâm étaient sorties des troupes, qui avaient capturé en terre d’Israël une petite adolescente. Elle est en face de la femme de Na’amân.
3 Elle dit à sa maîtresse : « Je souhaite pour mon Adôn les faces de l’inspiré qui est à Shomrôn ! Alors il le débarrassera de sa gale ! »
4 Il vient et le rapporte à son Adôn pour dire : « L’adolescente de la terre d’Israël a parlé de ceci et de cela. »
5 Le roi d’Arâm dit : « Va ! Viens, j’envoie un acte au roi d’Israël. » Il va et prend dans sa main dix talents d’argent, six mille sicles d’or, dix vêtements de rechange.
6 Il fait venir l’acte au roi d’Israël pour dire : « Maintenant, à la venue de cet acte vers toi, voici, je t’ai envoyé Na’amân, mon serviteur. Tu le débarrasseras de sa gale. »
7 Et c’est à la lecture par le roi d’Israël de l’acte, il déchire ses habits et dit : « Suis-je Elohîms pour faire mourir et pour faire vivre ? Oui, celui-là m’envoie un homme pour le débarrasser de la gale ! Oui, mais pénétrez-le donc et voyez : oui, il me provoque ! »
8 Et c’est quand Èlisha‘, l’homme d’Elohîms, l’entend : oui, le roi d’Israël avait déchiré ses habits ; il envoie dire au roi : « Pourquoi as-tu déchiré tes habits ? Qu’il vienne donc vers moi et pénètre qu’il existe un inspiré en Israël ! »
9 Na’amân vient avec ses chevaux et son char. Il se tient à l’ouverture de la maison d’Èlisha‘.
10 Èlisha‘ lui envoie un messager pour dire : « Va. Baigne-toi sept fois dans le Iardèn. Ta chair retournera à toi. Tu seras purifié. »
11 Na’amân écume, va et dit : « Voici, j’avais dit : Il sortira, il sortira vers moi ; il se tiendra et criera le nom de IHVH-Adonaï, son Elohîms ; il balancera sa main vers le lieu, et il débarrassera le galeux !
12 L’Amana, le Parpar, les fleuves de Damèssèq, ne sont-ils pas meilleurs que toutes les eaux d’Israël ? Ne pouvais-je m’y baigner et être purifié ? Il fait face et, en fièvre, s’en va.
13 Ses serviteurs avancent, lui parlent et disent : « Mon père ! Si l’inspiré t’avait dit une grande parole, ne l’aurais-tu pas faite ? Il t’a seulement dit : ‹ Baigne-toi et tu seras purifié’. »
14 Il descend et s’immerge dans le Iardèn sept fois, selon la parole de l’homme d’Elohîms. Sa chair redevient comme la chair d’un petit adolescent : il est purifié.
15 Il retourne vers l’homme d’Elohîms, lui et tout son camp. Il vient, se tient en face de lui et dit : « Voici donc, je l’ai pénétré : oui, il n’est d’Elohîms, sur toute la terre, qu’en Israël. Maintenant, prends donc une bénédiction de ton serviteur. »
16 Il dit : « Vive IHVH-Adonaï en face de qui je me tiens ! Je ne prendrai rien ! » Il le presse de prendre mais il refuse.
17 Na’amân dit : « Qu’il soit donc donné, du moins, à ton serviteur, un chargement de terre pour une paire de mulets. Non, ton serviteur ne fera plus de montées ni de sacrifices à d’autres Elohîms qu’à IHVH-Adonaï seul.
18 Mais IHVH-Adonaï pardonnera cette parole à ton serviteur : à la venue de mon Adôn dans la maison de Rimôn, pour se prosterner là, il s’appuie sur ma main, et je me prosterne dans la maison de Rimôn. Quand je me prosternerai dans la maison de Rimôn, que IHVH-Adonaï pardonne donc ce propos à ton serviteur » !
19 Il lui dit : « Va en paix. » Il va loin de lui, à distance de terre. La cupidité de Guéihazi

La cupidité de Guéihazi

20 Guéihazi, l’adolescent d’Èlisha‘, l’homme d’Elohîms, se dit : « Voici, mon Adôn a épargné Na’amân, cet Arami, en ne prenant pas de sa main ce qu’il avait apporté. Vive IHVH-Adonaï, je cours après lui pour prendre de lui un rien. »
21 Guéihazi poursuit Na’amân. Na’amân le voit courir après lui. Il tombe de son chariot à son abord et dit : « Paix ?
22 Il dit : « Paix. Mon Adôn m’a envoyé pour dire : ‹ Voici, juste maintenant deux adolescents sont venus à moi du mont Èphraîm, des fils d’inspirés. Donne-leur donc un talent d’argent et deux habits de rechange’. »
23 Na’amân dit : « Résous-toi à prendre deux talents. » Il le presse et serre deux talents d’argent dans deux réticules, et deux habits de rechange. Il les donne à ses deux adolescents. Ils les portent en face de lui.
24 Il vient à l’’Ophèl. Il les prend de leur main et les dépose dans la maison. Il renvoie les hommes, et ils s’en vont.
25 Il vient et se tient près de son Adôn. Èlisha‘ lui dit : « D’où, Guéihazi ? Il dit :  »Ton serviteur n’est pas allé ici ni là. »
26 Il lui dit : « Non, mon cœur allait, quand l’homme s’est retourné sur son chariot à ton abord. Est-ce le temps de prendre de l’argent et de prendre des habits, des oliviers, des vignobles, des ovins, des bovins, des serviteurs et des domestiques ?
27 La gale de Na’amân collera sur toi et sur ta semence en pèrennité. » Il sort, en face de lui, galeux comme neige.

Cette Bible est dans le domaine public.